Amandine Henry, une capitaine en mission


A moins de trois mois du coup d’envoi de la Coupe du Monde Féminine en France, coup de projecteur sur la capitaine de l’équipe de France, Amandine Henry.

A 29 ans, elle est une figure emblématique de l’équipe de France. Du haut de ses 51 sélections (et 6 buts au compteur), la sélectionneuse Corinne Diacre en a fait sa capitaine pour tenter d’aller conquérir ce titre mondial en France dès le mois de juin prochain.

Ce serait une nouvelle ligne à inscrire dans le palmarès déjà très bien garni d’Amandine Henry. En effet, l’actuelle joueuse de l’Olympique Lyonnais possède, à seulement 29 ans, dix titres de championne de France avec Lyon (entre 2008 et 2018), cinq victoires en Coupe de France et quatre titres européens en remportant la Ligue des Champions. Un palmarès en club impressionnant mais qui reste toujours vierge en sélection. Une anomalie que la joueuse lyonnaise espère bien rectifier d’ici quelques semaines.

La Française espère apporter à l’équipe de France sa première étoile – AFP

Une aventure américaine bénéfique

Élément devenu indispensable en sélection depuis 2014 et le passage de Philippe Bergeroo à la tête de la sélection française, la Lilloise d’origine a su se faire un nom sur la planète football ces dernières années, et notamment suite à son aventure américaine en 2016. Alors joueuse de l’Olympique Lyonnais et élément majeur de cette équipe, elle décide d’aller se confronter à ce qui se fait de mieux lorsque l’on parle de football féminin, à savoir le championnat des États-Unis, la National Women’s Soccer League.

Amandine Henry sous le maillot de Portland – My Football Club

Très rapidement, Amandine Henry se fait sa place dans le onze de départ de la formation des Portland Thorns, au poste de milieu défensif. Sa première et unique saison au sein de ce championnat sera marquée par un titre de championne des États-Unis et une expérience à la fois sportive et humaine. Elle reviendra dès la fin d’année 2017 à l’Olympique Lyonnais pour poursuivre son aventure chez les Gones et continuer de dominer le football français.

Nommée pour le Ballon d’or féminin France Football en 2018, Amandine Henry fait actuellement partie des meilleures joueuses mondiales. Nul doute qu’elle aimerait maintenant pouvoir enrichir son palmarès d’un titre de championne du monde et de mener la sélection tricolore sur le toit du monde dans quelques semaines.

Bastien Pitte

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des