Nous suivre

Basket-ball

Betclic Élite : L’ASVEL force Monaco à un match 5 décisif !

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite L’ASVEL force Monaco à un match 5 décisif !
Photo Icon Sport

Betclic Élite 2021-2022 – L’ASVEL n’est pas mort ! Au terme du match 4, le double champion de France en titre a fait honneur à son statut en sortant un match de costaud pour l’emporter 85-68. De son côté, l’AS Monaco a produit une nouvelle bouillie de basket derrière un Mike James omnipotent (34 points), et laisse passer une occasion en or de décrocher le titre. Tout se jouera donc sur un match 5 étouffant à l’Astroballe.

Le champion en titre était en grand danger à l’heure de défier l’AS Monaco pour la deuxième fois de rang à Gaston-Médecin. Battus lors du match 3 d’une courte tête, les Lyonnais n’avaient plus le choix, et devaient absolument l’emporter afin de forcer un match 5. Tout sauf une sinécure face à des Monégasques reboostés après leur déroute dans le match 2, et déterminés à décrocher le premier titre de leur histoire à domicile.

L’ASVEL prend les manettes et résiste au réveil monégasque

D’emblée, Marcos Knight montre la voie avec son habituelle hargne. Le bulldog américain inscrit rapidement quatre points. L’ASM manque de vitesse et doit attendre plus de trois minutes avant de débloquer son compteur. Pendant ce temps-là, Élie Okobo (9 points) est entré fort dans sa partie, et réagit immédiatement avec une action à trois points. Au bout de cinq minutes, les hommes de TJ Parker prennent dix points d’avance (2-12) ! Plus agressifs en défense et au rebond, ils poursuivent leur entreprise de démolition derrière un Okobo en rythme. Comme lors du match 2, l’ASM est en grande difficulté, trop dépendante d’un Mike James omnipotent. Sur les neuf petits points inscrits dans le premier quart, l’Américain en a cumulé sept à lui seul (9-22).

La Roca Team continue à rester statique offensivement, tout en multipliant les mauvaises décisions. L’ASVEL punit immédiatement à l’image d’une banderille derrière l’arc de Chris Jones, et continue de gonfler son avance dans des propensions énormes (11-27). C’est alors le moment choisi par Mike James pour relancer la machine en claquant cinq points rapidement. Le collectif suit automatiquement en fermant les écoutilles en défense, ce qui provoque de nombreuses pertes de balle lyonnaises, et un retour à sept petits points (23-30). Ces derniers finissent par retrouver de la consistance progressivement. Ils grappillent même des points avant de rentrer aux vestiaires (28-41), grâce à deux énormes shoots derrière l’arc de William Howard, et une domination au rebond toujours plus grande (12-23 à la pause).

William Howard et Marcos Knight en feu derrière l’arc

Dès la reprise, Marcos Knight frappe très fort devant son ancienne équipe en plantant deux ogives derrière l’arc en moins de trois minutes. Pour ne rien arranger aux affaires monégasques, William Howard continue à être dans la zone en plantant sa troisième ogive personnelle ! L’ASM est KO face à l’adresse rhodanienne, et poursuit à s’entêter offensivement à jouer des isolations sans aucun rythme. Les Asémistes continuent ainsi à peiner pour marquer le moindre point tandis que l’ASVEL continue à varier les plaisirs. Après l’adresse à trois points, les Lyonnais augmentent leur avance en passant à l’intérieur via Youssoupha Fall, et portent l’écart à +20 (34-54). Dans la foulée, William Howard (13 points, 6 rebonds) puis Chris Jones (19 points) enfilent deux ogives qui mettent une énorme climatisation à la salle Gaston-Médecin (36-62).

Mike James claque rapidement cinq points de suite pour faire passer l’ASM sous les vingt points. Petit à petit, l’ASVEL perd son rythme et laisse les locaux croire à un retour en revenant à -13 à l’aube des cinq dernières minutes. Cela laisse donc un peu de suspense que va finalement rapidement éteindre Marcos Knight (19 points, 6 rebonds) d’une nouvelle banderille à trois points (54-71). Si les Lyonnais souffrent face à un Mike James qui gonfle ses stats (34 points), le chrono défile et leur permet de conserver une marge suffisante jusqu’au bout pour l’emporter 85-68.

C’est donc sur une nouvelle bouillie de basket que l’AS Monaco laisse filer un deuxième match dans cette série. Alors que la fête aurait pu être grande, les hommes de Sasa Obradovic sont passés totalement à côté, et paient leur manque d’agressivité face à des Lyonnais déterminés. Ces derniers s’offrent donc un match 5 décisif qui sera disputé à l’Astroballe ce samedi. Le rendez-vous est pris, cela sera forcément épique !


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une