Nous suivre

Basket-ball

Basket – JO de Tokyo : La République Tchèque retrouvera la France, les poules connues

Publié

le

Basket - JO de Tokyo  La République Tchèque retrouvera la France, les poules connues
Photo FIBA

Au bout d’une semaine de compétition intense durant laquelle elles ont eu trois ou quatre rencontres à disputer, la République Tchèque, la Slovénie, l’Italie et l’Allemagne ont remporté leur TQO respectif. Les quatre nations rejoignent ainsi les huit premiers qualifiés pour compléter la liste des équipes qui disputeront les Jeux Olympiques de Tokyo, dont l’équipe de France.

Alors que les Jeux Olympiques s’apprêtent à débuter d’ici une vingtaine de jours, on connaît la liste définitive des douze équipes engagées dans le tournoi masculin de basket. Après les huit premiers qualifiés (Japon, États-Unis, France, Espagne, Iran, Australie, Nigeria, Argentine), les quatre derniers prétendants ont rejoint la liste ce dimanche. Comme l’on pouvait s’y attendre, certaines nations ont craqué malgré leur statut de favori.

La Serbie et le Canada, grands perdants des TQO

En premier lieu, difficile de ne pas citer la Serbie. Malgré les absences du MVP de NBA Nikola Jokic ou encore de Bojan Bogdanovic, cette dernière pouvait compter sur le MVP d’Euroleague (Vasilije Micic), et une ribambelle d’excellents joueurs à grosse expérience (Milos Teodosic, Nikola Kalinic…). Dans un TQO disputé à domicile à Belgrade, les Serbes ont eu à jouer l’Italie en finale, comme prévu. Face à une équipe privée de Danilo Gallinari, ils se sont fait assommer par la précision extérieure de leur adversaire. Auteur de 24 points, le jeune rookie NBA Nico Mannion a mis à terre une Serbie qui vit cette non-participation aux JO comme un véritable séisme.

Un autre mouvement sismique a également été détecté à Victoria, au Canada. Favoris du groupe avec leurs huit joueurs NBA dans le roster, les locaux se sont fait surprendre par une solide République Tchèque dès les demi-finales. Dans sa lancée, la nation d’Europe de l’Est a enchaîné avec beaucoup de caractère pour obtenir sa place aux JO en se défaisant de la Grèce. Toujours redoutable, cette dernière n’a pu compter sur Giannis Antetokounmpo. Malgré un Nick Calathes très impliqué, les Grecs ont dû céder face à des Tchèques impressionnants derrière Tomas Satoransky.

La Slovénie et l’Allemagne valident le grand chelem européen

Enfin, la Lituanie a elle aussi été victime d’une tragédie sur son parquet à Kaunas. Mais difficile de parler de surprise dans ce cas-là. Avec son impressionnante paire intérieure Domantas Sabonis-Jonas Valanciunas, cette puissance du basket mondial n’a rien pu faire face au gamin en or de Ljubljana, Luka Doncic. Sans Goran Dragic, la Slovénie a pu compter sur le meneur de Dallas pour porter l’équipe à Tokyo. D’une facilité absolue, le joueur de Dallas a marché sur ce TQO. La cerise sur le gâteau est venue au meilleur moment, avec un triple-double énorme (31 points, 13 rebonds, 11 passes) pour faire tomber la Lituanie. C’est la première fois que le champion d’Europe 2017 disputera les Jeux Olympiques.

Dans le dernier tournoi disputé à Split, l’Allemagne est sortie grande gagnante. Malgré le soutien de son public, la Croatie a elle été extrêmement décevante avec seulement une victoire étriquée face à la Tunisie, et deux défaites contre le Brésil, et donc l’Allemagne. Avec quatre meilleurs marqueurs différents dans ses quatre victoires, cette dernière a fait étalage de son collectif bien huilé pour terrasser ses deux rivaux. Dans le sillage d’un énorme Moritz Wagner en finale face aux Brésiliens, les Allemands sont parvenus à obtenir leur billet pour Tokyo.

Objectif 2e place pour les Bleus, une Poule B d’une indécision totale

Ainsi, les douze équipes qui vont disputer le tournoi olympique sont connues, et les trois poules de quatre également. Engagée dans la Poule A avec les États-Unis et l’Iran, la France affrontera également la République Tchèque. Si la première place est promise à l’armada alignée par Gregg Popovich, les Bleus joueront sans doute la deuxième place face aux Tchèques, l’Iran partant avec un statut de petit poucet promis à la dernière place. Les Bleus devraient donc pouvoir valider leur billet pour les quarts de finale sans avoir à compter sur un statut de meilleur troisième.

Au sein de la Poule B, l’Allemagne et l’Italie ont rejoint l’Australie et le Nigeria. S’il n’y a pas de favoris à la victoire finale, la bataille s’annonce rude pour décrocher les quarts. Aucun véritable favori ne se dégage clairement, et tout semble possible, même pour un Nigeria qui compte en ses rangs plusieurs joueurs établis en NBA.

Enfin, la Poule C promet une belle bataille. Si le Japon devrait souffrir malgré l’avantage de jouer à domicile, l’Espagne et l’Argentine auront fort à faire en devant faire face à une Slovénie capable de tout. Les deux derniers finalistes du Mondial 2019 ont les cartes en main pour se disputer la première place, mais il ne faudra pas lambiner afin d’éviter une mauvaise surprise.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une