Nous suivre

Rugby à XV

Challenge Cup : Lyon se qualifie pour la finale

Publié le

Challenge Cup Lyon se qualifie pour la finale
Photo Icon Sport

CHALLENGE CUP 2021/2022 – Bousculés par des Anglais déterminés, les Lyonnais ont attendu la seconde mi-temps pour prendre la mesure de leur adversaire (20-18). Le LOU disputera sa première finale européenne le 27 mai prochain à Marseille. 

Lyon disposait ici d’une chance unique de disputer une première finale européenne. Après un succès convaincant en quart de finale sur les Glasgow Warriors, l’opposition était toutefois plus relevée pour cette demie. Les Wasps, vainqueurs deux fois de la Champions Cup par le passé, demeurent un club référence sur la scène européenne. Menés par leur capitaine, le deuxième ligne international Joe Launchbury, ils ont tout misé sur la Challenge Cup, étant décrochés en Premiership, bien qu’invaincus depuis deux mois. Mais les Lyonnais avaient des arguments à faire valoir pour leur première apparition à ce niveau, en plus d’évoluer à domicile. De plus, n’étant pas certains de se qualifier pour les barrages de Top 14, la route de la prochaine Champions Cup passait forcément par un succès ici.

Les Wasps plus réalistes

Les Lyonnais sont décidés à envoyer du jeu dès le début de match, et une offensive lancée depuis leurs 22 mètres échoue de peu. Les Anglais sont maladroits à la main en début de match, mais s’appuient sur leur force en conquête pour investir le camp lyonnais. Le match est équilibré et plaisant, mais les défenses semblent prendre le pas sur les attaques. Les deux équipes sont très efficaces au grattage, et les 20 premières minutes se terminent sans le moindre point inscrit.

C’est finalement Dan Robson qui débloque le compteur des Wasps à la 23ème minute, inscrivant un essai en partant au ras après une pénaltouche (0-5). Ni une, ni deux, les Lyonnais se réveillent et après une belle percée de Léo Berdeu, ils sont proches d’aller à dame, mais échouent à quelques centimètres. Globalement, les joueurs de Pierre Mignoni ont du mal à mettre leur jeu en place, et se heurtent à une défense anglaise hermétique. Une pénalité pour chaque équipe plus tard, les Wasps rentrent aux vestiaires en tête, mais sans pour autant avoir fait la décision (mi-temps : 3-8).

Lyon se déchaine

Les Wasps, décidés à créer un écart, pilonnent la ligne lyonnaise d’entrée de jeu, mais manquent de se faire punir sur une relance de l’en-but de Davit Niniashvili, qui échoue en touche. Les Lyonnais tentent d’emballer la rencontre, et après une nouvelle relance des 22 mètres, ils parviennent enfin à imposer leur jeu de mouvement, ce qui se conclut par un essai de Léo Berdeu après une action collective éclatante (10-8, 49ème).


Mais une faute au sol évitable du même Berdeu permet aux Wasps de repasser devant presqu’instantanément (10-11). Les Lyonnais repartent alors à l’assaut, grâce à Josua Tuisova, qui arrache un ballon dans les 22 mètres des Wasps. Quelques temps de jeu plus tard, Yanis Charcosset, tout juste entré en jeu, aplatit au ras (17-11, 55ème).

Une fin de match à suspense

Les Lyonnais ont pris l’ascendant sur des Anglais qui cherchent leur second souffle. Mais Léo Berdeu manque deux pénalités consécutives, dont une assez abordable, qui auraient permis à des coéquipiers de se mettre à l’abri d’un essai transformé. Avant de convertir la troisième face aux poteaux (20-11, 65ème). Les Wasps tentent de revenir, mais balbutient leur rugby, jusqu’à une action bizarre des Anglais, qui débouche sur un essai de Dan Frost, heureusement refusé après arbitrage vidéo.

Les Anglais reprennent cependant du poil de la bête après cette action. Une relance de Zach Kibirige est proche d’aller à dame, mais Davit Niniashvili sauve le coup. Les Wasps finissent par aplatir un essai collectif après un magnifique groupé pénétrant sur pénaltouche, une de leurs forces (20-18, 75ème). Une fin de match à suspense s’annonce, mais deux en-avant malencontreux des Wasps scellent le sort de la rencontre. Lyon assure la dernière possession et se qualifie en finale (20-18) !

L’instant est historique pour les Lyonnais, qui se qualifient pour la première finale européenne de l’histoire du club. Invaincus durant cette campagne de Challenge Cup, ils n’auront pas volé leur finale. Rendez-vous le 27 mai prochain au Stade Vélodrome de Marseille, on l’espère contre le RC Toulon, qui défie ce soir (21h) les redoutables Saracens dans la deuxième demi-finale.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une