Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Publié le

Coupe du monde de football Espagne et Japon en 8èmes de finale, l'Allemagne out
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Dans le groupe E où tous les scénarios étaient envisageables, l’Allemagne, qui a remporté sa confrontation face au Costa Rica (4-2), est éliminée pour la deuxième fois de suite après l’échec de 2018. Deux éliminations successives pour la Mannschaft, du jamais vu depuis les années 50. La faute à la victoire des Japonais face à la sélection espagnole (2-1). Japon et Espagne rejoignent donc la phase finale de la Coupe du monde.

Tout était possible au coup d’envoi de deux dernières confrontations du groupe E. Au final, le Japon termine premier du groupe en s’imposant face à l’Espagne (2-1) tandis que l’Allemagne remporte son duel face au Costa Rica mais rate sa qualification suite au succès japonais. Le Japon et l’Espagne sont ainsi qualifiés pour les huitièmes de finale. 

Dans la rencontre des deux malheureux de la soirée entre le Costa Rica et l’Allemagne, les Allemands démarrent fort la rencontre avec une occasion de la tête de Thomas Müller qui tente une tête plongeante qui fuit le cadre (9e). Une minute plus tard, Serge Gnabry place également une tête cette fois-ci victorieuse pou l’ouverture du score de la Mannschaft (10e). Il s’agit du 21ème but en sélection pour l’attaquant du Bayern Munich (1-0). Dans la foulée, son coéquipier Leon Goretzka rate l’occasion de se mettre à l’abri avec une opportunité de la tête stoppée par le gardien costaricien (14e). Juste avant la mi-temps, l’intervention de Manuel Neuer vient réduire l’espoir de l’égalisation costaricienne avec la tentative du pied droit de Keysher Fuller (42e). 

Le Costa Rica crée la surprise 

Les compteurs sont remis à égalité avec le Costa Rica qui recolle au score avec une réalisation signée Yeltsin Tejeda (58e). Au préalable, Kendall Waston réalise une tête captée par le portier allemand. Cependant, en seconde intention, Yeltsin Tejeda trouve la voie de l’égalisation du pied droit en inscrivant son premier but en sélection (1-1). L’Allemagne est proche de prendre l’avantage mais l’opportunité avec la frappe croisée de Jamal Musiala termine sur le poteau (61e).

L’attaquant du Bayern Munich tente sa chance d’un tir lointain du pied droit qui aboutit une nouvelle fois sur le montant de Keylor Navas (67e). Le Costa Rica prend pour la première fois de la confrontation l’avantage en trouvant la faille par l’intermédiaire de Juan Pablo Vargas. Sa première tentative trouve les pieds de Manuel Neuer mais atteint les filets en seconde intention (70e, 2-1). 

L’Allemagne s’impose mais ne se qualifie pas 

Trois minutes plus tard, la Mannschaft recolle au score grâce à l’égalisation de Kai Havertz. Plein axe, le milieu offensif de Chelsea contrôle du gauche avant de déclencher une frappe du droit qui vient vaincre Keylor Navas (73e, 2-2). Pas rassasié, son doublé intervient à la 85ème minute de la patte gauche en récupérant un centre de Serge Gnabry au second poteau (85e ; 3-2). À la 89ème minute, Niclas Füllkrug est servi par la passe en retrait de Leroy Sané. L’attaquant du Werder Brême marque du gauche à bout pourtant et vient sécuriser la victoire allemande. Seulement, la victoire japonaise face à l’Espagne vient ainsi anéantir l’espoir allemand d’atteindre les huitièmes de finale. Pour la deuxième fois de suite avec le Mondial 2018, l’Allemagne n’atteint pas ce stade de la compétition.

Kai Havertz dépité après l'élimination de l'Allemagne

Kai Havertz dépité après l’élimination de l’Allemagne – Photo Icon Sport

Le Japon vient vaincre l’Espagne

Du côté de la confrontation entre le Japon et l’Espagne (2-1), les Japonais créent la surprise face aux Espagnols malgré l’ouverture du score de la Roja par l’intermédiaire d’une tête piquée de Álvaro Morata (12e). L’unique but espagnol est complété par les réalisations japonaises qui trouvent à deux reprises le chemin du but. Premièrement, Ritsu Doan égalise de la patte gauche après un mauvais renvoi au pied du gardien espagnol (48e), puis Ao Tanaka vient ainsi concrétiser ce succès japonais qui se matérialise par la première place du groupe E.

À lire aussi

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une