Nous suivre

Athlétisme

5 kilomètres : Julien Wanders va tenter d’effacer Jimmy Gressier des tablettes

Julien Correia

Publié

le

5 000 m : Julien Wanders va tenter d'effacer Jimmy Gressier des tablettes
Photo Getty Images

Ce samedi 24 avril, l’athlète suisse Julien Wanders va tenter d’établir un nouveau record du 5 000 m. Cette tentative sera orchestrée par son équipementier Asics. Et d’autres athlètes auront également pour objectif de battre leur record.

Si la pandémie actuelle freine de nombreux évènements sportifs, les équipementiers débordent d’imagination pour mettre en place malgré tout des compétitions. Cela sera le cas ce week-end de la marque nippone Asics, avec sa course nommée « Beat your personal best ». On vous épargnera la traduction, c’est pour le moins explicite. Plus qu’une simple course, il s’agira pour la marque de promouvoir sa dernière création. La MetaSpeed Sky dotée d’une plaque carbone et dont tous les coureurs seront chaussés. Tous, car outre Julien Wanders, ils seront une trentaine à répondre au rendez-vous.

Un duel à distance avant des retrouvailles

Sur le 10 km, on suivra notamment le Norvégien Sondre Moen ancien recordman du marathon en 2h05’48 et ayant un chrono de référence de 27’55 sur la distance. Le Belge Koen Naert et les Tricolores Yohan Durand et Abderrazak Charik seront également de la partie. Côté féminin, notre regard se portera sur la performance de l’Erythréenne Mekdes Woldu qui tentera de faire mieux que ses 32’16 réalisés à Nice l’an dernier. Mais bien entendu l’attraction de cette course se nomme Julien Wanders. Le détenteur du record européen du 10 km (27’13) va tenter de s’accaparer celui du 5 km.

Propriété depuis février 2020 de Jimmy Gressier, le Franco-Suisse qui s’entraîne la majeure partie de l’année au Kenya est en mesure d’améliorer ce chrono. Accompagné de ses meneurs d’allure sur une boucle de 2.5 kms dans le domaine du Bois au Daims à Morton dans le département de la Vienne, l’environnement sera favorable. Et d’autres athlètes voudront se démarquer. Le Portugais Isaac Nader tentera de son côté de battre le record espoirs de la discipline. Les Tricolores ne seront pas en reste. Félix Bour, Etienne Daguinos et Fabien Szot seront présents. Tout comme Valentin Bresc qui aura pour objectif de rafler le record de France espoirs détenu par Krilan le Bihan depuis 2020 en 14’04.

Si Julien Wanders défiera Jimmy Gressier à distance, les deux hommes devraient se croiser de nouveau à Tokyo cet été. Après cet évènement majeur, les deux athlètes se retrouveront du côté de Genève début octobre. Pour un 10 km qui fait son apparition dans le calendrier. Et qui, à n’en pas douter pourrait faire date.

Suivez le direct


Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?