Nous suivre

Mondiaux d‘athlétisme 2019

Championnats du monde d’athlétisme – Perche : Lavillenie 6ème, Kendricks conserve son titre

Sophie Clapier

Publié

le

AFP

Mondiaux d’athlétisme – Bizarre bizarre … une finale de la perche sans Renaud Lavillenie. Ce n’est pas son frère qui dira le contraire, lui, présent pour cette finale, sa deuxième finale mondiale. Le Français ne montera malheureusement pas sur le podium, mais l’histoire reste belle.

5,55m : sans problème !

5,70m : un petit manqué mais il se remet dedans, et ça passe.

5,80m : un échec puis deux … puis trois, Valentin Lavillenie est éliminé et termine 6ème, ce n’est pas rien quand même !

On retiendra de cette finale que le Français termine juste derrière le champion olympique Thiago Braz. On se souviendra également qu’à 5,80m le podium avait ses trois prétendants. On n’oubliera pas que le champion du monde 2017 Sam Kendricks a bien failli être détrôné dès 5,87m. C’était sans compter un troisième essai parfait pour pousser Armand Duplantis -et le suspense- à 6,02m. Une hauteur que le jeune Suédois n’a pu franchir. Il se voit donc paré d’argent, Kendricks reste sur le toit du monde, Piotr Lisek prend le bronze.

Sophie Clapier


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une