Coupe du monde 2019 : les 5 choses à retenir de France – Norvège


Après leur excellente entrée dans cette Coupe du monde et leur victoire 4-0 contre la Corée du Sud, les Bleues devaient confirmer ce soir pour s’imposer un peu plus dans leur groupe. La Norvège ayant également remporté son premier match, les coéquipières d’Eugénie Le Sommer pouvaient provisoirement prendre la tête. Privées de leur Ballon d’Or Ada Hegerberg, les Norvégiennes se sont néanmoins bien battues.

1/ Possession stérile

Pendant près d’une demi-heure, les Bleues ont largement dominé le match, mais en vain. Kadidiatou Diani avait beau prendre de vitesse les Norvégiennes sur son côté droit, il manquait le dernier geste qui avait tant libéré l’équipe de France contre la Corée. Un manque de réussite qui aurait pu coûter cher sur quelques contre-attaques menées par la Norvège. Mais à la pause, le score restait nul (0-0).

2/ Les Bleues récompensées

Elles n’ont pas perdu de temps au retour des vestiaires. Deux minutes de jeu auront suffi pour qu’Amandine Henry décale Amel Majri sur le côté gauche et que cette dernière offre un caviar à Valérie Gauvin. On s’enflamme, on voit les Bleues dominer, on souffle un coup. 1-0, c’était le minimum mais ça plaçait l’équipe de France en tête du groupe. Enfin, on y croyait.

3/ La mauvaise blague

Buteuse à deux reprises contre la Corée du Sud et impériale jusqu’alors, c’est malheureusement Wendie Renard qui a permis à la Norvège de revenir au score. Sur un centre norvégien plutôt inoffensif, la défenseure tricolore, voulant mettre le ballon en corner, l’a poussé … au fond des buts de Sarah Bouhaddi. Non mais c’est une blague ?! Non, non … 1-1, le suspense était relancé.

4/ Un coup d’Eugénie

On jouait la 70ème minute lorsque la Norvégienne Ingrid Engen est venue essuyer ses crampons sur Marion Torrent. Pas de chance, c’était dans la surface. Après un petit tour du côté de la VAR, la décision arbitrale est sans appel, penalty pour l’équipe de France. On donne alors l’opportunité à Eugénie Le Sommer de se rapprocher un peu plus du record du buts en équipe de France détenu par Marinette Pichon (81 buts). Chose faite, elle en est à 76 réalisations sous le maillot tricolore.

5/ FRANCE : 6 points

Nice a tremblé ce soir, mais Nice a fini par célébrer, comme tous les supporters tricolores. Dans la douleur, les Bleues ont géré un dernier quart d’heure marqué par la volonté des Norvégiennes d’égaliser. Mais la pression a été maîtrisée, une nouvelle fois. Prochaine rencontre contre le Nigéria pour sceller un peu plus le sort des huitièmes de finale. Allez les Bleues !

Sophie Clapier

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des