Nous suivre

Cyclisme

Championnats d’Europe sur route : Elia Viviani sacré devant Yves Lampaert

Avatar

Publié

le

L’Italien Elia Viviani est devenu champion d’Europe sur route, ce dimanche, à Alkmaar (Pays-Bas). Il a devancé son coéquipier chez la Deceuncinck – Quick-Step, le Belge Yves Lampaert. L’Allemand Pascal Ackermann complète le podium.

Comme hier chez les dames avec le succès d’Amy Pieters, la course masculine aura été décousue. Avec un peloton cassé en trois dès les premiers kilomètres, la suite de la journée a été agitée, menée d’une main de maître par l’équipe d’Italie. C’est d’ailleurs cette dernière qui à 60 km de l’arrivée a fait le ménage à l’avant de la course. Un groupe d’une quinzaine de coureurs se retrouvait à l’avant, avec pas moins de cinq Transalpins, dont Elia Viviani. L’Allemand Pascal Ackermann, le Belge Yves Lampaert et le Français Florian Sénéchal, le seul à l’avant, étaient également de la partie. Derrière, c’était l’enterrement de première classe.

Viviani injouable

Sous la pression d’un peloton qui se rapprochait, trois coureurs parvenaient à s’isoler à l’avant à 25 km de l’arrivée, et pas n’importe lesquels : Elia Viviani (Italie), Pascal Ackermann (Allemagne) et Yves Lampaert (Belgique). Ce dernier allumait la première banderille à 3 km du terme de ces championnats d’Europe. Seul Viviani, son coéquipier chez la Deceuninck – Quick-Step, réussissait à le suivre. Vice-champion d’Europe il y a deux ans derrière Alexander Kristoff, le Transalpin, futur pensionnaire de la formation Cofidis, ne loupait pas le coche et s’imposait en patron. Il succède à son compatriote Matteo Trentin, sacré l’an dernier à Glasgow (Écosse). Malchanceux sur le coup de bordure des Italiens, Arnaud Démare termine à la 9ème place.

Dicodusport


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Tour de France 2020

Covid-19 : Le point sur les mesures sanitaires en vue du Tour de France

Avatar

Publié

le

Par

ASO

CYCLISME – On en sait un peu plus sur les différentes mesures qui vont accompagner le peloton du prochain Tour de France (29 août – 20 septembre). 

Dans son édition du jour, le journal L’Équipe fait le point sur les différentes règles sanitaires et de sécurité qui vont régir la Grande Boucle. Covid-19 oblige, des mesures vont donc être mises en place afin d’éviter, au maximum, la propagation du virus. Certains vont être testées dès le Dauphiné (12 – 16 août).

Les principales mesures

  • Filtrage au pied des cols par la gendarmerie, avec la possibilité d’interdire l’accès aux spectateurs, notamment en voiture ;
  • Espaces délimités aux départs et arrivées des étapes, avec une jauge maximum de 5000 personnes, sauf changement d’ici le mois de septembre ;
  • Interdiction pour les spectateurs et les journalistes d’accéder aux bus des équipes sur les différents parkings ;
  • Une caravane réduite à 40% ;
  • Remise des maillots distinctifs avant de monter sur le podium, par un membre de l’équipe du coureur ;
  • Une étage par équipe dans les hôtels ;
  • Aucun transfert en avion.

Ce à quoi il faudra ajouter le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale. Oui, ce Tour de France 2020 ne sera décidément pas comme les autres. Il va falloir s’y faire, et vite.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Tour de France : Il y a 3 ans, Romain Bardet faisait la loi à Peyragudes

Avatar

Publié

le

Par

Lionel Bonaventure / AFP

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans le rétro de la Grande Boucle. Il y a trois ans jour pour jour, Romain Bardet (AG2R La Mondiale) remportait, en patron, la 12ème étape du Tour de France 2017 au sommet de Peyragudes.

Jour de gloire pour Romain Bardet. Ce 13 juillet 2017, lors de la 13ème étape du Tour 2017 longue de 214,5 km entre Pau et Peyragudes, l’Auvergnat vient rappeler qu’il n’a pas terminé deuxième de la Grande Boucle 2016 par hasard. Si le grand bonhomme du jour se nomme Steve Cummings (Dimension Data), dernier rescapé de l’échappée du jour, c’est bien le Français qui décroche le pompon. Après un programme musclé, avec les cols des Ares et de Menté, le Port de Balès et le col de Peyresourde, c’est l’arrivée au sommet de l’Altiport de Peyragudes qui fait office de juge de paix chez les favoris. Et quel juge de paix !

