Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Coupe du monde de biathlon féminine : Nos paris pour les petits globes de cristal

Publié

le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE BIATHLON 2021/2022 – La Coupe du monde de biathlon 2021-2022 commence ce samedi 28 novembre à Ostersund, en Suède. Pour l’occasion, on vous propose nos paris pour les petits globes de cristal chez les dames.

Nos favorites pour le petit globe du sprint

Qui d’autre que Tiril Eckhoff pour rafler un nouveau petit globe sur le sprint ? Lors de la saison passée, la lauréate du classement général a survolé l’exercice à deux tirs, avec 8 podiums, dont 7 victoires, en 10 courses ! La championne du monde en titre de la spécialité sera très difficile à battre si elle skie aussi vite que lors de la saison précédente. Avec un taux de réussite à 82,5 % au tir, elle pourrait être encore plus inatteignable si elle se montre davantage précise. Derrière, sa compatriote Roeiseland (84 % au tir la saison passée), mais surtout la Suédoise Hanna Oeberg, lauréate de deux sprints la saison dernière (84,5 % de réussite), seront certainement ses plus grandes adversaires. Attention également à la Française Anaïs Chevalier-Bouchet et l’Allemande Denise Herrmann, à l’aise sur le sprint.

Notre top 5 pour le petit globe du sprint :

1 – Tiril Eckhoff

2 – Marte Olsbu Roeiseland

3 – Hanna Oeberg

4 – Anaïs Chevalier

5 – Denise Herrmann


Nos favorites pour le petit globe de la poursuite

Là aussi, notre grande favorite n’est autre que Tiril Eckhoff. Championne du monde à Pokljuka, la Norvégienne a réalisé cinq doublés sprint-poursuite la saison passée. En 8 courses, elle a décroché 7 podiums dont 6 victoires. Si elle confirme sa domination sur le sprint, elle sera de nouveau très difficile à aller chercher sur les poursuites, surtout si elle prend le départ avec une belle marge. Derrière, les prétendantes sont nombreuses. Notre pari se nomme tout simplement Lisa Theresa Hauser : l’Autrichienne, fiable derrière la carabine (84 % la saison passée, 88 % sur les tirs debouts), mais aussi rapide sur les skis, a décroché deux podiums en poursuite la saison dernière, elle qui semble avoir atteint une vraie maturité à 27 ans.

Enfin, Marte Olsbu Roeiseland (2 victoires en 2020/2021), la régulière et expérimentée Dorothea Wierer et la révélation biélorusse Dzinara Alimbekava (2 podiums également) devraient être à la lutte pour un podium final, voire mieux si le duo Eckhoff-Hauser baisse de niveau en cours de saison.

Notre top 5 pour le petit globe de la poursuite :

1 – Tiril Eckhoff

2 – Lisa Theresa Hauser

3 – Marte Olsbu Roeiseland

4 – Dorothea Wierer

5 – Dzinara Alimbekava

Tiril Eckhoff et son petit globe de la poursuite

Tiril Eckhoff et son petit globe de la poursuite – Icon Sport


Nos favorites pour le petit globe de l’individuel

La saison dernière, Lisa Theresa Hauser et Dorothea Wierer se sont partagées le petit globe de l’individuel. De plus, les trois courses de cette spécialité ont été remportées par trois biathlètes différentes : Hauser, Wierer et Marketa Davidova. L’individuel, qui récompense le plus souvent les excellentes tireuses (une faute face aux cibles inflige une minute de pénalité sur le temps total), permet également aux meilleures skieuses de se mettre en évidence. À ce petit jeu-là, on voit bien Lisa Theresa Hauser, sur la lancée de sa saison 2020/2021 réussie, faire le doublé. Régulière, Hanna Oeberg a une belle carte à jouer, sur une épreuve où les Norvégiennes ont tendance à sous-performer. Marketa Davidova, Dorothea Wierer mais aussi Julia Simon, en progression sur son tir et endurante sur les longues distances, auront aussi leur mot à dire.

Notre top 5 pour le petit globe de l’individuelle :

1 – Lisa Theresa Hauser

2 – Hanna Oeberg

3 – Marketa Davidova

4 – Dorothea Wierer

5 – Julia Simon


Nos favorites pour le petit globe de la mass start

Championne du monde de la mass start en 2020, Marte Olsbu Roeiseland pourrait bien être la grande dame de la course des reines cette saison. Quatrième au classement de la spécialité la saison dernière avec une victoire en prime, son expérience et sa science de la course seront décisifs pour glaner le petit globe. Derrière, les outsiders ne manquent pas. À commencer par la Française Julia Simon ! Victorieuse à deux reprises lors de l’exercice 2020-2021, la biathlète des Saisies était en tête du général de la spécialité avant la dernière course à Ostersund, mais a tout simplement craqué au moment de conclure. Du coup, c’est Ingrid Tandrevold qui avait raflé le petit globe, en plus de sa première victoire en Coupe du monde. Tandrevold pourrait ainsi de nouveau se mêler dans la lutte pour le globe, dans un format qui lui correspond parfaitement.

Dans notre top 5, et même top 3, on retrouve Lisa Theresa Hauser. La championne du monde en titre de la spécialité a forcément de gros atouts à faire valoir sur une course à 4 tirs. Même chose pour Hanna Oeberg, à deux reprises sur le podium d’une mass start la saison dernière.

Notre top 5 pour le petit globe de la mass start :

1 – Marte Olsbu Roeiseland

2 – Julia Simon

3 – Lisa Theresa Hauser

4 – Ingrid Tandrevold

5 – Hanna Oeberg

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une