Nous suivre

Actualités

David Mohamed voit grand pour le quidditch français

Avatar

Publié

le

Rencontre avec David Mohamed, président de la Fédération du Quidditch Français, avec qui nous avons abordé l’actualité du quidditch français.

Le quidditch est à l’origine un sport de fiction inventé par J.K Rowling dans la Saga Harry Potter. Peux-tu nous raconter comment est né ce nouveau sport ?

Le quidditch est né il y a 12 ans aux États-Unis sous l’initiative de trois fans de Harry Potter qui souhaitaient faire un sport mixte. Ils ont donc adapté le quidditch en s’efforçant de rester le plus proche possible des règles de J.K Rowling et de conserver l’aspect folklorique avec par exemple le balai, équipement indispensable du joueur de quidditch.

Justement, peux-tu nous expliquer les règles et les similarités avec le sport de fiction ?

Les règles peuvent paraître complexes mais elles sont plus simples qu’elles en ont l’air. Il suffit d’essayer pour les assimiler. La rencontre commence à 6 contre 6 (1 gardien, 3 poursuiveurs et 2 batteurs) puis après 18 minutes de jeu, l’attrapeur fait son entrée sur le terrain. La mixité est une règle fondamentale du quidditch, une équipe ne peut aligner plus de 4 joueurs du même genre, et non pas du même sexe, car au quidditch, c’est le genre déclaré par le joueur qui est pris en compte.

En ce qui concerne le jeu en lui-même, l’objectif est de marquer plus de points que l’adversaire. Il n’y a pas de mi-temps, les changements sont illimités et une partie se termine lorsqu’un des deux attrapeurs attrape le vif d’or. Le vif d’or est en réalité une chaussette accrochée à la taille d’un joueur neutre. La capture du vif d’or rapporte 30 points.

Chaque poste correspond à un rôle spécifique :

Les poursuiveurs manipulent le souafle. Leur objectif est de marquer des points en faisant passer le souafle à travers l’un des anneaux et plaquer les poursuiveurs adverses pour les empêcher de marquer.

Le gardien est quant à lui un poursuiveur un peu spécial : il est le seul à pouvoir passer la main dans l’anneau (but) pour empêcher l’adversaire de marquer.

Le rôle des batteurs est d’empêcher les poursuiveurs de marquer. Pour cela, ils doivent toucher les poursuiveurs avec l’une des trois balles de dodgeball présentes sur le terrain. Lorsqu’un joueur est touché, il est hors-jeu et descend de son balai. Le joueur hors-jeu doit alors aller toucher les anneaux de son équipe le plus vite possible pour réintégrer la partie.

Quelles sont selon toi les qualités d’un bon joueur de quidditch ?

En terme de capacités physiques, il faut être endurant car il n’y a pas d’arrêts de jeu à l’exception des fautes. Il faut avoir des qualités de vitesse et d’explosivité mais aussi de l’adresse. Comme un joueur est amené à occuper différents postes dans une même rencontre, il faut également être polyvalent. Et puis comme dans tous les sports, l’intelligence tactique et la lecture du jeu font toujours la différence.

Si je veux m’essayer au quidditch, qu’est-ce qu’il faut faire et quel équipement je dois prévoir ?

Il y a la liste de tous les clubs de France sur le site de la fédération. Mais le plus simple reste de faire une recherche sur internet et sur Facebook avec le nom de la grosse ville du coin et le terme « quidditch ».

Pour un essai, une simple tenue de sport suffit. Les balais, qui sont en fait des tubes en PVC, sont fournis par les clubs. Si l’on veut jouer régulièrement et faire des compétitions, il n’y a que le bandeau qui est à la charge du joueur. Des bandeaux réversibles existent même pour celles et ceux qui occupent plusieurs postes [la couleur du bandeau indique le poste du joueur, ndlr.] .

Quelles sont les différents types de compétitions qui sont organisées ?

Il y a deux grandes catégories de compétitions : les officielles et les non officielles. Dans les compétitions non officielles, il y a les tournois amicaux, qui sont des tournois par équipes organisés à l’initiative des clubs et les tournois « random » ou fantaisie comme le Tournoi Ouesteros organisé à Nantes. Dans ces tournois, les joueurs sont répartis aléatoirement entre les différentes équipes. En ce qui concerne les tournois officiels, il y a la coupe de France qui est organisée sur un week-end et à laquelle participent tous les clubs qui le veulent et qui le peuvent et il y a aussi des compétitions internationales auxquelles participe l’équipe de France.

