Nous suivre

Actualités

Coupes d’Europe : les clubs Français ne répondent plus !

Bastien Pitte

Publié

le

Coupes d'Europes clubs français fiasco

3 victoires sur 18 rencontres jouées en coupes d’Europe par nos clubs français. C’est le maigre bilan après la phase aller de nos engagés en Ligue des Champions et en Ligue Europa. Tentative d’explication.

Malgré la défaite inaugurale du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions sur la pelouse de Liverpool, les victoires de Lyon sur le terrain de Manchester City et de Rennes face à Jablonec nous laissaient espérer une saison honorable de nos représentants français sur la scène européenne. Malheureusement, deux journées de coupes d’Europe plus tard, le bilan n’est pas loin d’être catastrophique pour les clubs issus d’une nation fraîchement championne du monde en juillet dernier.

A l’image de Cavani, le PSG se retrouve à terre après trois rencontres de Ligue des Champions – AFP

Encore dans le coup pour une qualification en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais devront batailler au cours des prochaines rencontres pour obtenir leur précieux billet. Actuellement troisième de sa poule avec 4 points (une victoire, un nul et une défaite), le PSG devra briller face à Naples et Liverpool au retour pour espérer se qualifier et respecter ses objectifs clairement définis en début de saison. Pour Lyon, l’espoir est plus que permis.

Second de sa poule avec 5 points (une victoire et deux nuls), les  Lyonnais possèdent le meilleur bilan des clubs français sur la scène européenne cette saison. Une victoire et un nul sur leur trois prochaines rencontres leur permettrait d’être dans la plus belle des compétitions européennes en 2019. Pour l’AS Monaco, il ne reste plus que la Ligue Europa à rejoindre après ses deux revers et son nul face au Club Bruges, avec qui ils sont à égalité de points (1 point) après trois rencontres.

Le bilan est encore plus maigre lorsque l’on se retourne vers l’autre compétition européenne, la Ligue Europa. Réputée plus dense depuis quelques saisons maintenant, cette dernière affiche les limites de nos clubs français sur la scène continentale, comme en témoigne la triste soirée vécue par le football français hier soir avec trois défaites (dont deux à domicile) pour trois rencontres disputées.

Difficile d’imaginer le moindre club tricolore sortir de son groupe à l’issue de ces rencontres. Seul le Stade Rennais, défait hier soir sur sa pelouse par le Dynamo Kiev (1-2), peut encore espérer être européen en 2019. Avec leurs 3 points au compteur, les Rennais ne sont qu’à deux points des leaders de leur groupe (le FC Astana et le Dynamo Kiev). Ils devront néanmoins réussir un sans-faute sur les prochaines rencontres.

Les clubs français devront montrer un autre visage sur les matchs retour – Ouest France

C’est bien plus compliqué pour les Girondins de Bordeaux (dernier de leur groupe sans le moindre point et encore battus hier soir sur la pelouse du Zenit Saint-Pétersbourg) et l’Olympique de Marseille (un seul point pris sur la pelouse de Limassol et corrigé hier soir sur sa pelouse par la Lazio de Rome). Seul un exploit permettrait à ces deux formations de se sortir de cette situation complexe.

Plus faible pourcentage de victoire sur la scène européenne (17%) depuis la saison 1972/1973 (10% seulement à l’époque), il faut espérer un réveil de nos clubs européens sous peine de prendre une nouvelle gifle, au niveau de l’indice UEFA cette fois. Ils ont 18 rencontres pour cela.

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une