Nous suivre

Actualités

Coupe Davis : quels Bleus en simple pour affronter la Croatie ?

Publié le

Si pour le double, trois hommes seront en concurrence pour les deux places, pour les simples, le choix s’annonce beaucoup plus cornélien. 

Si la logique voudrait que Benoît Paire et Lucas Pouille, vainqueurs de leur simple en demi-finale, soient reconduits, pas sûr que ces deux joueurs soient les mieux placés pour battre Marin Cilic et Borna Coric sur terre battue. Décryptage.

Lucas Pouille

Le numéro 1 français réalise une saison en demi-teinte où il a bien du mal à confirmer tout le potentiel qu’il a laissé entrevoir et notament en Grand Chelem. Si la terre battue est une surface qui lui va plutôt bien (32 victoires et 22 défaites en carrière), cette saison a été beaucoup plus délicate avec seulement cinq petites victoires sur la surface ocre pour autant de défaites. Face à Cilic et Coric, son bilan est d’une défaite face à chacun, pour zéro victoire. Malgré son statut en Coupe Davis et sa position de numéro 1 français, est-il l’homme de cette finale ?

Benoît Paire

S’il a répondu présent lors de la demi-finale en gagnant son simple, la terre battue n’est pas sa surface de prédilection, avec seulement cinq victoires pour huit défaites cette saison, dont une face à Marin Cilic à Rome en deux sets. Contre le géant croate, le natif d’Avignon n’a gagné qu’une fois, c’était en 2013, et reste sur une série de quatre défaites. Contre l’autre joueur croate, Borna Coric, son bilan n’est guère meilleur : zéro victoire pour deux défaites.

Richard Gasquet

La terre battue n’est pas la meilleure surface du numéro 2 français à l’ATP, mais son bilan sur celle-ci est plutôt bon. 13 victoires pour 7 défaites cette saison et 63% de matchs gagnés en carrière. Face au numéro 1 croate, Marin Cilic, 2 victoires et 2 défaites mais un succès sur leur seule confrontation sur terre battue en 2013. Face à Coric, c’est aussi un match nul avec une victoire de chaque côté. S’il est tennistiquement sûrement l’un des mieux placés pour défier les Croates, son aptitude à résister à la pression n’est pas sa qualité principale.

Gaël Monfils

Ne nous cachons pas derrière des statistiques, « La Monf » est le joueur français qui amène le plus de garanties sur terre battue face aux deux joueurs croates. Le problème, c’est qu’entre ses blessures à répétition et sa relation tendue avec l’équipe de France et Yannick Noah, il est peu probable de le voir sur le court en novembre. Même s’il veut venir jouer, est-ce que le capitaine tricolore fera appel à lui alors qu’il n’a pas participé à une seule rencontre de la campagne ? Dur à croire et pourtant, quand on se souvient de la démonstration face à Roger Federer, cela fait saliver.

Gilles Simon

Le Niçois est un bon joueur de terre battue avec cinq tournois remportés et plus de 57% de matchs gagnés en carrière sur cette surface. Ajoutez à cela qu’il vient de remporter le tournoi de Metz et qu’il a un excellent ratio face à Marin Cilic, six victoires pour une seule défaite. Contre le numéro 2 croate, qu’il n’a pas rencontré depuis plus de deux ans, il a gagné les deux confrontations disputées. Ce qui ne joue pas en faveur de Gilles Simon, ce sont ses performances en Coupe Davis, avec seulement 44% de victoires en simple.

A la place de Yannick Noah, qui aligneriez-vous en simple face à la Croatie ? (2 joueurs à sélectionner)
  • Gilles Simon 27%, 37 voix
    37 voix 27%
    37 voix - 27% des votes
  • Gaël Monfils 26%, 35 voix
    35 voix 26%
    35 voix - 26% des votes
  • Lucas Pouille 18%, 25 voix
    25 voix 18%
    25 voix - 18% des votes
  • Richard Gasquet 18%, 25 voix
    25 voix 18%
    25 voix - 18% des votes
  • Benoît Paire 11%, 15 voix
    15 voix 11%
    15 voix - 11% des votes
Total des votes : 137
Votants : 72
25 septembre 2018 - 12 août 2021
Les votes sont clos

Nicolas Jacquemard

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une