Nous suivre

Actualités

Association Nationale des Supporters : « Construire une nouvelle politique d’accueil des supporters »

Nelson

Publié

le

James, le responsable de la communication de l’Association Nationale des Supporters, nous a accordé un entretien. On y parle actionnariat populaire, tribunes debout, fumigènes et bien plus encore.

Quel est l’objectif de l’Association Nationale des Supporters ?

L’objectif principal de l’association, c’est de construire une nouvelle politique d’accueil des supporters. Alors c’est un peu un gros mot et c’est assez large. Il faut savoir qu’il n’y a rien qui décide aujourd’hui en France, que ce soit au niveau des instances ou au niveau des autorités. Quand je dis rien, c’est qu’il n’y a pas une vraie analyse de la situation, de comment on gère les flux, la sécurité et l’accueil par exemple… Il valait mieux qu’on incite les pouvoirs publics à construire quelque chose et qu’on participe à la construction de cette politique d’accueil.

Donnez 3 raisons qui justifient l’autorisation des fumigènes dans les stades de football.

  • L’interdire, alors qu’il est utilisé, ne permet pas de mettre en place un cadre de sécurité. On crée plus de dangers qu’autre chose.

  • Il y a des grosses sanctions sur les clubs et ça pénalise ces derniers. En plus, il se trouve qu’en France, il y a une grande opacité sur la situation, notamment la façon dont sont calculées les amendes et les sanctions et puis une opacité de l’utilisation qu’on fait de l’argent des amendes.

  • Il y a une grande hypocrisie. On sait maintenant que le foot, c’est aujourd’hui devenu un spectacle. La pyrotechnie, ça fait partie du spectacle, des animations. Tout le monde aimerait qu’il y ait de la pyrotechnie, donc il faut voir dans quel cadre on peut l’utiliser.

On a vu ces dernières années que la Ligue et les préfectures multipliaient les embûches (arrêtés préfectoraux entre autres) pour que les supporters n’accompagnent pas leurs équipes en déplacement. Quelle est votre réaction face à ce phénomène ?

Pour les préfectures, on observe une explosion parce qu’aujourd’hui, c’est devenu une facilité, mais aussi parce que ça a été une doctrine du Ministère de l’Intérieur pendant des années. Le problème, c’est qu’on considère que le fait  d’avoir des supporters qui se déplacent, c’est un problème. À la base, les pouvoirs publics devaient assurer la sécurité des supporters en déplacement. De toute façon, ce qui se passe aujourd’hui malheureusement, c’est que la Ligue additionne des interdictions qui existent déjà avec les préfectures. On assiste à des décisions, pas de la Ligue de Football Professionel (LFP), mais de la commission de discipline qui décide encore d’autres interdictions. On peut dire justement qu’il n’y a pas de cadre, ni d’organisation, ni de savoir-faire. Il y a encore quelques personnes qui ont cette idéologie du tout répressif et c’est pour cela qu’on incite à ce genre de mesures. Cependant, dans les faits, tous les acteurs sont d’accord pour dire que ce n’est plus possible de continuer dans cette voie.

En Allemagne, les supporters font partie intégrante du club qu’il supporte. En Espagne, on retrouve le système des socios. Pourquoi ce n’est pas le cas en France d’après vous ?

Ça existe en France, le seul problème c’est qu’il y a très peu de publicité qui est faite. On a encore une vieille vision paternaliste du supporterisme. Souvent, vous entendrez tout le temps la phrase « les dirigeants dirigent, les joueurs jouent et les supporters supportent. Chacun son truc. » Ce qui est complètement faux, surtout dans un monde hyper connecté avec les réseaux sociaux. Chaque acteur fait partie intégrante du club. Ça, c’est vraiment une question de culture et de mentalité française malheureusement. Il existe des contre-exemples comme dans le club du Havre, mais ça reste un cas isolé.

Justement, quel est votre regard sur l’actionnariat populaire ?

Il y a deux modèles qui existent. Le modèle principal, c’est comme au Havre. À ma connaissance, ils n’ont pas énormément de parts mais ils ont réussi à obtenir la chose essentielle, c’est-à-dire s’impliquer dans la vie du club en siégeant au Conseil d’Administration qui oriente la stratégie. Il y a le cas de Bastia qui est emblématique. Il s’agit là d’en finir avec des pratiques qui ont fait que le club a coulé. Il s’agit aussi de reconstruire complètement le club. Il y a un vrai apport financier, une grande participation des gens dans la vie du club. Là, on est dans du concret en étant partie prenante afin de pérenniser le club.

Votre organisation milite pour l’instauration de tribunes debout, qu’on retrouve fréquemment en Allemagne. Quelles sont les avancées ?