Bardet royal !

Au pied de la dernière rampe à 20 % menant à la ligne d’arrivée, ils sont encore 9 à pouvoir l’emporter. Le maillot jaune Chris Froome et son lieutenant Mikel Landa, le champion d’Italie Fabio Aru et le Colombien Rigoberto Uran. Mais également le puncheur irlandais Dan Martin, le Britannique et meilleur jeune Simon Yates, le Néo-Zélandais George Bennett ainsi que le Sud-Africain Louis Meintjes et donc, Romain Bardet.

Vainqueur à la Planche des Belles Filles, Fabio Aru allume la première banderille. De loin, trop loin pour résister au retour de Romain Bardet. Le natif de Brioude, visiblement plus frais, fait alors preuve d’un punch qui lui fait tant défaut depuis deux ans. Son troisième succès sur les routes du Tour. Le dernier en date également. Pour l’anecdote, Chris Froome, collé au bitume dans les derniers hectomètres, cède ce jour-là sa tunique jaune à Aru. Avant de la récupérer deux jours plus tard.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Tour de France : Patrick Lefevere n’est pas fan des cols trop pentus

Nico

Publié

le

Par

Yuzuru SUNADA

CYCLISME – Dans la chronique qu’il tient sur le Het Nieuwsblad, Patrick Lefevere a évoqué la course aux cols les plus pentus que se livrent selon lui les Grands Tours. 

Le patron de la Deceuninck-Quick Step, Patrick Lefevere, a évoqué les ascensions du prochain Tour de France, après que plusieurs de ses coureurs dont Bob Jungels et Julian Alaphilippe en aient fait les reconnaissances. Selon lui, ASO, comme les autres Grands Tours, se lancent dans une course aux pentes les plus raides. Sans que cela amène quelque chose de bon.

Apparemment, la devise de cette année est à nouveau : pentu, pentu et encore plus pentu. C’est le contraire du spectacle. L’an dernier, la Planche des Belles Filles était un flop comme je l’avais imaginé.

Selon Patrick Lefevere, cette course aux pourcentages les plus forts, mais aussi aux chemins de graviers, va contre le spectacle, les leaders n’osant pas se découvrir trop tôt de peur de se retrouver seuls ensuite. Cette année, le Tour de France empruntera quelques montées aux pentes abruptes, à l’instar du Col de la Loze vers Méribel lors de la 17ème étape, avec des pentes à plus de 20%.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Nairo Quintana a repris sa préparation pour le Tour de France

Nico

Publié

le

Par

Bettini Photo

CYCLISME – À l’arrêt après sa chute du 3 juillet dernier, Nairo Quintana a déjà repris le chemin de l’entraînement ce week-end en Colombie. 

Même s’il ne souffrait d’aucune fracture, quinze jours de repos avaient été préconisés pour le grimpeur colombien. Finalement, au bout de 10 jours, Nairo Quintana, leader d’Arkéa-Samsic sur le prochain Tour de France, a repris sa préparation en compagnie de son coéquipier Winner Anacona. Depuis ses podiums en 2013, 2015 et 2016, Quintana n’a pas fait mieux que huitième sur la Grande Boucle. L’ancien coureur de la Movistar a fait de l’édition 2020 le grand objectif de sa saison. Il sera épaulé en montagne par Warren Barguil.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Tour de France 2000, Armstrong, Beloki, les confessions de Christophe Moreau

Avatar

Publié

le

Par

Joël Saget / AFP

CYCLISME – Dans un entretien accordé à Ouest-France, Christophe Moreau est revenu, avec amertume, sur le Tour de France 2000, lors duquel il avait pris la 4ème place au classement général. 

Il y a rarement de langue de bois avec Christophe Moreau. Retraité des pelotons depuis 2010, le Français est revenu dans les colonnes de Ouest-France sur son Tour de France 2000, achevé à la 4ème place, son meilleur résultat sur la Grande Boucle. Membre, à l’époque, d’une formation Festina prise la main dans le sac lors du fameux Tour 98, le natif de Vervins (Aisne) a longtemps cru au podium en 2000. Extrait.

J’y ai cru au départ du dernier chrono à Mulhouse. J’étais 6ème, et il n’y avait que des grimpeurs devant moi jusqu’à la troisième place […] J’étais survolté ce jour-là. Finalement, j’échoue à 30 secondes du podium et j’ai un regret : c’est de n’avoir rien entendu à la radio. À cause du monde, du bruit, ce n’était pas audible et je n’ai eu aucune info de tout le parcours. Le chrono devait faire près de soixante bornes (58 km), et peut-être que ces 30 secondes, je serais allé les chercher avec des infos. Qui sait ?

