Nous suivre

Rugby à XV

6 Nations Féminin 2024 (J4) : Large victoire des Bleues au Pays de Galles

Killian Tanguy

Publié le

6 Nations Féminin 2024 (J4) Large victoire des Bleues au Pays de Galles
Photo Icon Sport

TOURNOI DES 6 NATIONS FÉMININ 2024 – L’équipe de France a dominé le Pays de Galles ce dimanche (0-40) dans le Arms Park de Cardiff. Elle affrontera l’Angleterre samedi prochain pour le gain du tournoi.

Quatrième match et quatrième victoire pour les Françaises dans ce Tournoi des 6 Nations. Une victoire acquise dès la première période avec trois essais inscrits, puis trois autres en seconde période.

Passes, interception et mêlée : elles ont tout fait !

Pourtant, la rencontre ne démarrait pas de la meilleure des manières. Dès la première action, la septiste Anne-Cécile Ciofani, qui disputait son premier match avec le XV de France, a écopé d’un carton jaune. Les Bleues ont alors été contraintes de jouer à 14… une infériorité numérique qui ne s’est pas ressentie face aux Galloises qui ont perdu leurs trois premiers matchs. Les Bleues en ont même profité pour inscrire leur premier essai du match (11’) grâce à Annaëlle Deshayes après une touche rapidement jouée par Pauline Bourdon Sansus (7-0).

À nouveau à 15, les Françaises ont inscrit deux autres essais en première période. D’abord grâce à une interception à 5 mètres de la ligne d’en-but tricolore de Joanna Grisez suivie d’une course sur toute la longueur du terrain de l’ailière (16’ ; 14-0). Puis avec une balle récupérée sur une mêlée galloise dans les 40 mètres français. Ballon sorti dans le petit côté, Teani Feleu a d’abord remporté un premier duel puis fixé une seconde galloise avant de faire la passe à Romane Ménager qui n’avait alors plus qu’à aller aplatir (30’). En réussite sur les deux premières transformations, Lina Queyroi a toutefois manqué la troisième. À la mi-temps, le XV tricolore menait ainsi 19-0.

Une finale face aux ennemies Anglaises

Même efficacité en seconde période. Cinq minutes après la reprise, Gabrielle Vernier est allée aplatir sous les poteaux pour assurer le bonus offensif (26-0). Chacune – ou presque – a eu le droit d’aller inscrire son essai. Juste avant l’heure de jeu (59’), Manae Feleu a joué le rôle de demi de mêlée à 5 mètres de la ligne d’en-but. La capitaine tricolore a récupéré la balle en sortie de ruck pour ajouter 5 points au score des Françaises. Lina Queyroi en a, elle, apporté deux de plus avec la transformation pour passer la barre des 30 points (33-0). En toute fin de rencontre (79), Joanna Grisez s’est même offert un doublé en récupérant un ballon gallois perdu après passe trop longue (79’ ; 40-0).

Malgré plusieurs attaques et notamment en temps fort gallois après le quatrième essai tricolore, les Françaises n’ont presque jamais été inquiétées en défense et sont restées très disciplinées (7 fautes commises, mais deux autres cartons jaunes pour Assia Khalfaoui à la 62’ puis Chloé Jacquet à la 83’). Si le score est large et que les Bleues ont dominé le Pays de Galles dans de nombreux secteurs – notamment en mêlée – tout n’a pas été parfait. Comme face à l’Italie le week-end dernier, le XV de France a perdu de nombreuses touches (6’ ; 25’ ; 38’ ; 54’). Un aspect à corriger pour le dernier match.

Samedi prochain, les Françaises retrouveront l’Angleterre à Bordeaux pour une finale (17h45). Les Bleues tenteront de mettre fin à cinq années de suprématie anglaise. Les Anglaises n’ont plus perdu dans le Tournoi depuis 2019. Le Crunch s’annonce donc croustillant.

Étudiant en école de journalisme, je me dirige vers une carrière de journaliste sportif. Intéressé dans le multisport, je ne souhaite pas me spécialiser, mais je souhaite partager ma passion pour le sport et transmettre les émotions.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *