Nous suivre

Athlétisme

4 août 1997 : Stéphane Diagana, champion du monde du 400 m haies

Publié

le

4 août 1997 Stéphane Diagana, champion du monde du 400 m haies
Photo Icon Sport

ATHLETISME – Avant cette course du 4 août 1997, Stéphane Diagana compte à son palmarès de nombreux titres de champion de France et plusieurs podiums lors de grandes compétitions. Des podiums mais jamais l’or au bout. Jusqu’au jour où …

Ça s’est passé le 4 août 1997

Stéphane Diagana possède quand même depuis 1995 le record d’Europe du 400 m haies, record qui tiendra jusqu’en 2019. Lors de ces Mondiaux d’Athènes 1997, il prend le départ de la finale sur la piste du stade olympique. Et le Tricolore inscrit son nom dans l’histoire en lettres d’or, devenant le premier athlète masculin français champion du monde. Il laisse sur la troisième marche du podium le favori de la course, l’Américain Bryan Bronson. Le Sud-Africain Llewellyn Herbert s’empare de la seconde place pour 16 centièmes – 47 s 86 contre 47 s 70 pour le Français.

Info : Stéphane Diagana détient encore aujourd’hui le record de France du 400 m haies en 47 s 37. Plus de 25 ans que ça dure !


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une