Nous suivre

Rugby à 7

Coupe du monde de rugby à 7 : Battus par l’Argentine, les Bleus terminent sixièmes

Sébastien Gente

Publié le

Coupe du monde de rugby à 7 Battus par l'Argentine, les Bleus terminent sixièmes
Photo via France Rugby

COUPE DU MONDE DE RUGBY À 7 – Après un succès sur les Samoa, les Bleus ont cédé contre les Argentins (7-10), et terminent à la sixième place finale de la compétition. 

Après l’échec en quarts de finale hier contre l’Australie, l’heure était aux matchs de classement pour les Bleus. Première étape, les Samoa, en fin de matinée. Un match où les Français sont revenus des enfers. Menés 17-5 en deuxième mi-temps, ils ont réussi à enchaîner deux essais coup sur coup pour égaliser. Alors que des prolongations semblaient inéluctables, une accélération d’Aaron Grandidier dans les arrêts de jeu leur ont permis d’aller chercher une victoire 24-17 quelque peu miraculeuse, et un dernier match pour décrocher une 5ème place finale, contre l’Argentine.

Serré jusqu’au bout

Ils sont donc revenus sur le terrain en fin d’après-midi. Mais la partie a mal commencé, avec un carton jaune rapide pour Jean-Pascal Barraque et un essai en suivant de Joaquin De La Vega. La réaction française est brouillonne, jusqu’à une belle inspiration dès son retour du même Baraque qui envoie Nelson Épée à dame. Les Bleus restent concentrés et virent en tête à la pause (Mi-temps : 7-5).

La tension monte à la reprise, les deux équipes multipliant les fautes de main. Les Argentins remettent toutefois la main sur la rencontre et marquent par Luciano Gonzalez. Sur le renvoi, Stephen Parez gâche un essai tout fait sur un en-avant évitable. Les Bleus donnent tout, et provoquent un carton jaune en face. Sur l’ultime action, Jean-Pascal Barraque semble aller à l’essai, mais il tombe le ballon au moment d’aplatir. Ce coup de Trafalgar permet aux Argentins de s’imposer 10-7, et condamne les Bleues à la sixième place finale, ce qui ne change pas grand-chose, puisque l’objectif initial était le podium.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une