Début 2018, nous allons faire une première tentative de Ligue de Quidditch, un peu à la manière des ligues américaines. Les clubs seront répartis en 4 conférences (Nord ; Est ; Nord-Ouest et Sud-Ouest) composées de 4 ou 5 équipes. Les deux premiers de chaque conférence se retrouveront lors de playoffs organisés entre fin mai et début juin.

Ce qui nous intéresse dans cette Ligue, c’est d’organiser des matchs de façon régulière. C’est un gros challenge pour la Fédération du Quidditch Français car cette ligue est le fruit d’un travail de plusieurs mois et parce que les précédentes tentatives ont toutes échoué.
La 4ème édition de la Coupe de France avait lieu en novembre dernier à Limoges.

Peux-tu nous expliquer comment se déroule ce week-end de compétition et nous faire un débriefing de cette édition 2017 ?

Cette année, 17 équipes étaient inscrites dont 5 qui participaient pour la première fois. Les équipes sont réparties par niveau et la structure est adaptée pour ne pas pénaliser les équipes débutantes. La finale a vu s’opposer les Titans Paris et les Paris Frog pour la revanche de 2016.

Comme l’année dernière, ce sont les Titans qui se sont imposés après un très beau match de la part des deux équipes. Elles participeront toutes les deux à la prochaine Coupe d’Europe des clubs qui aura lieu en Allemagne les 28 et 29 avril prochain, tout comme les Crookshanks Lyon et Lille Muggle Quidditch également qualifiés. Il faut également féliciter l’équipe des Black Wands de Montpellier qui a obtenu la récompense de meilleure équipe espoir.

Est-ce que l’on peut espérer que la France accueille prochainement une compétition internationale ?

On espère ! La demande doit venir des clubs. Lille a déjà déposé un dossier pour organiser la Coupe du Monde. Le dossier a été recalé en finale et c’est Florence en Italie qui bénéficiait d’un plus grand soutien politique qui a obtenu l’organisation de la compétition. Après cet échec, il y a eu beaucoup de déception mais à la fédération on souhaite se servir de cette expérience pour la Coupe du Monde 2020. On va proposer quelque chose de différent, on veut faire quelque chose de grand.

L’équipe de France participera à la prochaine Coupe du Monde qui aura lieu cette année, quels seront les objectifs pour la compétition ?

Il n’y a pas d’objectif clairement annoncé mais au vue des derniers résultats, ne pas atteindre les demi-finales serait une déception [La France est vice-championne d’Europe en titre et a terminé 5ème de la Coupe du Monde 2016 éliminée par le futur champion ndlr]. On est ambitieux car il y a du potentiel ! La France fait partie des cinq meilleures nations mondiales, elle doit donc viser le titre à chaque compétition. On aimerait aussi être la première nation européenne à battre les États-Unis.

Peut-on espérer voir le quidditch devenir une discipline olympique ? Pourquoi pas pour Paris 2024 ?

Peut-être un jour, il y a bien eu une démonstration en 2012 aux JO de Londres, mais pour 2024 ce sera trop compliqué. Le quidditch n’est même pas reconnu par le Ministère des Sports français. Et cela pour plusieurs raisons : la première c’est qu’il faut un quota minimum de licenciés que nous n’avons pas encore atteint, la seconde est liée à la règle sur le genre et enfin parce que le quidditch est un sport de contact mixte, ce qui est un faux problème car pendant un plaquages les joueurs doivent adapter leur force au risque d’être pénalisé pour force excessive.

Quel message souhaiterais-tu passer à celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans le quidditch ?

Il ne faut surtout pas hésiter à contacter les clubs. Ils vous accueilleront avec plaisir, même les équipes les plus compétitives. Il ne faut pas se contenter de venir voir comment ça se passe, il faut faire des matchs. Ne soyez pas timides et venez essayer !

Sylvain Leleu


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Cyclisme

Cyclisme – Transferts 2019/2020 : le tableau du mercato

Avatar

Publié

le

Par

Cyclisme 2019/2020 – Retrouvez tous les transferts du mercato des équipes du World Tour, mais aussi des équipes françaises en Continental Pro.

