Nous suivre

Autumn Nations Cup 2020

Bleus : les notes du XV de France face à l’Écosse

Flo Ostermann

Publié

le

Bleus : les notes du XV de France face à l’Écosse

AUTUMN NATIONS CUP – Sérieux, le XV de France est allé s’imposer en Écosse ce dimanche (15-22). Les notes des Bleus face au Chardon.

Les avants

Jean-Baptiste Gros – 6,5 : Une bonne tenue en mêlée et un 100% au plaquage. Le pilier toulonnais a montré qu’il pouvait être plus qu’un finisher. Il aurait pu apporter un peu plus dans le jeu courant, mais il a bien répondu présent. Remplacé par Cyril Baille (54′), toujours aussi précieux en mêlée.

Camille Chat – 7 : Le chien fou des Bleus. Deux ballons grattés rien que dans le premier acte et très propre au plaquage et au sol. Et s’il ne totalise que 9 plaquages en 53 minutes, c’est bien dans le jeu qu’il s’est montré très actif, avec 9 ballons touchés pour 32 mètres gagnés et un plaquage cassé. Un lancer en touche perdu. Mais quelle envie ! Remplacé par Julien Marchand (54′) qui aura eu le temps de récupérer deux ballons.

Demba Bamba – 5,5 : On attendait beaucoup plus du pilier du LOU. S’il a montré beaucoup d’envie, son rendement dans le jeu a été peu visible. Seulement 5 ballons touchés. On notera tout de même sa très bonne tenue en mêlée. Remplacé par Mohamed Houas (54′), qui a tenu bon malgré le chambrage des Écossais.

Bernard Le Roux – 7 : Infatigable plaqueur ! Il termine la rencontre avec un 21/21, avec toujours autant d’impact dans le jeu d’avants. Deux en-avants et deux pénalités concédées, mais quelle débauche d’énergie !

Romain Taofifenua – 5 : Discret défensivement, mais aussi dans le jeu. Un petit 8/9 au plaquage, et seulement 5 ballons touchés. Globalement, la performance du Toulonnais reste très moyenne malgré une envie évidente. Remplacé par Paul Willemse (62′).

Dylan Cretin – 6 : Excellent lors de son entrée en jeu face à l’Irlande, le Lyonnais a été un peu plus en difficulté ce dimanche à Murrayfield. Il concède 3 pénalités mais à son crédit, il réalise un sans-faute au plaquage 14/14. Du bon et du moins en somme, mais il aura amené sa pierre à l’édifice.

Charles Ollivon – 6 : Toujours aussi indispensable. 12/14 au plaquage, du cœur à l’ouvrage. On regrettera sa discrétion dans le jeu courant. 

Grégory Alldritt – 6,5 : Malgré ses trois ballons perdus, le Rochelais a encore répondu présent. 14 plaquages réussis sur 15 tentés. Toujours aussi important dans le jeu courant. Bref, une prestation propre.

Les notes de la charnière et des trois-quarts


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une