Il y a une expérimentation aujourd’hui qui est menée par le Ministère des Sports. Il y a deux principales avancées :

  • L’instauration des tribunes debout permet d’être plus en sécurité que les tribunes avec des sièges.

  • Ça répond à des attentes des supporters. Aujourd’hui, il faut réfléchir à comment on accueille les supporters. La moindre des choses, c’est que quand les supporters demandent à être debout, il faut leur donner une tribune adaptée.

Ces derniers jours, des membres de votre association se sont rendus en Pologne pour observer le système de Référent Supporters. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Notre association a été retenue pour un financement européen. C’est un programme qui a été initié par Supporters Direct Europe. En fait, Supporters Direct Europe, ce sont vraiment eux qui ont créé ce qu’on appelle en France le Référent Supporter ; c’est le « Supporter liaison officer » qui est un article du fair-play financier. C’est une obligation, aujourd’hui, pour pouvoir être inscrit dans les compétitions européennes. Ce programme visait à échanger entre des Référents Supporters de différents pays européens pour voir ce qu’il se passe ailleurs pour ensuite pouvoir travailler en commun. Notre association, elle a travaillé justement à organiser et à participer à ce programme. Cependant, ça reste un programme de Supporters Direct. De ce fait, il y a pas mal d’associations et de fédérations européennes qui ont été retenues pour ça.

Nelson Emane


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Athlétisme

[Vidéo] Pendant ce temps-là, Renaud Lavillenie passe 5m61 dans son jardin

Avatar

Publié

le

Par

AFP

ATHLÉTISME – Confiné chez lui, en Auvergne, Renaud Lavillenie continue de s’entraîner, dans son jardin. Avec ce samedi un bond à 5m61, au calme.

Dicodusport


Lire la suite

Formule 1

[Vidéo] F1 : Grand Prix du Brésil 2008, ou quand le suspense atteint son paroxysme

Avatar

Publié

le

Par

AP

FORMULE 1 – Le dernier Grand Prix de la saison 2008 aura été le théâtre d’un suspense insoutenable. Le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) devait impérativement s’imposer pour espérer remporter le titre mondial, à condition que Lewis Hamilton (McLaren) ne termine pas dans les cinq premiers. 

Les cinq derniers tours du Grand Prix du Brésil 2008 resteront dans les annales. C’est à se moment précis que la course s’est emballée. La pluie fait alors son apparition sur le circuit d’Interlagos. Résultat, tous les cadors s’arrêtent au stand pour mettre des pneus pluie. Parmi les leaders, Felipe Massa (Ferrari), deuxième du classement des pilotes avant la course, à 7 points d’un certain Lewis Hamilton (McLaren). Le Britannique s’arrête en premier. Le Brésilien lui emboîte le pas au tour suivant. Avant l’impensable.

Felipe Massa champion du monde durant 30 secondes

À domicile, Felipe Massa s’impose au terme d’une course maîtrisée. Mais l’important est ailleurs. À l’arrière, la bataille est intense. Sixième à l’amorce du dernier tour, le Britannique Lewis Hamilton doit gagner une place pour priver l’enfant du pays d’un titre à la maison. Ce dernier passe la ligne en vainqueur tandis qu’Hamilton entre dans le dernier tiers du circuit.

À la lutte avec Sebastian Vettel (Toro Rosso) pour la cinquième place, le pilote McLaren va voir la chance lui sourire. Alors quatrième, l’Allemand Timo Glock (Toyota) se retrouve en difficulté. Vettel, puis Hamilton en profitent pour le dépasser dans le dernier virage, avant la (longue) ligne droite des stands.

Alors âgée de 23 ans, le Britannique termine à la 5ème place, et décroche le premier titre de champion du monde de sa carrière. Pendant ce temps-là, chez Ferrari, la fête est folle… tout comme dans le stand McLaren. Et pour cause, chez la Scuderia, personne n’a vu Lewis Hamilton se faufiler à la cinquième place. Quand la dramaturgie est aussi intense, le sport atteint des sommets en matière d’émotions. Le reste ne se raconte pas, cela se regarde.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Tour des Flandres virtuel : Greg Van Avermaet s’impose

Avatar

Publié

le

Par

CCC Team

TOUR DES FLANDRES VIRTUEL – Le Belge Greg Van Avermaet (CCC) a remporté ce dimanche le Ronde virtuel, disputé sur les 32 derniers kilomètres du parcours réel. 

Coronavirus oblige, 14 coureurs, spécialistes des classiques flandriennes, ont disputé le Tour des Flandres, en réalité virtuelle. Le vainqueur de l’an dernier, l’Italien Alberto Bettiol (EF Education) était présent, Remco Evenepoel (Deceuncinck – Quick-Step) aussi.

