Nous suivre

Basket-ball

Basket – Équipe de France : Terry Tarpey, une défense de fer qui fait l’unanimité

Publié le

Basket - Équipe de France Terry Tarpey, une défense de fer qui fait l'unanimité
Photo Icon Sport

Qualifications Mondial basket masculinLarge vainqueur de la République Tchèque ce mercredi, l’équipe de France s’est appuyée sur une défense imperturbable en seconde période pour étouffer son adversaire. Dernière pièce du puzzle concoctée par Vincent Collet, Terry Tarpey a brillé en étant un grand artisan du retour en grâce tricolore, avec un comportement défensif exemplaire.

Suite à une campagne de préparation sans fausse note avec quatre victoires en autant de rencontres, l’Équipe de France débute les choses sérieuses en cette fin de mois d’août. Avant de penser à l’Eurobasket au mois de septembre, les qualifications pour la Coupe du monde étaient une première priorité. Avant d’affronter la Bosnie-Herzégovine, les Tricolores ont débuté en fanfare en collant 35 points à la République Tchèque.

Un sacrifice total au service du collectif

Pourtant, les Bleus ont mis du temps avant de vraiment prendre la mesure de leur adversaire. Encore menés à la pause après avoir été relégués à plus de dix points, ils ont ensuite construit leur succès en imposant une défense intraîtable. Cela a alors totalement annihilé les espoirs tchèques. Ainsi, menés 29-39 juste avant la pause, les Tricolores ont ensuite déroulé avec une violence inouïe pour l’emporter 95-60. Le calcul est simple, cela fait 66-21 en l’espace d’une petite vingtaine de minutes !

Pour en arriver là, c’est évidemment tout un collectif qui s’est mis à niveau en termes d’implication et d’efforts. Mais pourtant, Terry Tarpey a réussi à tirer son épingle du jeu. En l’espace de seulement 13 minutes de jeu, il a accumulé le différentiel le plus élevé de la rencontre : +25 ! Et le tout, sans prendre le moins shoot, ni marquer un seul point. Il faut dire que sur le plan offensif, son rôle se cantonne à placer quelques écrans, ainsi qu’à rester au large ou effectuer des coupes ligne de fond afin de créer des brèches. Un rôle ingrat que le joueur de 27 ans prend à cœur en déployant un engagement de tous les instants. Ce que l’on retrouve également de l’autre côté du parquet, et de quelle manière.

3 interceptions et 3 contres en 13 minutes !

International depuis plusieurs mois maintenant, le joueur du Mans est la grosse surprise de la liste de Vincent Collet. Il faut dire qu’au milieu de la pléiade de joueurs évoluant dans les meilleures compétitions mondiales, son profil détonne. Durant l’année, il avait été précieux pour entamer la campagne de qualifications à la Coupe du monde en l’absence des joueurs NBA et Euroleague. Convié de nouveau pour la préparation de cet été, ses chances de passer le cut paraissaient minimes. Aujourd’hui, il semble inenvisageable de se séparer de lui après ce qu’il a montré. Déjà très intéressant lors des matchs amicaux, le joueur de 27 ans s’est sublimé en match officiel face à la République Tchèque.

Durant un peu plus de 13 minutes, le Manceau a été un véritable catalyseur défensif. Hargneux et porté par un sens du sacrifice hors-norme, il s’est démultiplié. Comme un symbole, Vincent Collet l’a lancé dans le cinq qui est revenu des vestiaires en deuxième mi-temps. Un choix extrêmement fructueux. Incontournable en un contre un, il s’est signalé également en chipant trois ballons. Mais surtout, les trois contres qu’il a claqués l’ont mis en valeur comme jamais sous le maillot bleu. En l’espace de deux actions, Tarpey va notamment en enchaîner deux à la suite : un pour stopper une tentative de lay-up, et un autre spectaculaire pour repousser violemment une tentative à trois points.

Un profil parfait dans le basket défensif de Vincent Collet

Comme l’a précisé Vincent Collet au micro de France 4 en fin de partie, « Terry a montré le chemin en fin de première mi-temps ». À 27 ans, le Manceau sait d’où il vient, et profite à fond de cette opportunité inattendue. Son intelligence de jeu n’est pas nouvelle, mais est sublimée dans le rôle de glue guy qui est le sien avec le collectif bleu. Grâce à sa hargne et son implication totale, il a notamment réussi à dépasser dans la hiérarchie des garçons au CV beaucoup plus fourni, à l’image du malheureux William Howard. Au fil des jours qui passent, la surprise concernant sa sélection est donc en train de se dissiper.

Au vu de l’attitude irréprochable du bonhomme depuis des années en Betclic Élite, on peut être certain que son implication ne va pas s’estomper. En tout cas, Vincent Collet dispose là d’un col bleu à envoyer en mission à tout moment. Un type de profil dont raffole le technicien, et qui est capable de s’exprimer à merveille dans son basket défensif. En bref, le 12ème homme idéal pour compléter une équipe en mission pour aller décrocher l’or le mois prochain.

 

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une