Nous suivre

Actualités

Ces gardiens de Ligue 1 sous-estimés

Romain Delanis

Publié

le

Le poste de gardien de but dans le football représente à la fois le pire et le meilleur poste sur le terrain dans un 11 de départ. Décriés assez facilement lors d’une erreur, les derniers remparts restent pourtant dans l’ombre lors de leurs prestations XXL. En Ligue 1 Conforama, ils sont plusieurs à mériter davantage de lumière en rapport avec leurs bonnes performances tous les week-ends.

 

Une cote de popularité locale, mais pas plus

Quand on ne joue pas à Paris, Marseille, Lyon, Saint-Étienne ou encore Monaco, difficile de se faire une place dans le gotha des gardiens de but respectés et populaires en France. Si localement, tous les gardiens de Ligue 1 Conforama sont appréciés à leur juste valeur, l’échelon national ne passe que par les « gros clubs » ou de manière instantanée, par une grande performance sur un match précis. Et que dire de la médiatisation, qui reste elle aussi très ciblée par les médias locaux. Pourtant, la Ligue 1 Conforama possède de nombreux gardiens talentueux et sous-estimés du grand public qui chaque saison, font gagner de nombreux points à leurs clubs.

Commençons par le gardien qui a été cité parmi les 5 meilleurs gardiens du championnat par l’UNFP : Edouard Mendy (FRA, Reims, 27 ans, 35 matchs joués cette saison, 38 buts encaissés cette saison) réalise une première saison dans l’élite presque parfaite. Si de nombreux clubs se sont cassés les dents sur la défense rémoise cette saison, c’est en partie grâce au portier arrivé sur le tard dans le monde professionnel. Depuis 2016, le Havrais d’origine fait le bonheur du Stade Rémois, participant à la montée de Ligue 2 en Ligue 1. Depuis, il est indéboulonnable et suscite l’intérêt de nombreux clubs français et étrangers, dont l’OM, où il est passé en réserve entre 2015 et 2016.

Edouard Mendy (en bas à droite) figure pour sa première saison en Ligue 1 Conforama dans les 5 meilleurs gardiens du championnat – LFP

Derrière Mendy, placé logiquement dans les potentiels 5 meilleurs gardiens de L1 (Areola, Maignan, Lecomte et Lopes sont les 4 autres), deux gardiens ont certainement été oubliés par les joueurs de Ligue 1 votants : Walter Benitez (ARG, 26 ans, 32 MJ, 25 buts encaissés cette saison) est, avec la révélation Youcef Atal, le meilleur joueur de la saison niçoise. Souvent impérial et infranchissable, l’Argentin arrivé en 2016 à Nice s’épanouit véritablement cette saison en Côte d’Azur. Avec 5 penaltys arrêtés cette saison, il détient le meilleur total de Ligue 1 avec Benoit Costil sur ce point.

L’autre gardien oublié se situe en Alsace, à Strasbourg, où le Belge Matz Sels (BEL, Strasbourg, 27 ans, 35 MJ, 44 buts encaissés cette saison) étonne pour sa première saison au RCSA où il s’est imposé rapidement comme un leader de l’équipe vainqueur de la Coupe de la Ligue. Le 4ème gardien de la sélection belge est certainement la meilleure recrue strasbourgeoise cette saison et semble décidé à s’inscrire dans la durée en Alsace.

Ensuite, nous retrouvons l’Amiénois Régis Gurtner (FRA, 32 ans, 35 MJ, 49 buts encaissés cette saison) qui lui aussi, pour une deuxième saison dans l’élite avec Amiens, continue de maintenir le bateau picard en Ligue 1 Conforama. Le gardien d’Amiens réalise une saison encore très régulière, permettant à Amiens de se battre pour le maintien. Ludovic Butelle (FRA, Angers, 36 ans, 33 MJ, 40 buts encaissés cette saison) s’épanouit en Ligue 1 Conforama à 36 ans dans les buts du SCO Angers. Le gardien de retour à Angers depuis l’hiver 2017 a retrouvé son standing et ses performances acquises lors de son premier passage de 2014 à 2016 avant de tenter sa chance en Belgique, à Bruges pendant deux saisons.

L’avenir est pour ces gardiens de L1

Brice Samba (FRA, Caen, 25 ans, 35 MJ, 47 buts encaissés cette saison) réalise une énorme fin de saison en Normandie. Paul Bernardoni (FRA, Nîmes, 22 ans, 35 MJ, 53 buts encaissés cette saison) confirme son statut de gardien de l’équipe de France espoirs mais doit trouver en régularité. Maxime Dupé (FRA, Nantes, 26 ans, 9 MJ, 15 buts encaissés) pourrait profiter du départ du Roumain Ciprian Tatarusanu pour s’imposer et progresser dans les buts du FC Nantes.

En étant plus régulier, Paul Bernardoni devrait pérenniser sa place en Ligue 1 – AFP

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une