Nous suivre

Football

Benjamin Sesko, la nouvelle étoile dans la galaxie Red Bull

Publié le

Benjamin Sesko, la nouvelle étoile dans la galaxie Red Bull
Photo Icon Sport

BUNDESLIGA – Convoité par de nombreuses écuries, Benjamin Sesko, nouveau diamant brut de Salzbourg a décidé de rester dans la galaxie Red Bull en signant pour le RB Leipzig dès la saison prochaine. Après Haaland ou Adeyemi, portrait du nouveau visage de Red Bull. 

Ces derniers temps, il fait bon d’être de Slovénie dans le sport. Ce petit pays qui partage ses frontières avec l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie, ne compte que deux millions d’habitants. Pourtant, ce sont bien des sportifs de talent qui s’y cachent. En ski alpin, on compte des descendeurs de renom comme Žan Kranjec.  En cyclisme, entre Tadej Pogacar et Primoz Roglic, le choix est cornélien. Enfin, du côté du basket, c’est la superstar Luka Doncic qui met en lumière tout un pays. Mais du côté du foot, aucun attaquant n’a l’aura d’une superstar. Si Jan Oblak ou Samir Handanovic sont des tops gardiens mondiaux, ils n’arrivent pas à marquer les esprits comme leurs pairs. Mais ce temps est peut-être révolu avec le jeune attaquant du Red Bull Salzbourg, Benjamin Šeško.

Ce très grand buteur d’1,94m et de seulement 19 ans est un pur produit de la galaxie Red Bull. Formé d’abord au NK Krsko puis à Domzale en Slovénie, le natif de Radece débarque au Red Bull Salzbourg à seulement 16 ans, en 2019. Pendant ce temps, le club explose en Ligue des Champions dans une poule composée de Naples, Liverpool et Genk, et un certain Erling Haaland éblouit l’Europe entière en inscrivant 8 buts en 6 matchs. Pour Šeško, c’est direction le FC Liefering et la deuxième division autrichienne, le club satellite de Salzbourg ou toutes les pépites du club passent avant de revenir dans la maison mère. Même s’il ne marque qu’un seul but, il joue tout de même quinze matchs dont treize en tant que remplaçant.

À la découverte de la Ligue des Champions

Mais c’est surtout du côté des catégories jeunes qu’il prouve énormément. Malgré son prêt à Liefering, il continue de jouer pour Salzbourg chez les jeunes, ou il inscrit 7 buts en cinq matchs chez les U18. C’est cependant du côté de la Youth League qu’il se distingue, avec 2 buts en huit matchs, et notamment une qualification jusqu’en demi-finale de la compétition. Pour sa deuxième année à Liefering, il devient titulaire, dispute 27 matchs et inscrit 21 buts en championnat à seulement 17 ans. Surtout il évolue la deuxième partie de l’année sous les ordres de Matthias Jaissle, qui deviendra par la suite son coach à Salzbourg.

De retour dans la ville de Mozart, le Slovène trouve du temps de jeu malgré une forte concurrence. Il dispute au total 1554 minutes durant la saison, dont 24 matchs de championnat mais doit partager l’attaque avec Noah Okafor et Junior Amadou, au côté de la nouvelle superstar du club, Karim Adeyemi. Éclipsé en attaque par le prodige allemand qui termine meilleur buteur du championnat autrichien avec 19 réalisations, le Slovène en inscrit une dizaine en 36 matchs, mais délivre aussi 7 passes décisives. Adeyemi parti pour Dortmund, la place est libre pour Šeško, qui peut enfin s’imposer à Salzbourg et prendre la relève offensive.

Un talent précoce

Il découvre l’équipe nationale de Slovénie à l’âge de 18 ans et 1 jour, et devient le plus jeune joueur de l’histoire à jouer pour son pays. Il continue sur cette voie en inscrivant son premier but en équipe nationale dès le mois d’octobre suivant, devenant le plus jeune buteur de l’histoire de sa sélection.

Côté profil, malgré son physique impressionnant pour son âge et sa puissante carrure, il est extrêmement mobile. Ce buteur droitier joue principalement en tant qu’attaquant gauche dans le 4-4-2 en diamant axial mis en place par son coach. Il adore d’ailleurs évoluer sur le côté gauche du terrain et rentrer dans la surface de réparation pour enrouler pied droit, ou conclure pied gauche. Si Matthias Jaissle exige un jeu rapide, direct et vertical, la position des centraux et des latéraux décalés qui montent énormément, permet à Šeško d’être libre et d’obtenir de l’espace dans la profondeur, ou alors de conclure de la tête les centres parvenant dans la surface.

Avec sa taille et sa technique, il peut décrocher pour jouer en remise avec ses milieux ou son deuxième attaquant, mais peut aussi jouer en tant que point d’appui, récupérant beaucoup de ballons au sol et dans les duels aériens. Malgré son gabarit, il adore courir et recevoir les ballons dans la profondeur, car il court très vite et peut se permettre de faire la différence sur ses défenseurs. Une statistique assez bluffante était d’ailleurs sortie lorsqu’en 2021 il jouait à Liefering, il avait couru à 36,1 km/h pendant une course. En comparaison, Achraf Hakimi ou Alphonso Davies qui font partie des joueurs les plus rapides au monde, ont été flashés à 36,4 km/h.

L’Allemagne l’an prochain

Pour résumer, Benjamin Šeško fait partie des nouveaux attaquants modernes qui peuvent révolutionner le jeu. À l’image d’un Erling Haaland auquel il est beaucoup comparé pour les mêmes qualités physiques et techniques, il peut se targuer d’être complet, pouvant évoluer seul en pointe ou avec un autre attaquant. Tactiquement formaté au pressing, il a déjà un placement adapté pour le haut niveau, et son aisance dans les airs est une qualité extrêmement intéressante. Même s’il adopte une finition remarquable, il doit encore s’améliorer dans ce domaine s’il veut devenir l’un des meilleurs.

Avec une palette technique aussi impressionnante, il est un mélange intéressant des attaquants qui ont marqué la Bundesliga la saison dernière. Similaire à des profils comme Erling Haaland, Patrik Schick ou Robert Lewandowski, le Slovène va lui aussi découvrir le championnat allemand dès la saison prochaine. En effet, s’il attirait l’œil des grands clubs comme l’Inter Milan, le PSG et Manchester United, c’est finalement dans la maison mère de la galaxie Red Bull qu’il va continuer son apprentissage. À l’image d’un Dominik Szoboszlai qui a fait le même parcours, passant par les mêmes clubs autrichiens et qui se retrouve désormais au RB Leipzig. Le buteur slovène a donc décidé de rester à Salzbourg cette saison pour continuer à évoluer, et rejoindra officiellement le club de la Saxe la saison prochaine pour tenter de marquer son empreinte sur la Bundesliga, à l’instar d’un certain Erling Haaland.


Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une