Nous suivre

Athlétisme

Chronique Tricolore : Marie-Amélie Le Fur, une athlète exemplaire

Publié

le

Chronique Tricolore - Marie-Amélie Le Fur, une athlète exemplaire
Photo Icon Sport

CHRONIQUE TRICOLORE – Elle est une grande figure du handisport français, mais aussi mondial. Athlète multi médaillée internationale et détentrice de records du monde, Marie-Amélie Le Fur a tout gagné. Engagée autant sur les pistes d’athlétisme qu’en dehors, elle joue un rôle important au sein du Comité paralympique et sportif français. Retour sur sa carrière déjà bien remplie.

Son rêve s’envole

Tout commence le 26 septembre 1988, lorsque Marie-Amélie Le Fur voit le jour à Vendôme (Loir-et-Cher). Sportive depuis toute petite, elle commence l’athlétisme dès 6 ans. Comme beaucoup de jeunes de son âge, elle rêve de devenir pompier professionnel. Malheureusement, le 31 mars 2004, tout bascule. Alors qu’elle circule en scooter, elle est victime d’un accident de la route. Transportée à l’hôpital, les médecins n’auront pas d’autres choix que d’amputer sa jambe gauche sous le genou. Malgré cet accident tragique, la Vendômoise entend bien continuer le sport. Avec l’aide de la Fédération Française de Handisport, elle continue l’athlétisme et atteint un meilleur niveau.

Premières grandes compétitions

À peine deux ans après son accident, Marie-Amélie Le Fur est sélectionnée pour les Mondiaux d’athlétisme handisport à Assen (Pays-Bas). Présente dans la catégorie T44 (amputé inférieur), elle réalise un triplé en argent. Deuxième du saut en longueur, du 100m et du 200m, elle remporte les premières médailles de sa carrière. Après des Mondiaux au-delà des attentes, elle fait partie de la délégation française sélectionnée pour les Jeux Paralympiques de Pékin en 2008. Là encore, elle repartira de nouveau avec de l’argent en devenant vice-championne paralympique de la longueur et du 100m.

Sur le toit du monde et de l’Olympe

Désormais parmi les favorites de sa catégorie, elle remporte enfin ses premiers titres internationaux. Pour ses seconds championnats du monde à Christchurch (Nouvelle-Zélande) en 2011, elle fait retentir la Marseillaise par deux fois ! Titrée lors du 100m, elle remet ça quelques jours plus tard sur le demi tour de piste. Polyvalente, elle est capable de remporter les épreuves de sprint mais aussi le saut en longueur. Cette force fait d’elle un immense espoir de titres paralympiques aux Jeux de Londres en 2012.

Pour ses seconds Jeux, elle va mettre à profit son expérience acquise 4 ans plus tôt à Pékin. Dans la même journée, elle s’offre son premier titre paralympique à la photo finish sur le 100m ainsi que le bronze à la longueur. Après l’or et le bronze, elle remporte l’argent lors du 200m et prend sa revanche après sa 8ème place de Pékin. Après ces Jeux splendides, elle s’inscrit comme digne successeuse d’Assia El Hannouni (sprinteuse malvoyante) et du sprint féminin handisport français.

Premier titre européen et records du monde

Après trois nouvelles médailles d’argent aux Mondiaux de Lyon en 2013, elle dispute ses premiers Championnats d’Europe en 2014 à Swansea (Angleterre). Pour la première fois, elle participe au 400m en grande compétition, et quelle première ! En effet, elle remporte le titre européen du 400m avec le record du monde réalisé en 1:01.41. Elle accompagne cette médaille d’or par la médaille d’argent du saut en longueur.

En 2015 à Doha (Qatar), elle a sans doute réalisé les plus beaux championnats du monde de sa carrière. En lice dans 4 disciplines pour la première fois, elle montera 4 fois sur le podium. S’il devient de plus en plus dur de gagner en sprint, elle décroche tout de même deux médailles d’argent en 100 et 200m. Mais c’est sur les deux autres épreuves qu’elle réalise l’exploit de gagner l’or en battant le record du monde. D’abord à la longueur, elle décroche le titre avec le record du monde grâce à un saut à 5.74m. Au 400m, elle devient la première femme à passer sous la minute en 59.30.

Une triple championne paralympique engagée

Troisième paralympiade, mais toujours aussi performante. Encore une fois au rendez-vous, Marie-Amélie Le Fur brille avec trois médailles et des records à Rio. D’abord à la longueur, un saut à 5.83m lui vaut le record du monde et donc l’or. Au 400m, elle améliore une nouvelle fois son propre record du monde en terminant première en 59.27. Elle complètera sa collection avec le bronze du 200m. Si l’on détaille ses trois titres paralympiques, on remarque qu’elle les a gagnés dans trois disciplines différentes, 100m en 2012, longueur et 400m en 2016. Seul le 200m lui résiste encore, avec de l’argent en 2012 et bronze en 2016.

Dès 2015, elle est nommée co-présidente du comité des athlètes de Paris 2024. Elle devient également consultante pour France Télévisions lors des Mondiaux d’athlétisme handisport en 2017. Fin 2018, elle est élue présidente du Comité paralympique et sportif français. À ce jour, elle se prépare pour ce qui seront ses derniers Jeux Paralympiques, à Tokyo, en septembre prochain. Le mois dernier, lors du Grand Prix de Dubaï, elle a de nouveau battu son record du monde de la longueur avec 6.14m, c’est-à-dire un mètre de plus que sa 3ème place de Londres en 2012 !

Marie-Amélie Le Fur en quelques chiffres

Son palmarès long comme le bras a de quoi en déconcerter plus d’un, entre titres, médailles et records, voici des statistiques qui montre l’étendue de sa carrière.

  • Championnats d’Europe : 3 or, 1 argent, 1 bronze
  • Championnats du monde : 4 or, 8 argent
  • Jeux Paralympiques : 3 or, 3 argent, 2 bronze
  • Records du monde actuels : 400m (59.27), saut en longueur (6.14m).

Maxime Boulard


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une