Nous suivre

Tour d'Espagne 2022

Challenge by La Vuelta 2022 : Impériale, Annemiek van Vleuten fait coup double lors de la 2ème étape

Sébastien Gente

Publié le

Challenge by La Vuelta 2022 Impériale, Annemiek Van Vleuten fait coup double lors de la 2ème étape
Photo Icon Sport

CHALLENGE BY LA VUELTA 2022 – On n’a vu qu’elle aujourd’hui. Grande favorite, Annemiek van Vleuten (Movistar) a remporté la deuxième étape avec une facilité déconcertante, et prend le maillot rouge de leader. 

Après le succès de la Trek-Segafredo lors du contre-la-montre par équipes hier, les choses sérieuses commençaient aujourd’hui dans ce Challenge by La Vuelta 2022. Une première étape en ligne vallonnée, qui permettrait probablement d’y voir plus clair sur les ambitions des favorites. Mais ce sont d’abord deux outsiders qui ont animé l’étape : Lucinda Brand (Trek-Segafredo) et Sarah Roy (Canyon//SRAM Racing).

Les duettistes ont rapidement mis les voiles, creusant petit à petit un écart conséquent. Derrière, le maillot rouge Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo) a subi une chute sans gravité. Le peloton a vissé pour réduire l’écart, sous l’impulsion de la Movistar, pour ramener le peloton à moins d’une minute au pied de l’Alto Fuente Las Varas, avant-dernière difficulté de la journée, mais clairement la plus dure (6.1 km à 5.9%). Une montée déjà empruntée dans l’autre sens en début d’étape.

Le Show van Vleuten

C’est fatalement dans cette montée que la sélection s’est créée. Dès que les fuyardes ont été reprises, Annemiek van Vleuten (Movistar) a planté comme attendu une première banderille. Elle a emmené sur son porte-bagage Elisa Longo Borghini, Demi Vollering (Team SD-Worx), Liane Lippert (Team DSM) et Mavi Garcia (UAE Team ADQ). La reine néerlandaise a accéléré, et lâché une par une toutes ses rivales. Avec une facilité déconcertante, elle est passée en tête au sommet avec plus de 40 secondes d’avance sur Demi Vollering.

Ne restait plus qu’une ascension, l’Alto Campo La Cruz (3.1 km à 7.9%). L’occasion pour la Néerlandaise de creuser encore plus l’écart. Elle est en effet passée au sommet avec 1 minute 45 d’avance, à 15 km de l’arrivée. Il n’y avait plus qu’à gérer la descente avant d’aller lever les bras. Au final, Annemiek van Vleuten s’impose avec 2 minutes 15 d’avance sur Elisa Longo Borghini, Liane Lippert et Demi Vollering. Elle prend du même coup les commandes du classement général, et se rapproche d’un triplé historique Tour d’Italie – Tour de France – Tour d’Espagne.

À lire aussi


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une