Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : La Croatie en patronne face au Canada

Publié le

Coupe du monde de football La Croatie en patronne face au Canada
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Avec application et expérience, la Croatie domine 4-1 le Canada pour conclure la deuxième journée du groupe F. Malgré, encore une fois, un beau match et une belle résistance, les Canadiens s’inclinent une nouvelle fois dans ce Mondial et se retrouvent éliminés. En face, les Croates, réalistes et plus justes techniquement, s’imposent et rejoignent le Maroc en tête de la poule. Andrej Kramaric a inscrit un doublé décisif.

Après un nul décevant contre le Maroc, la Croatie se doit de triompher pour reprendre la tête du groupe. Le Canada veut montrer qu’il est toujours capable de rivaliser avec les meilleurs après la défaite frustrante contre la Belgique. Mais il souhaite surtout marquer son 1er but lors d’un Mondial.

La Croatie réagit bien et prend les devants

Comme leur entrée dans la compétition, les Canadiens prennent tout de suite le contrôle du match. Ils profitent d’un relâchement de la défense croate pour que Tajon Buchanan délivre une merveille de centre sur la tête d’Alphonso Davies dès la 2ème minute. Qui d’autre que la star canadienne pour marquer l’histoire avec ce 1er but pour les joueurs de l’Unifolié dans l’histoire de la Coupe du monde. Le match est débridé et le ballon va alors d’un but à l’autre.

Chaque équipe tente de faire la différence. La vitesse canadienne fait mal à la défense croate, mais le talent offensif des Croates sème le doute dans l’arrière garde rouge. À la 26ème minute, Andrej Kramaric pense remettre les deux équipes à égalité, mais un hors-jeu, logique, est signalé. Les Croates commencent petit à petit à prendre le contrôle du match et à mettre à mal la défense adverse, comme le beau jeu en triangle à la 36ème minute qui se conclut par une frappe à bout portant de Marko Livaja sur le gardien Milan Borjan.

Juste après, Andrej Kramaric marque enfin après un mauvais placement des Canadiens. Ce but a libéré les Croates et quelque peu inhibé les Canadiens qui n’y arrivent plus. Les mauvais choix devant et derrière se multiplient. Et presque comme à la parade, et avec réussite, Marko Livaja, très actif, trompe, en dehors de la surface, Milan Borjan pour permettre aux vice-champions du monde en titre de mener pour la première fois dans ce Mondial. Ce but a bien réveillé les supporters au maillot à damiers, et ils donnent de la voix dans les travées. 2-1 pour la Croatie à la pause.

Kramaric y va de son doublé, le Canada éliminé

Les Canadiens, avec deux changements à la pause pour densifier le milieu, repartent à l’assaut du but croate, mais la frappe du rentrant Jonathan Osorio passe de peu sur le côté. Les Canadiens vont aussi devoir gérer leur nervosité, à l’image de la faute sale de Tajon Buchanan. La Croatie reprend sa marche en avant et les enchaînements entre Luka Modric et Marcelo Brozovic font mal à l’arrière garde canuck, à l’image du centre pour Kramaric qui manque son doublé sur la parade de Borjan. Mais les Nord-Américains jouent crânement leur chance avec cette belle frappe en dehors de la surface de Jonathan David.

Las pour le Lillois, Dominik Livakovic sort une belle parade à la 56ème minute. Alors que le match baissait un peu en intensité, les Croates accélèrent légèrement et déstabilisent la défense canadienne. Le beau centre d’Ivan Perisic trouve un Andrej Kramaric seul au milieu des joueurs adverses un peu apathiques. Il a le temps de contrôler, se retourner et de tromper le gardien tranquillement pour s’offrir un doublé et sort dans la foulée. Les Canadiens sont un peu patauds sur le but, comme après une bonne poutine. La messe semble dite, même si les Nord-Américains tentent quelques incursions dans le camp adverse, sans succès. Luka Modric et Kamal Miller récoltent chacun un carton jaune pour un échange d’amabilité.

Le dernier temps fort de la partie est pour le Canada qui tente de mettre un second but, mais encore un peu brouillon pour inquiéter réellement le cerbère croate. Et finalement, ce sont ces derniers qui récitent leur partition en contre et jouent les poètes avec un 4ème but de Lovro Majer qui trompe tranquillement Borjan, mais pas sur une talonnade comme son illustre homonyme algérien. Le Rennais clôt la marque (4-1).

Logique finalement respectée dans cette partie. Malgré une petite frayeur en début de match, la Croatie s’impose facilement, contre une équipe canadienne vaillante mais limitée finalement. La Croatie, bien aidée par son milieu, prend sa 1ère victoire sur le Mondial 2022 et rejoint le Maroc en tête du groupe F avec 4 points. Les Croates affronteront les Belges jeudi 1er décembre. Les Canadiens, de leur bord, subissent une nouvelle défaite et sont officiellement éliminés. Ils se consoleront avec le 1er but de leur histoire en Coupe du monde.

Homme du match : Andrej Kramaric

Grosse activité de l’ailier d’Hoffenheim de 31 ans. Auteur de 2 buts, et d’un 3ème refusé à cause d’un hors-jeu justifié, il était partout sur le front de l’attaque croate. Andrej Kramaric a permis à la Croatie d’égaliser et de creuser l’écart pour éteindre les derniers espoirs canadiens. Il se relance après avoir été plus discret contre le Maroc. Son Mondial est lancé.

Andrej Kramaric - Croatie

Andrej Kramaric – Croatie – Photo Icon Sport

Journaliste/rédacteur depuis décembre 2016 - Amateur professionnel de sport, d’abord le football, j’aurais pu en faire mon métier. Mais bon, vous savez les … non, pas les croisés, ils vont bien eux. Juste un manque de talent, de technique et de niveau surtout. Mais cette passion est ancrée en moi telle la pomme dans la tarte tatin. Le côté suiveur/supporter est évidemment important au quotidien, que ce soit un soir de juillet 1998 en banlieue lyonnaise ou de juillet 2018 à Montréal. Car oui, depuis ma France natale, j’ai migré outre-Atlantique, au pays des caribous. Là, le football se joue à la main et non au pied. Et surtout, la religion sportive est plutôt froide et se joue avec une crosse. Non, ce n’est pas le curling ni le Lacrosse, encore que, mais le hockey sur glace. Une autre vision, une autre culture. On troque les crudités devant la télé pour une poutine et on s’installe avec notre chandail pour suivre cela. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ou la vitesse d’un slap shot de McDavid ou un arrêt de la mitaine de Price, j’écris sur de l’actualité par ici mais aussi le sport féminin, pas assez mis en avant.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une