Nous suivre

Escrime

7 juin 2015 : Gauthier Grumier se pare d’or européen

Sophie Clapier

Publié

le

7 juin 2015 - Gauthier Grumier se pare d’or européen
Photo Icon Sport

ESCRIME – Après avoir bataillé en demi-finales contre le Russe Pavel Sukhov, Gauthier Grumier vise dorénavant le titre de ces Championnats d’Europe d’escrime. La compétition se joue en Suisse, et le Français a la chance de rencontrer pour la dernière étape Max Heinzer, un Suisse.

Ça s’est passé le 7 juin 2015

Des quatre épéistes tricolores présents lors des quarts, il n’en resta qu’un, Gauthier Grumier. Et le numéro 1 mondial n’est pas passé loin de l’élimination non plus. Le combat lors de la demi-finale a été acharné contre Pavel Sukhov mais a finalement tourné à l’avantage du Français sur la dernière touche. Pour le titre, contre Max Heinzer, inutile de préciser que le public était loin d’être acquis à sa cause. Peu importe, le duel est cette fois moins serré et le vice-champion du monde 2010 s’impose 15 touches à 12. C’est le premier sacre individuel pour le Neversois. Il en connaîtra d’autres, en équipe cette fois.

Info : Lors de ces Championnats européens, Gauthier Grumier décroche également l’or en épée par équipe. Une préparation donc parfaite pour les Jeux 2016 où il sera sacré champion olympique avec l’équipe de France.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une