Nous suivre

Football

6 septembre 1995 : Plus large victoire pour l’équipe de France de football

Publié

le

6 septembre 1995 Plus large victoire pour l'équipe de France de football
Photo Icon Sport

FOOTBALL – Comptant pour les éliminatoires de l’Euro 1996, cette rencontre a eu lieu à Auxerre contre l’Azerbaïdjan. Si la victoire sur le papier semblait acquise, il fallait retrouver une certaine sérénité en attaque pour l’équipe de France. Voilà chose faite.

Ça s’est passé le 6 septembre 1995

Tout est allé très vite pour les Bleus, trop pour les Azéris. A la 13ème minute, Marcel Desailly ouvre la marque de la tête sur un corner tricolore. Cinq minutes plus tard, c’est le tireur de ce corner, Youri Djorkaeff, qui double la mise. Après un but de Vincent Guérin, la France mène 3-0 à la pause, rien ne prédisait un score fleuve à la fin du match. Mais en seconde période, la 149ème nation au classement FIFA prend l’eau.

En quarante minutes, les coéquipiers de Frank Leboeuf collent sept nouveaux buts, dont deux pour ce dernier, un pour Reynald Pedros. Djorkaeff y va également de son doublé, Christophe Dugarry place une tête qui trompe le gardien adverse et Zinédine Zidane trouve le fond des filets. Pour ravir davantage les supporters présents au stade de l’Abbé Deschamps, c’est Christophe Cocard, à la maison, qui plante le 10ème et dernier but français.

Info : Alors oui, c’était contre l’Azerbaïdjan, mais cette victoire 10-0 est encore aujourd’hui la plus large victoire de l’équipe de France.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une