Nous suivre

Biathlon

Championnats du monde 2020 – Individuel femmes : Dorothea Wierer double la mise

Flo Ostermann

Publié

le

AFP

Biathlon – Championnats du monde 2020 – Déjà sacrée sur la poursuite, Dorothea Wierer est devenue championne du monde de l’individuel ce mardi, chez elle, à Antholz. L’Italienne a devancé l’Allemande Vanessa Hinz et la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland.

Ne cherchez pas plus loin, la nouvelle reine du biathlon, c’est Dorothea Wierer. À 30 ans, la Transalpine a décroché ce mardi un troisième titre mondial, le deuxième de suite à domicile après son sacre sur la poursuite dimanche. Malgré le vent, une nouvelle fois bien présent sur le pas de tir de la station italienne, la vainqueur sortante de la Coupe du monde a commis deux erreurs. Mais sa rapidité face aux cibles et son bon temps de ski (4ème à 42 secondes de Denise Herrmann) ont fait la différence. Plus que jamais, Dorothea Wierer s’affirme comme la grande patronne du biathlon féminin mondial.

Hinz et Roeiseland sur le podium

Derrière l’Italienne, Vanessa Hinz a bien failli damer le pion à l’idole du public transalpin. Avec une seule erreur, l’Allemande termine à 2,2 secondes de Wierer. Une frustration sur l’instant, mais une vraie satisfaction, quand on sait qu’elle n’occupait que la 20ème place au général de la Coupe du monde avant la course du jour. Derrière elle, une habituée du podium à Antholz. Marte Olsbu Roeiseland continue en effet sa moisson. Après les titres remportés sur le relais mixte et le sprint, la Norvégienne décroche une deuxième médaille de bronze après celle glanée sur la poursuite. Quatre breloques en quatre courses, difficile de faire mieux.

Les Bleues ne s’en sortent pas

Et c’est peu de le dire. La biathlète tricolore la plus attendue aujourd’hui, c’était certainement Justine Braisaz. Et pour cause, la Savoyarde occupait la première place du classement de la Coupe du monde de l’épreuve, après avoir notamment remporté l’individuel d’Ostersund. Flanquée du dossard rouge, l’athlète de 23 ans voyait ses espoirs de petit globe s’envoler dès son premier tir avec trois erreurs. Finalement, la native d’Albertville doit se contenter d’une 19ème place, avec quatre fautes. Le petit globe revient à la Suédoise Hanna Oeberg, quatrième ce mardi.

Les résultats des autres Françaises :

28. Célia Aymonier à 3’36 avec un 16/20
31. Julia Simon à 3’56 avec un 15/20
52. Anaïs Bescond à 5’32 avec un 14/20

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une