Nous suivre

Football

City, United, Leicester, Liverpool, le suspense fait rage en Premier League

Publié

le

City, United, Leicester, Liverpool, le suspense fait rage en Premier League
Photo Icon Sport

Contrairement à l’an passé, le cru 2020-2021 de Premier League reste serré. Petit état des lieux des forces en présence pour le titre.

À cette même époque l’an passé, la seule question qu’on se posait, c’était de savoir à quelle date Liverpool serait officiellement titré. En ce mois de février 2021, la Premier League en a fini avec la phase aller. Mais pas avec le suspense ! En effet, les 4 équipes de tête se tiennent en seulement 7 points. Retour sur le parcours des prétendants au titre.

1er – Manchester City (47 points) : non, le Guardiolisme n’est pas mort

Certains disaient l’équipe à bout de souffle. Piteusement éliminés par Lyon en Ligue des Champions cet été, les Cityzens étaient annoncés en fin de cycle. Les premières rumeurs de départ de Josep Guardiola ont même commencé à fleurir. Quelques mois plus tard, on peut dire que la donne a changé. Les Skyblues sont actuellement sur une série de 13 victoires consécutives toutes compétitions confondues. Des succès construits grâce à une défense solide, la meilleure du championnat (13 buts encaissés).

Mais aussi grâce à l’inspiration retrouvée de Pep Guardiola. L’entraineur espagnol n’a pas hésité à revoir son style de jeu si particulier qui a pourtant fait sa gloire. Les joueurs courent moins, et sont également moins portés sur la possession. Un changement radical, mais efficace. Grâce à cette réinvention du Guardiolisme, City est solide leader et peut creuser un premier écart au classement s’ils remportent leur match en retard face à Aston Villa.


2ème – Manchester United (44 points) : on est si bien chez les autres

Juste derrière City, on retrouve le voisin, United. Le retour au premier plan des Red Devils s’est construit, loin de Manchester ! Les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer n’ont plus perdu à l’extérieur depuis le mois de janvier 2020. Autre recette du succès retrouvé, l’attaque. À date, United a inscrit 46 buts, meilleur total du championnat.

Même si ce chiffre est flatteur, il est à relativiser. Tout d’abord, car 41% de ces buts ont été inscrits sur 3 matchs (9-0 face à Southampton, 6-2 face à Leeds et 1-4 face à Newcastle). De plus, United n’a battu aucun membre du Big Six. Pire encore, les Red Devils n’ont inscrit qu’un seul but lors de ces confrontations. Un penalty de Bruno Fernandes qui n’a pas suffi à empêcher une défaite 6-1 face à Tottenham. Pour espérer décrocher le titre, les Red Devils devront corriger ce problème. Et répondre davantage présent lors des grosses échéances.


3ème – Leicester (42 points) : la fête surprise continue

À ce stade, on ne peut plus parler de surprise. Brillants 5èmes l’an passé, les hommes de Brendan Rodgers sont également partis sur des bases élevées cette saison. Les Foxes ont un bel effectif, savant mélange d’expérience (Vardy, Evans, Schmeichel) et de jeunesse fougueuse (Barnes, Fofana, Justin).

Contrairement à Manchester United, Leicester a construit son beau parcours lors des gros matchs. Sur la phase aller, les Foxes ont battu Manchester City, Arsenal, Chelsea et Tottenham. Ils également partagé les points avec Manchester United. Une régularité impressionnante dans les gros matchs, qui fait que Leicester est aujourd’hui l’une des équipes les plus craintes du championnat. Aujourd’hui et plus que jamais, les Foxes sont en train de se faire une place parmi les grands de Premier League. Et au regard de la jeunesse de l’effectif, c’est sans doute parti pour durer !


4ème – Liverpool (40 points) : la machine rouge s’enraye

Impressionnant tout au long de la saison passée, Liverpool a plus de mal cette année. En 22 journées, les Reds ont connu 4 défaites. Soit déjà une de plus que sur l’ensemble de l’exercice précédent. Cette année, les hommes de Jürgen Klopp sont moins maîtres de leur sujet. Et moins dominateurs.

Mais malgré quelques difficultés défensives, (c’est plus dur sans Virgil Van Dijk), les Reds sont toujours aussi solides offensivement. Les hommes de Jürgen Klopp ont inscrit 43 buts et étaient la meilleure attaque du championnat avant le carton de Manchester United face à Southampton (9-0). Et ce, malgré la grosse méforme de Roberto Firmino qui n’a inscrit que 6 buts. Pour espérer conserver leur titre, les pensionnaires d’Anfield vont devoir régler leurs problèmes défensifs. L’arrivée en fin de mercato d’Ozan Kabak va peut être aider dans ce domaine.


L’appel manqué de Londres

Quel est le point commun entre les 4 premiers ? Ils ne viennent pas de la capitale ! On les attendait plus haut, mais les 3 ténors londoniens que sont Chelsea, Arsenal et Tottenham sont totalement hors du coup. Surtout les deux derniers nommés cités.

De son côté, Chelsea a repris des couleurs depuis l’arrivée de Thomas Tuchel. Sous ses ordres, Chelsea n’a encaissé aucun buts en 3 matchs. Mais le retard accumulé en début de saison semble presque rédhibitoire pour espérer peser dans la lutte pour le titre. Néanmoins, une place en Ligue des Champions reste largement jouable pour les Blues, actuels 6èmes à 4 points de Liverpool. Surtout si Tuchel permet à Timo Werner et Kai Havertz de retrouver leur football…

Du côté de Tottenham, il y a eu en emballement en fin d’année 2020. Le football minimaliste, mais terriblement efficace, mis en place par José Mourinho portait ses fruits. La défense était très solide, et le duo Heug-Min Son Harry Kane enchaînait les prestations 5 étoiles en attaque. Mais en 2021, les Spurs sont rentrés dans le rang. Tottenham n’a remporté qu’un seul de ses 5 derniers matchs et ils occupent actuellement le 8ème rang. Et la récente blessure d’Harry Kane ne va pas aider à renverser la vapeur.

Enfin, Arsenal. Très attendus en début de saison, les hommes de Mikel Arteta ne sont pas dans le coup. La faute d’abord à la démission de ses cadres. Pierre-Emerick Aubameyang a perdu sa motivation et son football après avoir signé son énorme contrat en début de saison. Autre cadre en grande difficulté, David Luiz. Le défenseur brésilien a concédé un nouveau carton rouge lors de la défaite face à Wolverhampton. Et quand il n’est pas blessé ou suspendu, il est régulièrement hors du coup. Pas aidés par ceux qui sont censés montrer l’exemple, les Gunners se trainent à une piteuse 10ème place, à 16 points de Manchester City. Un retour en Europe semble difficilement envisageable pour le moment. Mais cette équipe a déjà montré qu’elle avait de la ressource.

Idriss Ahamada


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une