Nous suivre

Champions Cup 2022-2023

Champions Cup (J3) : Le Stade Rochelais s’impose au bout du suspense face à l’Ulster

Flo Ostermann

Publié le

Champions Cup (J3) Le Stade Rochelais s'impose au bout du suspense face à l'Ulster
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP 2022-2023 – Dans la douleur, le Stade Rochelais a décroché la victoire à Deflandre face à l’Ulster ce samedi soir (7-3). Au terme de la 3ème journée, les Rochelais sont officiellement qualifiés pour les phases finales.

Vainqueur de ses deux premiers matchs de Champions Cup, face à Northampton (46-12) et sur la pelouse de l’Ulster (29-36), le Stade Rochelais, champion d’Europe en titre, retrouvait les Irlandais à Deflandre ce samedi, à l’occasion de la 3ème journée. Sous une pluie intense et de fortes rafales de vent, les deux équipes ont mis plus d’une heure pour inscrire des points. Et à la fin, c’est La Rochelle qui gagne, à l’ancienne et au bout du bout (7-3.

Une heure de jeu sans aucun point

Oui, vous avez bien lu. Ce samedi soir, dans des conditions dantesques, Rochelais et Ulstermen ont eu toutes les peines du monde pour inaugurer le tableau d’affichage. La première période est à l’avantage des visiteurs, du moins, aux points. Vent dans le dos, ces derniers dominent des Maritimes acculés dans leur camp, constamment sous pression. Cette dernière s’accentue passée la demi-heure de jeu, suite au carton jaune infligé à Paul Boudehent pour fautes répétées (33′).

Pour autant, au prix d’une grosse défense, les Jaune et Noir tiennent bon. Les deux équipes ont l’opportunité d’ouvrir le score sur pénalité, mais Hastoy (19′) et Doak (24′) loupent leur tentative. 0-0, c’est donc le score à la pause. Et c’est alors bien payé pour les tenants du titre.

Grégory Alldritt sous des torrents d'eau face à l'Ulster

Grégory Alldritt sous des torrents d’eau face à l’Ulster – Photo Icon Sport

La Rochelle après la sirène

Au retour des vestiaires, les Charentais ont de meilleures intentions et mettent davantage d’agressivité dans le combat, face à une équipe de l’Ulster qui joue à l’irlandaise. Pas récompensées par leurs efforts, les troupes de Ronan O’Gara concèdent finalement l’ouverture du score, après l’heure de jeu donc. Le demi de mêlée de l’Ulster, Nathan Doak, réussit sa pénalité des 25 mètres légèrement à gauche (0-3, 64′). Poussé par son public, le Stade Rochelais fait le forcing dans les 22 mètres irlandais durant les 10 dernières minutes, sans parvenir à scorer.

Jusqu’aux arrêts de jeu, où les Maritimes finissent par exulter. Sur une ultime séquence de jeu au ras, le pilier argentin Joel Sclavi est envoyé dans l’en-but des Ulstermen ! Hastoy transforme, et La Rochelle l’emporte au bout du suspense (7-3). Au bout d’eux-mêmes aussi, les Rochelais enchaînent une douzième victoire de rang en Coupe d’Europe, et compostent le ticket pour les phases finales de la Champions Cup. Avec, évidemment, l’objectif de défendre leur titre.

Avant cela, il faudra faire le meilleur résultat possible le week-end prochain, sur la pelouse de Northampton, histoire d’offrir un huitième de finale à domicile, à des supporters qui ont, plus que jamais, joué leur rôle de 16ème homme ce samedi soir.

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *