Nous suivre

Football

Anthony Martial en impose à Manchester United

Publié

le

Anthony Martial en impose à Manchester United
AFP

Ce soir, Manchester United joue son avenir européen face à Copenhague (21h) en quarts de finale de l’Europa League. L’occasion pour les amateurs de football d’observer le Français Anthony Martial à la pointe de l’attaque des Red Devils, qui réalise sa meilleure saison depuis son arrivée en 2015.

« On n’a pas encore tout vu ! »

Ole Gunnar Solskjaer a semblé détendu en conférence de presse, avant le match décisif face à Copenhague en Europa League. On le sait, c’est dans les gênes de Manchester United de briller sur la scène européenne. Pour cela, le coach norvégien sait qu’il peut compter sur le Français Anthony Martial, qui empile les buts cette saison en Angleterre. « Il est physiquement au meilleur niveau de sa carrière. […] Il peut mettre des buts de classe mondiale » assure OGS.

Il est vrai qu’Anthony Martial a grandement participé au redressement de Manchester United cette saison en Premier League. MU a en effet réussi l’exploit de terminer 3ème du championnat avec une deuxième partie de saison étincelante. Avec 17 buts (22 toutes compétitions confondues) et 7 passes décisives en championnat (dont 6 depuis le restart), l’ancien Monégasque a trouvé le bon équilibre pour briller avec ses compères d’attaque Rashford et GreenwoodMartial a d’ailleurs été nommé en Angleterre dans les 8 meilleurs jeunes joueurs de Premier League.

Se rendre indispensable

Depuis son transfert onéreux en 2015 en provenance de Monaco (50 millions d’euros plus de nombreux bonus montant le transfert à 80 millions d’euros), Martial n’avait pas encore réussi à véritablement impressionner chez les Red Devils. Placé souvent sur le côté, il a cette saison trouvé son rythme en pointe de l’attaque. Et ce avec une liberté autorisée par Solskjaer de dézoner sur le trio d’attaque. Résultat, Martial cartonne en Angleterre et séduit les supporters de United, très connaisseurs. Le natif de Massy sait maintenant ce qui lui reste à faire : s’imposer comme le numéro 9 de United sur plusieurs saisons et retrouver l’équipe de France.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une