👕 EQUIPES ARRIVÉES DÉPARTS 📝 PROLONGATIONS
AG2R LA MONDIALE C. Champoussin → Chambéry CF
J. Hänninen → (EC Saint-Etienne Loire)
L. Naesen → Lotto-Soudal
A. Vendrame → Androni Giocattoli-Sidermec

Stagiaires :
M. Jorgenson → Chambéry CF
A. Jullien → Chambéry CF
N. Denz → Sunweb
S. Dumoulin → Retraite
H. Dupont → Retraite
S. Vandenbergh → 1 an – 2020
F. Bidard → 2 ans – 2021
J. Duval→ 2 ans – 2021
T. Gallopin → 2 ans – 2021
A. Gougeard → 2 ans – 2021
C. Venturini → 2 ans – 2021
ASTANA PRO TEAM  

A. Aranburu → Caja Rural
D. Martinelli → Deceuninck – Quick-Step
V. Pronskiy → Vino – Astana Motors
H. Tejada → Medellin
A.Vlasov → Gazprom RusVelo

 

 

D. Ballerini → Deceuninck – Quick-Step
D. Cataldo →
Movistar
J. Hirt →
CCC Team
M.C. Nielsen →
EF Education First
D. Villela →
Movistar
A. Zeits → Mitchelton-Scott

 

Z. Bizhigitov → 1 an – 2020
R. Contreras → 1 an – 2020
L. De Vreese → 1 ans – 2020
N. Stalnov → 1 ans – 2020

O. Fraile → 2 ans – 2021
J. Fuglsang → 2 ans – 2021
M. Kudus → 2 ans – 2021
BAHRAIN MERIDA M. Landa → Movistar
W. Poels → Ineos
R. Valls → Movistar
A. Nibali → Trek-Segafredo
V. Nibali → Trek-Segafredo
M. Mohoric → 2 ans – 2021
BORA-HANSGROHE L. Kämna → Sunweb
I. Schelling → SEG Racing Team
D. Formolo → UAE Team Emirates
CCC Team
 

J. Hirt → Astana
F. Masnada
→ Androni Giocattoli
M. Trentin → Mitchelton-Scott
I. Zakarin → Katusha
G. Zimmermann → Tirol

 

J. Koch → 2 ans – 2021
DECEUNINCK – QUICK-STEP
J. Almeida → Hagens Berman-Axeon
A. Bagioli → Colpack
D. Ballerini → Astana
M. Cattaneo → Androni Giocattoli
J. Steimle → Vorarlberg-Santic
S. Steels → Roompot

B. Van Lerberghe → Cofidis
M. Vansevenant → EFC-L&R-Vulsteke
 

P. Gilbert → Lotto-Soudal
D. Martinelli → Astana
E. Mas → Movistar
M. Richeze → UAE Team Emirates

F. Sabatini → Cofidis
E. Viviani → Cofidis

 

D. Devenyns → 1 an – 2020
I. Keisse → 1 an – 2020
J. Alaphilippe → 2 ans – 2021
K. Asgreen → 2 ans – 2021
R. Cavagna → 2 ans – 2021
R. Evenepoel → 2 ans – 2021-2022
F. Jakobsen → 2 ans – 2021
F. Sénéchal → 2 ans – 2021
P. Serry → 2 ans – 2021
DIMENSION DATA (NTT en 2020)
C. Barbero → Movistar
S. Battistella →
DD for Qhubeka
V. Campenaerts →
Lotto-Soudal
B. Dyball →
Sapura
M. Gogl →
Trek-Segafredo
M. Sobrero
→ DD for Qhubeka
A. Stokbro → Riwal Readynez
D. Sunderland → BridgeLane
M. Walscheid → Sunweb
L.Y. Bak → Retraite
M. Renshaw → Retraite
N. Dlamini → 1 an – 2020
E. Gasparotto→ 1 an – 2020
A. Gebrezgabihier → 1 an – 2020
R. Gibbons → 1 an – 2020
B. King → 1 an – 2020
J. Thomson → 1 an – 2020
EF EDUCATION FIRST
 

S. Bissegger → Swiss Racing Academy
K. Halvorsen →
Ineos
M.C. Nielsen →
Astana
N. Powless →
Jumbo-Visma
J. Rutsch
→ Lotto – Kern Haus

L. Villalobos → Aevolo

 

J. Dombrowski → UAE Team Emirates
M. Breschel
→ Retraite
GROUPAMA-FDJ
K. Geniets → Groupama-FDJ Conti

Stagiaires :
A. Brunel → Groupama-FDJ Conti
Z. Jerman → Groupama-FDJ Conti
M. Louvel → VC Rouen 76

