Nous suivre

Taekwondo

Championnats du monde de taekwondo : Althéa Laurin vice-championne du monde

Maxime Boulard

Publié le

Championnats du monde de taekwondo Althéa Laurin vice-championne du monde
Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS DU MONDE DE TAEKWONDO 2021 – Organisés à Riyad, capitale saoudienne, les Mondiaux de taekwondo étaient pour la première fois exclusivement féminins. Médaillée de bronze dans la catégorie des plus de 67 kg aux Jeux de Tokyo, Althéa Laurin est cette fois médaillée d’argent malgré une belle finale.

Vice-championne du monde à 20 ans

En lice dans la catégorie des moins de 73 kg, la Française Althéa Laurin s’est hissée en finale mondiale pour la première fois. Après les deux premières minutes, aucun point n’était marqué, mais la Française, plus grande que son adversaire, fait parler son allonge pour tenir à distance la Russe. Très fermé, le combat aura été saccadé d’un bout à l’autre, sans qu’aucune des deux combattantes ne prenne le moindre risque d’être contrée. C’est finalement lors de la troisième reprise que le combat s’anime. Et c’est Polina Khan qui ouvre le score d’un coup de poing avant qu’Althéa Laurin ne prenne l’avantage par un coup de pied. Trois partout au bout des 6 minutes de combat, place au golden round. Une minute de combat supplémentaire pour décider de la vainqueur. Aucun point ne sera marqué, mais c’est malheureusement Polina Khan qui l’emporte au nombre d’impact, 3 fois 1 point, contre une fois 2 points et une fois 1 point pour la Française.

Ces Mondiaux se terminent sur une défaite pour Althéa Laurin qui gravit cependant un échelon de plus après le bronze des Jeux Olympiques. À seulement 20 ans, elle est promise à un avenir plein de médailles, sans aucun doute. À noter que la France rentre d’Arabie Saoudite avec deux médailles, l’argent donc pour Althéa Laurin et le bronze pour Marie-Paule Blé, défaite par sa compatriote en demi-finale des moins de 73 kg.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une