Biathlon – Oslo : Anastasiya Kuzmina confirme sur le sprint, Célia Aymonier quatrième


La Slovaque Anastasiya Kuzmina a remporté le dernier sprint de la saison à Oslo, mais aussi le dernier sprint de sa carrière, sur le site de Holmenkollen. Premier Française, Célia Aymonier, auteure du premier 10/10 sur un sprint, termine au pied du podium. Dans la course au gros globe, Dorothea Wierer (11ème) a pris une belle option face à sa compatriote Lisa Vittozzi qui a totalement craqué, avec une 68ème place et 5 fautes au tir. Elle ne sera pas de la partie sur la poursuite.

Fraîchement championne du monde à Ostersund, Anastasiya Kuzmina a confirmé sur le dernier sprint de l’exercice 2018/2019. La Slovaque, qui mettra un terme à sa carrière après cette dernière étape de la Coupe du monde, a réalisé un 9/10 sur le pas de tir mais a de nouveau été très rapide sur les skis avec le deuxième temps. La biathlète de 34 ans a devancé l’Allemande Franziska Preuss (10/10) et sa compatriote Paulina Fialkova (10/10). Kuzmina, déjà victorieuse à Ruhpolding et donc à Ostersund, remporte également le petit globe de la discipline.

Aymonier, entre satisfaction et regrets

Le podium, Célia Aymonier y a longtemps cru. La Doubiste, qui a réalisé son premier 10/10 sur un sprint en carrière, pointait à la troisième place lorsqu’elle franchissait la ligne d’arrivée, derrière le duo slovaque Kuzmina-Fialkova. Mais avec un tir très lent (101ème temps) et malgré le troisième temps sur les spatules, la Française a dû s’incliner face l’Allemande Franziska Preuss, partie avec un gros dossard et auteure également d’un 10/10. Des regrets, mais une satisfaction tout de même pour la native de Pontarlier qui décroche le premier top 5 de sa carrière.

Chez les autres Françaises, le bilan est très mitigé. Justine Braisaz (63ème avec 4 fautes) et Julia Simon (75ème avec 5 fautes) ne seront pas au départ de la poursuite. Pour leur retour en Coupe du monde, Caroline Colombo (31ème avec une faute) et Chloé Chevalier (40ème avec deux fautes) ont réalisé une belle course. Enfin, Anaïs Bescond, malade pendant les Mondiaux, est 58ème avec un 8/10 derrière la carabine.

Flo Ostermann

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des