Regret légitime pour celui qui a donc terminé au pied du podium derrière son coéquipier Joseba Beloki. Moreau loue par ailleurs une compétition « loyale et cordiale » avec le Basque durant ce Tour 2000.

Armstrong en prend pour son grade

Christophe Moreau revient également sur la domination de Lance Armstrong. L’Américain, septuple vainqueur de la Grande Boucle entre 1999 et 2005 puis déchu de ses sept titres après avoir reconnu s’être dopé, avait survolé les débats en 2000, reléguant son dauphin, l’Allemand Jan Ullrich, à plus de six minutes. Moreau, entre amertume et colère, se confie.

Nous, les gars de Festina 98, on s’est fait taper sur les doigts, à juste titre, et on a payé pour notre faute. Mais quand on revient, on nous dit que ces années sont celles du cyclisme du renouveau, tout ça, et lui fait du Festina puissance 10… Nous, encore une fois, on a payé dans notre carrière, pas lui, pas sur un vélo. Au final, il n’y a pas de vainqueur, il y a des traits partout sur des étapes.

Une animosité qui se manifeste également au moment de lui demander qui est, à ses yeux, le vainqueur du Tour 2000. « C’est difficile. Je dirais Beloki. Armstrong, voilà, on sait. Ullrich, il y a eu les déclarations de Pevenage qui raconte le dopage à l’époque. Donc moi, je donnerais la victoire à Beloki. Ok, il a été chez Once, mais bon, je crois qu’il n’a jamais eu d’histoire, lui. » Il semble tout de même bon de rappeler que l’Espagnol a été cité dans l’affaire Puerto en 2006, son nom apparaissant dans des documents saisis chez le Docteur Fuentes. En 2013, Beloki avait nié toute implication dans cette affaire.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Tour de France 2020Il y a 34 minutes

Covid-19 : Le point sur les mesures sanitaires en vue du Tour de France

CYCLISME - On en sait un peu plus sur les différentes mesures qui vont accompagner le peloton du prochain Tour...

Rugby à XVIl y a 3 heures

Béziers : Pourquoi la DNACG ne communique-t-elle pas ?

RUGBY - Alors que le projet émirati, initié par Christophe Dominici, est tombé à l'eau ce lundi, les deux parties...

Rugby à XVIl y a 3 heures

Composez votre XV de légende des All Blacks

RUGBY - Trois fois championne du monde, la Nouvelle-Zélande est LE pays du rugby. On vous donne l'occasion de composer...

BiathlonIl y a 4 heures

Biathlon : Le super-sprint finalement supprimé de l’étape d’Holmenkollen

BIATHLON - Initialement prévu lors de l'étape d'Oslo-Holmenkollen de la Coupe du monde 2020-2021, le super-sprint a finalement été retiré...

TennisIl y a 5 heures

[Vidéo] À 42 ans, Tommy Haas est encore capable de points magiques

TENNIS - Tommy Haas a ressorti la raquette pour disputer une exhibition face au prodige italien Jannik Sinner. Et l'Allemand...

Formule 1Il y a 6 heures

F1 – Grand Prix de Hongrie 2020 : le programme TV complet

FORMULE 1 - Après deux courses en Autriche, place ce week-end au Grand Prix de Hongrie, troisième épreuve d'un calendrier...

FootballIl y a 6 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour Chelsea – Norwich

PREMIER LEAGUE - Pour le compte de la 36ème journée du championnat anglais, Chelsea reçoit Norwich. Notre pronostic pour cette...

CyclismeIl y a 18 heures

Tour de France : Il y a 3 ans, Romain Bardet faisait la loi à Peyragudes

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans...

Charles Leclerc prolonge chez Ferrari Charles Leclerc prolonge chez Ferrari
MultisportsIl y a 20 heures

La semaine de la planète sport vue par les réseaux sociaux #26

Les réseaux sociaux, et notamment Twitter, sont des endroits où les sportifs peuvent s’exprimer librement. Si certains ont des équipes...

CyclismeIl y a 20 heures

Tour de France : Patrick Lefevere n’est pas fan des cols trop pentus

CYCLISME - Dans la chronique qu'il tient sur le Het Nieuwsblad, Patrick Lefevere a évoqué la course aux cols les...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés