Nous suivre

Tennis

ATP Challenger 2022 : Luca Van Assche mis en échec pour sa première finale

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

ATP Challenger 2022 – Pour sa première finale de Challenger en carrière, Luca Van Assche n’a pas été verni. Le Français de 18 ans a dû faire face ce midi à l’ex demi-finaliste de Roland-Garos, l’Italien Cecchinato. Même s’il s’est incliné en deux sets 6/3 6/3, sa très belle semaine à Lisbonne doit être mise à l’honneur.

Il y a des défaites qui permettent d’apprendre. Celle-là pourrait très bien en être une pour Luca Van Assche. Le jeune Français, vainqueur de Roland-Garros Juniors l’année dernière, continue d’impressionner sur le circuit professionnel depuis. Après avoir connu sa première demi-finale à Blois en juin, il est cette semaine passé à l’échelon supérieur. À Lisbonne, il a remporté six matchs d’affilée pour atteindre sa première finale de Challenger en carrière. Il est sorti des qualifications et a battu quatre joueurs mieux classés que lui.

En finale, le natif de Belgique avait fort à faire, face à Marco Cecchinato. L’Italien, même s’il n’est plus au même niveau que 2018, est solidement installé dans le Top 150 mondial. Il est adepte des phases finales de Challenger, au contraire de son adversaire. Cela s’est prouvé aujourd’hui, dans un match qu’il a dominé de la tête et des épaules. Passée la déception, Van Assche pourra s’avérer satisfait de cette semaine sur la terre battue portugaise. S’être qualifié en finale d’un tournoi Challenger est déjà un exploit à 18 ans. Un seul joueur né la même année que lui (2004) l’avait réussi auparavant. Ce qui est bon signe pour la suite. Il sera 231ème mondial demain, de loin son record.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une