Van Avermaet à l’aise

Le champion olympique Greg Van Avermaet a fait la différence dans la dernière des trois difficultés de ce mini-Tour des Flandres virtuel, le Paterberg et ses pentes à 20%. Le Belge est parvenu à décrocher son compatriote Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), deuxième et l’Irlandais Nicolas Roche (Sunweb), troisième. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal, 4ème) était également dans le jeu dans le Paterberg, avant de craquer dans les cinq derniers kilomètres.

À son avantage dans le Kruisberg et le Vieux-Quaremont, Remco Evenepoel n’a rien pu faire dans le Paterberg, et prend la 6ème place.

Dicodusport


Lire la suite

Aviron

[Vidéo] Aviron : Quand Jérémie Azou et Pierre Houin décrochaient l’or olympique à Rio

Nico

Publié

le

Par

Reuters

AVIRON – Grands favoris pour le titre olympique, Jérémie Azou et Pierre Houin ont tenu leur rang à Rio et sont allés chercher la victoire en deux de couple poids légers. Avec une course maîtrisée de bout en bout.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Avez-vous bien suivi la Coupe de France jusqu’à sa suspension ?

Avatar

Publié

le

Par

FootAmateur

Coupe de France – Depuis son début en septembre jusqu’à sa suspension le 11 mars dernier, nous avons pu assister à une édition 2019-2020 de la Coupe de France quasiment complète, seule la finale manquant à l’appel. De quoi dégager des tendances solides en terme de statistiques individuelles ou collectives. Des chiffres sur lesquels vous allez avoir l’occasion de vous tester dans un rapide quiz, en plus des joueurs, matchs, déclarations et autres moments qui ont marqué cette saison !

En attendant la fin de la période de disette forcée, lancez-vous dans une série de 10 questions pour voir si vous avez bien suivi la saison de Coupe de France jusqu’à maintenant ! Attention, vous ne disposez que d’1 minute 45 pour répondre. Are you ready ? Let’s go !

Tom Compayrot


Lire la suite

Fil Info

AthlétismeIl y a 11 heures

[Vidéo] Pendant ce temps-là, Renaud Lavillenie passe 5m61 dans son jardin

ATHLÉTISME - Confiné chez lui, en Auvergne, Renaud Lavillenie continue de s'entraîner, dans son jardin. Avec ce samedi un bond...

Formule 1Il y a 12 heures

[Vidéo] F1 : Grand Prix du Brésil 2008, ou quand le suspense atteint son paroxysme

FORMULE 1 - Le dernier Grand Prix de la saison 2008 aura été le théâtre d'un suspense insoutenable. Le Brésilien...

CyclismeIl y a 15 heures

Tour des Flandres virtuel : Greg Van Avermaet s’impose

TOUR DES FLANDRES VIRTUEL - Le Belge Greg Van Avermaet (CCC) a remporté ce dimanche le Ronde virtuel, disputé sur...

AvironIl y a 16 heures

[Vidéo] Aviron : Quand Jérémie Azou et Pierre Houin décrochaient l’or olympique à Rio

AVIRON - Grands favoris pour le titre olympique, Jérémie Azou et Pierre Houin ont tenu leur rang à Rio et...

FootballIl y a 19 heures

Avez-vous bien suivi la Coupe de France jusqu’à sa suspension ?

Coupe de France – Depuis son début en septembre jusqu’à sa suspension le 11 mars dernier, nous avons pu assister...

Rugby à XVIl y a 20 heures

Coupe de France des supporters de rugby 2020 – 8ème de finale : RC Massy Essonne – Castres Olympique

Quatrième 8ème de finale de la Coupe de France des supporters de rugby 2020. Le RC Massy Essonne est opposé...

Rugby à XVIl y a 21 heures

[Vidéo] Les plus belles actions de Cheslin Kolbe

Cheslin Kolbe, ailier/arrière du Stade Toulousain, régale en Top 14, mais aussi sur la scène internationale. Ses plus belles actions en...

MédiasIl y a 22 heures

France Télévisions ouvre une enquête après les déclarations de Clémentine Sarlat

Suite à l'entretien de Clémentine Sarlat chez nos confrères de L'Équipe, dans lequel elle parlait du harcèlement moral qu'elle a...

Rugby à XVIl y a 1 jour

Votre XV de France de légende

RUGBY - Le 21 mars dernier, nous vous donnions l'occasion de composer votre XV de France de légende. Vous êtes...

Formule 1Il y a 2 jours

[Vidéo] F1 : Quand le Grand Prix de Belgique tournait à l’hécatombe en 1998

FORMULE 1 - Le 30 août 1998, la F1 connaissait l'une des plus grandes hécatombes de son histoire, lors du...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés