Nous suivre

Actualités

Coupe du monde féminine 2019 : les tops et flops de France – Corée du Sud

Publié

le

Coupe du monde – La France a réalisé une performance de très haut vol face à la Corée du Sud, très absente, pour ce match d’ouverture au Parc des Princes et devant 45 561 spectateurs. La victoire 4-0 le prouve. Voici les tops et flops de cette première rencontre de la Coupe du monde Féminine 2019.

Les tops

Wendie Renard : + + +

La performance de Wendie Renard se résume par une statistique : 2 buts en 2 tirs. La défenseure centrale a marqué à deux reprises de la tête sur corners, venus de chaque côté, lors de la première mi-temps. Solide aussi défensivement, elle empêchait toute offensive coréenne, annihilant tout espoir de trouver le chemin des filets pour les Asiatiques. Très solide, la numéro 3 de l’équipe de France réalise son troisième doublé sous le maillot bleu. Une erreur à noter à la 77ème minute sur une incursion coréenne, seul petit bémol de sa performance.

Delphine Cascarino / Amandine Henry : + +

Delphine Cascarino, 22 ans, a tout fait à la défense coréenne : appels, contre-appels, gestes techniques incroyables. Ses nombreuses percées ont toujours permis de bons coups côté françaises sur le côté droit et sa vision de jeu extraordinaire lui valent d’être très bien notée ce soir.

Quant à la milieu de terrain, auteur du quatrième but français, son match a été quasi complet. Ce n’est pas pour rien qu’elle est considérée comme une des meilleures milieux de terrain du monde. De bons placements, de bonnes récupérations et de bonnes passes lui ont permis de réaliser une performance de grande qualité.

Eugénie Le Sommer : +

Première buteuse de cette édition 2019 de la Coupe du monde Féminine en France, elle marquait ainsi son 75ème but sous le maillot bleu. À l’image du reste de l’équipe, elle distillait les bons ballons et permettait de belles phases offensives. Mais surtout, son jeu sans ballon exceptionnel donnait aux Bleues un avantage offensif important.

 

Les flops

Sel-Gi Jang : – – –

Toutes les bonnes offensives françaises sont passées par le côté gauche coréen. Alors la faute à la latérale notamment, mais plus généralement au côté gauche, Cho et la défense centrale composée de Kim et Hwang.

So-Hyun Cho : – –

Très attendue côté coréen, Cho a été invisible. La joueuse, transférée récemment à West Ham, n’a pas fait parler ni sa technique ni son talent. Dommage pour une équipe sud-coréenne qui n’a jamais inquiété le camp français.

Amel Majri : –

C’est la joueuse la moins « présente » sur ce match. Peu utilisée sur son côté gauche, elle a montré quelques faiblesses techniques, notamment dans les dribbles et contrôles. Sortie d’ailleurs à la 74ème minute après une petite alerte physique (crampe), elle laissait tout de même une équipe de France plutôt solide.

Maxime Giralt


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une