Nous suivre

Champions Cup 2020-2021

Champions Cup : La Rochelle élimine le Leinster et rejoint Toulouse en finale !

Flo Ostermann

Publié

le

Rugby - Champions Cup - La Rochelle élimine le Leinster et rejoint Toulouse en finale
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP – Immenses Rochelais ! La Rochelle a battu le Leinster en demi-finales de la Champions Cup (32-23). Les Maritimes rejoignent le Stade Toulousain en finale.

L’entame était à l’avantage des Irlandais. Et largement. Dominés dans la densité physique, les Rochelais étaient pénalisés à trois reprises en 7 sept minutes, débouchant sur un carton jaune à l’encontre de Willem Liebenberg (7′). Double punition pour des Maritimes qui encaissaient un essai dans la foulée, signé Furlong en force (8′).

C’était néanmoins le moment choisi par les locaux pour réagir. Ihaia West, d’abord sur pénalité (15′) puis sur un drop (18′), permettait aux siens de revenir à un point du Leinster, 6-7. Derrière, Ross Byrne profitait (encore) de l’indiscipline rochelaise pour donner de l’air aux Leinstermen (6-13), avant que West ne passe deux nouvelles pénalités avant la pause (32′ et 36′). À mi chemin, tout restait à faire (12-13).

Énormes Rochelais !

Le second acte était synonyme de rêve pour les Maritimes. Malgré une nouvelle pénalité de Byrne (52′), La Rochelle mettait le Leinster au supplice au fil des minutes, au point d’inscrire deux essais : Grégory Alldritt (65′) et Will Skelton (73′) assommaient une province irlandaise, dominée dans tous les compartiments du jeu après l’heure de jeu, et finalement beaucoup trop pénalisée dans cette rencontre (15 pénalités concédées). Score final, 32-23 ! Immense exploit de la part des joueurs de Jono Gibbes, qui rejoignent Toulouse en finale, pour une première finale franco-française depuis 6 ans.


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?