Nous suivre

Betclic Élite 2023-2024

Betclic Élite : Joël Ayayi et Xavier Castañada, premières recrues de la JL Bourg

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite : Joël Ayayi et Xavier Castañada, premières recrues de la JL Bourg
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE – Au lendemain de son élimination en demi-finales du championnat, la JL Bourg n’a pas perdu de temps pour se projeter sur la saison à venir. Le club bressan a en effet annoncé ce jeudi les signatures de Joël Ayayi et Xavier Castañada.

La saison à peine terminée, la JL Bourg prouve qu’elle n’a pas lambiné pour préparer le futur exercice. Finaliste sortant de l’Eurocoupe, et demi-finaliste de Betclic Elite, la JLB aura la difficile tâche de faire au moins aussi bien que cette saison historique. Le tout sans Zaccharie Risacher, qui va partir en NBA, mais également Axel Julien, dont la signature à Dijon a déjà été officialisée.

Deux départs certains, et donc désormais deux nouvelles têtes. Ce jeudi, le club bressan a ainsi annoncé non pas une mais deux signatures ! Frédéric Fauthoux pourra ainsi compter sur un JFL extrêmement convoité en Joël Ayayi. L’arrière polyvalent de 24 ans avait fait le choix de revenir en France l’été dernier après plusieurs années aux Etats-Unis, entre NCAA, G-League et NBA. À Nanterre, sous les ordres de Pascal Donnadieu, il a livré une première saison complète. Toujours très impactant défensivement et capable de gober du rebond grâce à ses qualités athlétiques compensant ses 1,93 m, il a également brillé en termes d’adresse. Avec 8,4 points à 51% au tir, dont 40% derrière l’arc, 5,3 rebonds, 3,1 passe et 1 interception en moyenne, le Bordelais a convaincu. Et c’est donc la JL qui aura le bonheur de compter sur ce couteau-suisse capable de tenir les postes 1 à 3.



Dans l’Ain, il retrouvera un joueur encore inconnu dans l’Hexagone, mais qui a tout pour faire parler de lui. Également membre de la génération 2000, Xavier Castañada a tout du bon coup. Ce petit meneur de jeu de 1,84 m vient d’effectuer sa première saison professionnelle en Grèce qui fait suite à un cursus complet en NCAA, successivement à South Florida, puis Akron. À Lavrio, club réputé pour faire émerger de nombreux excellents joueurs américains, il a ainsi cartonné en cumulant plus de 15 points de moyenne par match. Son dynamisme pourrait faire des étincelles à Ekinox.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *