Nous suivre

Biathlon

Dopage : Alexander Loginov, entre deuxième chance et suspicion éternelle

Nico

Publié

le

Sputnik

Le titre d’Alexander Loginov sur sprint des Mondiaux d’Antholz a laissé planer une atmosphère spéciale tout au long de la parenthèse italienne. Le Russe dérange mais n’a pour le moment pas enfreint les règles, à nouveau.

Ce n’est pas seulement la destinée du biathlète russe Alexander Loginov, mais bien celle de tous les sportifs, suspendus pour dopage et qui gagnent au plus haut niveau lors de leur retour à la compétition. L’exemple le plus célèbre est probablement celui de Justin Gatlin. Champion du monde du 100 mètres à Londres en 2017 et sifflé par tout un stade, avec un malaise ambiant comparable à celui d’Antholz. Alexander Loginov, moyen depuis le début de la saison sur les skis et même au tir, a sorti la course parfaite sur le sprint des championnats du monde.

Victoire conjuguée à son passé et à sa suspension, il n’en fallait pas moins pour embraser la polémique qui continuera finalement jusqu’au dernier samedi des Mondiaux, et une dénonciation qui a poussé la police à perquisitionner l’hôtel du biathlète russe.

Le droit à une deuxième chance, un vrai casse-tête

Le traitement de ces cas de dopage est un casse-tête infini. Est-ce que ces athlètes ont le droit à une deuxième chance, tout en sachant que la suspicion sera collée à leur peau, et donc à leur sport ? L’humain est égoïste de nature et aucun athlète ne pensera à ne pas revenir de lui-même après une suspension, pour épargner à son sport une image écornée quand il gagnera à nouveau. Mais doit-on pour autant interdire les deuxièmes chances et bannir à vie tous les dopés ? Cela ne colle pas vraiment à l’image du sport qui est aussi un vecteur social. Se doper non plus me direz-vous, mais l’erreur reste humaine.

Vous l’aurez compris, Loginov, Gatlin ou même Valverde, et bien d’autres, sont tous revenus victorieux après une suspension. L’image de leur sport en a pris un coup à chaque fois, mais il ne semble pas exister aujourd’hui de solution miracle pour traiter ces cas. Ils dérangent, ils remettent peut-être même en cause l’équité sportive et gâchent un peu la fête mais à moins de partir du postulat qu’il faut interdire les deuxièmes chances, ils continueront à faire partir du paysage sportif.

Dicodusport


1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Seb Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Seb
Invité
Seb

Pas de 2eme chance,e t je vais expliquer pourquoi : lorsqu’un athlete se dope, il n’est pas seulement avantagé pour la course sur laquelle on l’a controlé. Cet athlete, grace à son dopage, a crée des capacits physiques, respiratoires, musculaires, et autres, dont il bénificiera toute sa vie. Quand Ben Johnson prenait des anabolysants, cela lui a permis de fabriquer des muscles, ces muscles lui serviront et resteront un avantage dans toute sa carrière. Pendant son dopage un athlete peut aussi s’entrainer plus, sans douleur, sans gene, sans fatigue, il peut se reposer mieux, et récuperer plus vite. Loginov actuellement,… Lire plus »

Biathlon

[Vidéo] Le jour où Vincent Defrasne a mis Ole Einar Bjoerndalen à ses pieds

Nico

Publié

le

Par

Le Dauphiné Libéré

BIATHLON – Alors que le biathlon français attendait plutôt Raphaël Poirée, Vincent Defrasne réalisait une course presque parfaite pour devenir champion olympique de poursuite, lors des Jeux Olympiques en 2006.

Le 18 février 2006, Vincent Defrasne est entré dans la légende du biathlon français. Alors âgé de 29 ans, le natif de Pontarlier dans le Jura, cinquième du sprint à 43 secondes de l’Allemand Sven Fischer, réalisait un immense numéro. Auteur d’un 15/15 sur ses trois premiers tirs, le Français flanchait sur le dernier tir debout, avec deux fautes. La légende norvégienne Ole Einar Bjoerndalen revenait dans ses skis lors du dernier tour. Après une chute dans le dernier virage, Defrasne matait au sprint le Norvégien, pour une médaille d’or inoubliable. Le reste, ça se regarde.

Dicodusport


Lire la suite

Biathlon

Avez-vous bien suivi la saison de biathlon masculin ?

Avatar

Publié

le

Par

AFP

Biathlon – Depuis son début en décembre jusqu’à sa fin à la mi-mars, nous avons pu assister à une saison de biathlon masculin quasiment complète. Seule la dernière étape de Coupe du monde manquera à l’appel, puisqu’elle n’a pas été reportée mais simplement annulée. En cette période de disette sportive, l’occasion est venue de vous tester dans un rapide quiz sur les moments, athlètes et nations qui ont marqué cette saison !

En attendant la fin de cette période sans sports, lancez-vous dans une série de 10 questions pour voir si vous avez bien suivi la saison de biathlon masculin jusqu’à sa fin prématurée ! Attention, vous ne disposez que d’1 minute 45 pour répondre. Are you ready ? Let’s go !

Tom Compayrot


Lire la suite

Biathlon

« Une Épopée d’Or et de Neige », la vidéo hommage à Martin Fourcade

Avatar

Publié

le

Par

EPA

BIATHLON – Quinze jours après la retraite de Martin Fourcade, le média Biathlon Live a rendu hommage au champion français. Vous aussi, vous avez des frissons ? Pas de panique, c’est normal !

Dicodusport


Lire la suite

Biathlon

Quentin Fillon Maillet à propos de Fourcade : « J’ai du mal à me dire qu’il est en dehors du groupe »

Avatar

Publié

le

Par

Maxppp

BIATHLON – Actuellement confiné chez lui dans le Jura, Quentin Fillon Maillet s’est confié à France TV Sport. Le troisième du classement général de la Coupe du monde a notamment évoqué la retraite de Martin Fourcade.

De retour chez lui dans son Jura natal, Quentin Fillon Maillet, qui a terminé sur la troisième marche du podium dans la course au gros globe, s’est confié aux médias. Chez nos confrères de France TV Sport, le champion du monde sur le relais mixte avec Martin Fourcade, Émilien Jacquelin et Simon Desthieux a avoué avoir du mal à imaginer la suite sans le quintuple champion olympique :

Martin a apporté énormément, de par ses résultats, son expérience. Pas que dans le biathlon mais aussi à côté sur la gestion des médias ou des sponsors. Et pas qu’à nous, au biathlon mondial aussi, il a poussé ses adversaires et l’équipe de France au meilleur niveau. On ne peut que le remercier. J’ai du mal à me dire qu’il est en dehors du groupe. Ça va faire bizarre de ne plus le voir pour ces sept ou huit prochains mois de préparation.

Fillon Maillet nouveau leader des Bleus ?

Quentin Fillon Maillet nouveau chef de file de l’équipe de France ? Pas forcément pour le principal intéressé. Ce dernier a prôné la force collective des Bleus :

Il n’y a pas forcément de rôle de capitaine. Quand on a quelque chose à dire, on le dit, qu’on soit premier ou dernier. Il n’y a pas de hiérarchie et c’est ce qui fait notre force. On peut se faire la guerre sur la piste mais on reste de vrais amis en dehors. On part pour une nouvelle saison en espérant faire mieux. Émilien (Jacquelin) fait une saison extra, Simon (Desthieux) est toujours très bon, Antonin (Guigonnat) fait une saison un peu en dessous de celle qu’il espérait, Fabien (Claude) obtient son premier podium… Ça va faire une équipe super forte.

Dicodusport


Lire la suite

Biathlon

Célia Aymonier met un terme à sa carrière

Avatar

Publié

le

Par

Maxppp

BIATHLON – Une semaine après l’annonce de la retraite de Martin Fourcade, Célia Aymonier a, à son tour, décidé de mettre un terme à sa carrière, à 28 ans.

Annonce inattendue au sein de l’équipe de France de biathlon. La Jurassienne Célia Aymonier a annoncé ce samedi la fin de sa carrière sportive. Sur Instagram, la native de Pontarlier a fait part d’une certaine lassitude, rapport notamment aux changement engendrés par le réchauffement climatique :

Le plaisir, c’est mon leitmotiv depuis 28 ans, car le sport est pour moi une passion, c’est contagieux dans la famille. Pouvoir skier dans des endroits magnifiques à travers le monde est une chance inouïe et cela m’anime. Mais je dois me rendre à l’évidence, depuis mes débuts, ces paysages et le manteau neigeux ont bien changé. Et ce qui m’attriste, c’est que le constat est le même partout, les hivers sont moindres et la neige devient une denrée précieuse. Je suis loin de mon idéal de nature et de grand air. 

Un changement de vie

Très proche de la nature, la compagne du biathlète Simon Desthieux a décidé de « découvrir d’autres horizons » :

Alors me voici aujourd’hui, entre vents et marées, confrontée à mes limites et mes valeurs. C’est pourquoi au bout de mes ressources sportives et humaines dans ce milieu, je décide de quitter sereinement le navire du sport de haut niveau pour découvrir d’autres horizons qui seront plus en adéquation avec la personne que je suis devenue.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mon cœur chavire Le sport de haut niveau, c’est une belle aventure et c’est exigeant. Il représente pour moi deux ancrages principaux. Le plaisir, c’est mon leitmotiv depuis 28 ans, car le sport est pour moi une passion, c’est contagieux dans la famille. Pouvoir skier dans des endroits magnifiques à travers le monde est une chance inouïe et cela m’anime. Mais je dois me rendre à l’évidence, depuis mes débuts, ces paysages et le manteau neigeux ont bien changé. Et ce qui m’attriste, c’est que le constat est le même partout, les hivers sont moindres et la neige devient une denrée précieuse. Je suis loin de mon idéal de nature et de grand air. Une connaissance de soi, c’est la manière dont je donne du sens à ma carrière. Le sport m’a ainsi permis de maitriser le gouvernail de mon bateau en m’apprenant qui je suis, où je veux aller et ce que j’ai envie de faire. Les diverses traversées, les escales, les tempêtes, les accalmies ont été d’un enseignement riche ; j’ai grandit, j’ai évolué et cela m’a rendu plus forte. J’ai aussi eu du temps pour moi, pour réfléchir et me centrer. Et en plus de 10 ans de sport de haut niveau, je crois que j’ai bien fait le tour de la question. Je me rends bien compte aujourd’hui que le sport de haut niveau c’est trop exigeant et centré sur les résultat pour que je reste à flot avec les seuls objectifs de plaisir et de connaissance de soi qui prennent d’ailleurs un peu l’eau ! Alors me voici aujourd’hui, entre vents et marées, confrontée à mes limites et mes valeurs. C’est pourquoi au bout de mes ressources sportives et humaines dans ce milieu, je décide de quitter sereinement le navire du sport de haut niveau pour découvrir d’autres horizons qui seront plus en adéquation avec la personne que je suis devenue. Je tiens à remercier toutes les personnes m ‘ayant soutenues dans cette aventure, c’est tellement agréable et appréciable d’être bien entourée. Et les autres aussi car j’ai appris la résilience. Je remercie aussi tous les supporters, cela a été un plaisir de partager tous ces moments avec vous, vous êtes super ! « Larguer les amarres », une nouvelle aventure commence !

Une publication partagée par Célia Aymonier (@celia.aymonier) le

Fondeuse jusqu’en 2015, Célia Aymonier a décroché une médaille mondiale à Hochfilzen en 2017, sur le relais féminin. 28ème au classement général de la Coupe du monde à l’issue de cette saison 2019-2020, elle n’est jamais parvenue à grimper sur le podium en individuel.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

BiathlonIl y a 1 minute

[Vidéo] Le jour où Vincent Defrasne a mis Ole Einar Bjoerndalen à ses pieds

BIATHLON - Alors que le biathlon français attendait plutôt Raphaël Poirée, Vincent Defrasne réalise une course presque parfaite pour devenir...

QuizIl y a 1 heure

Avez-vous bien suivi la saison de volley-ball jusqu’à sa suspension ?

Volley-ball – Depuis son début en 2019 jusqu’à sa suspension récemment, nous avons pu assister à une saison de volley...

Rugby à XVIl y a 3 heures

Les Barbarians français annulent leur tournée estivale

Conséquence de la crise du Coronavirus qui touche toute la planète, les Barbarians français ont annoncé qu'ils annulaient leur tournée...

FootballIl y a 4 heures

Jean-Michel Aulas vend l’Olympique Lyonnais à Colony Capital

C'est un tremblement de terre dans le paysage foot français : Jean-Michel Aulas n'est plus le propriétaire de l'Olympique Lyonnais....

Rugby à XVIl y a 4 heures

Coupe de France des supporters de rugby 2020 – 16ème de finale : Montauban – ASM Clermont

Seizième match de la Coupe de France des supporters de rugby 2020. Ce 16ème de finale opposera Montauban à l'ASM...

CyclismeIl y a 7 heures

Le Tour de France 2020 se disputera sur Zwift !

C'est la nouvelle qui vient de tomber et qui va faire du bruit : le Tour de France 2020 se...

FootballIl y a 8 heures

Pape Diouf est mort

DISPARITION - Président de l'OM entre 2005 et 2009, Pape Diouf est décédé ce mardi, des suites du Coronavirus, à...

Rugby à XVIl y a 20 heures

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato du Stade Toulousain

Top 14 2020/2021 - La saison 2019-2020 est loin d'être terminée, que déjà la prochaine se prépare. Le point sur...

Basket-ballIl y a 20 heures

« The Last Dance », le documentaire sur Michael Jordan disponible le 20 avril

Prévu initialement pour le mois de juin, "The Last Dance", un documentaire en 10 épisodes sur Michael Jordan, sera finalement...

CyclismeIl y a 23 heures

Quiz : connaissez-vous Laurent Jalabert ?

Pour vous occuper pendant ce confinement, Dicodusport vous propose des quiz sur des champions qui ont marqué leur sport. Aujourd'hui,...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés