Nous suivre

Betclic Élite 2022-2023

Betclic Élite : L’ASVEL à la recherche de constance et d’une première victoire

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite L'ASVEL à la recherche de constance et d'une première victoire
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2022-2023 – Battue ce week-end pour sa rentrée à Cholet, l’ASVEL s’apprête à se déplacer de nouveau ce mardi, cette fois à Blois. Face au promu, le triple champion de France n’aura pas le droit à l’erreur suite à son premier faux pas.

Lorsque le calendrier de la Betclic Élite est sorti avec cette affiche Blois-ASVEL au programme de la 2e journée, il était difficile d’imaginer un tel scénario. Effectivement, le promu va aborder son match face au triple champion de France sans aucun pression suite à sa victoire inaugurale sur le parquet de Roanne (94-90). De son côté, l’ASVEL devra absolument s’imposer afin d’effacer au plus vite le souvenir douloureux de dimanche dernier.

Une inconstance fatale à Cholet

Pour sa première, cette nouvelle équipe a soufflé le chaud et le froid, en étant capable d’offrir des séquences de très haute volée, avant de s’effriter face à l’intensité adverse. Ainsi, les stars du pléthorique roster se sont montrées à leur avantage par séquence. En début de partie, le duo Jonah Mathews – Youssoupha Fall a été intenable, Parker Jackson-Cartwright a réalisé un troisième quart de feu pour répondre à un Dominic Artis en transe, et Joffrey Lauvergne s’est illustré dans le dernier quart pour permettre de conserver l’avantage jusqu’au money-time.

Évidemment, Nando De Colo a également frappé très fort pour son retour en France en claquant 21 points. Malgré tout, ce dernier a été à l’image de son équipe : irrégulier. Cela s’est traduit par 7 pertes de balle, dont deux consécutives dans les deux dernières minutes. Un véritable tournant dans ce match, puisque cela a permis à Boris Dallo d’aller claquer un dunk en solitaire pour donner l’avantage à son équipe pour la première fois du match. L’ASVEL ne reviendra pas.

Un nouveau collectif à mettre en place

Lucide, l’ancien maître à jouer de Fenerbahçe à souligner le manque de vécu collectif au micro de beIn Sports : « Nous sommes une nouvelle équipe, on doit apprendre à jouer ensemble, à mettre la balle où il faut, et à ne plus avoir autant de trous défensifs ». Le roster a été considérablement bouleversé en raison de nombreux départs attendus ou non. Si la reconstruction a été faite assez rapidement en fin de saison dernière, la mise en application sur le parquet en est encore à ses balbutiements. La campagne de préparation a été légère, et certains joueurs ont rejoint le groupe en retard, comme l’international belge Retin Obasohan.

Ainsi, TJ Parker doit trouver la bonne formule pour faire en sorte que son équipe acquiert de la continuité. Cela passera par établir des rotations plus claires. Si le coach lyonnais nous a habitués à jongler énormément avec ses hommes, attention à ne pas trop pianoter en ce début de saison. On pense notamment à l’entrée en jeu d’Antoine Diot, en plein quatrième quart, sans qu’il n’ait disputé la moindre seconde auparavant.

L’EuroLeague en ligne de mire

Sur le parquet de Blois ce mardi soir, le club lyonnais dispose à priori d’une opportunité en or de décrocher son premier succès de la saison. Face à un adversaire qui évoluait encore en Pro B la saison passée, la marge de manœuvre est immense. Toutefois, il ne faudra pas jouer avec le feu, et absolument limiter les pertes de balle (16 à Cholet).

En confiance, les troupes de Mickaël Hay n’auront rien à perdre, et pourront compter sur le soutien sans faille de leur public pour leur première historique à l’échelon ultime du basket français. Le triple champion de France est prévenu. Du sérieux et de la propreté sont attendus. À dix jours de débuter la nouvelle campagne d’EuroLeague, chaque rencontre va être précieuse.

Le programme de la soirée :

 


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une