B. Vaugrenard → Retraite
S. Morabito → Retraite
D. Hoelgaard → Uno-X
W. Bonnet → 1 an – 2020
B. Armirail → 2 ans – 2021
M. Delage →
2 ans – 2021
V. Madouas →
2 ans – 2021
R. Seigle → 2 ans – 2021
R. Sinkeldam → 2 ans – 2021
INEOS
R. Carapaz → Movistar K. Elissonde → Trek-Segafredo
K. Halvorsen → EF Education First
W. Poels → Bahrain-Merida
D. Rosa →
Arkéa-Samsic
O. Doull → 2 ans – 2021
C. Lawless → 2 ans – 2021
B. Swift → 2 ans – 2021
E. Dunbar → 3 ans – 2022
D. van Baarle → 3 ans – 2022
JUMBO-VISMA
T. Dumoulin → Sunweb
T. Foss
→ Uno-X
N. Powless → EF Education First
D. van Poppel
→ Wanty Gobert
D. Olivier → Retraite
K. Bouwman → 2 ans – 2021
R. Gesink →
2 ans – 2021
S. Kruijswijk→
2 ans – 2021
S. Kuss →
2 ans – 2021
A. Tolhoek→
2 ans – 2021
W. van Aert →
2 ans – 2021
M. Teunissen → 3 ans – 2022
D. Groenewegen → 4 ans – 2023
P. Roglic → 4 ans – 2023
KATUSHA-ALPECIN
Stagiaires :
J. Hollmann → Heizomat Rad-Net.de
N. Haas → Cofidis
V. Kuznetsov →
Gazsprom-RusVelo
I. Zakarin
→ CCC Team
LOTTO-SOUDAL
J. Degenkolb → Trek-Segafredo
J. Dibben →
Madison Genesis
P. Gilbert
→ Deceuninck – Quick-Step
K. Goossens → Lotto-Soudal U23
S. Oldani → Kometa U23
G. Thijssen → Lotto-Soudal U23
B. Van Moer → Lotto-Soudal U23
T. Benoot → Sunweb
V. Campenaerts →
Dimension Data
L. Naesen →
AG2R La Mondiale
M. Monfort → Retraite
F. Frison → 2 ans – 2021
MITCHELTON-SCOTT
B. Peak → SEG Racing
K. Groves → SEG Racing
A. Zeits → Astana
Stagiaire :
J. Fouché → Wiggins Le Col
M. Trentin → CCC Team
M. Hayman
→ Retraite
MOVISTAR
J-D. Alba → Coldeportes-Zenu
D. Cataldo →
Astana
G. Cullaigh →
Wiggins Le Col
I. Elosegui → Lizarte
J. Jacobs → Lotto-Soudal U23
E. Mas → Deceuninck – Quick-Step
E. Rubio → Vejus Aran
D. Villela → Astana
 

W. Anacona → Arkéa-Samsic
C. Barbero →
Dimension Data
R. Carapaz →
Ineos
M. Landa →
Bahrain-Merida
N. Quintana → Arkéa-Samsic
J. Sutterlin → Sunweb
R. Valls → Bahrain-Merida

 

A. Amador → 2 ans – 2021
J. Arcas →
2 ans – 2021
H. Carretero→
2 ans – 2021
I. Erviti→
2 ans – 2021
L. Mas →
2 ans – 2021
N. Oliveira→
2 ans – 2021
A. Pedrero →
2 ans – 2021
J.J Rojas → 2 ans – 2021
SUNWEB
 

T. Arensman → SEG Racing Team (en 2020)
T. Benoot → Lotto-Soudal
A. Dainese → SEG Racing Team
N. Denz →
AG2R La Mondiale
M. Donovan →
Wiggins Le Col
N. Eekhoff →
Development Sunweb
F. Gall →
Development Sunweb
M. Salmon → Development Sunweb
F. Stork →
Development Sunweb
J. Sutterlin → Movistar

 

T. Dumoulin → Jumbo-Visma
L. Kämna →
Bora-Hansgrohe
M. Walscheid →
Dimension Data
R. Curvers → Retraite
C. Bool → 2 ans – 2021
C. Haga →
2 ans – 2021
M. Kanter →
2 ans – 2021
M. Matthews
2 ans – 2021
M. Storer →
2 ans – 2021
M. Tusveld →
2 ans – 2021
TREK – SEGAFREDO
K. Elissonde → Ineos
A. Fancellu →
Polartec-Kometa
A. Kamp →
Riwal Readynez
E. Liepins →
Wallonie-Bruxelles
J. Mosca 
→ D’Amico-UM Tools
A. Nibali → Bahrain-Merida
V. Nibali → Bahrain-Merida
Stagiaires :
N. Debeaumarché → SCO Dijon
J.P. Lopez → Kometa
J. Degenkolb → Lotto-Soudal
M. Gogl →
Dimension Data
M. Irizar →
Retraite
J. Pantano → Retraite
T. Skujins → 1 an – 2020
J. Bernard →
2 ans – 2021
G. Ciccone
2 ans – 2021
R. Mullen 2 ans – 2021
A. Kirsch 2 ans – 2021
K. Reijnen 2 ans – 2021
E. Theuns 2 ans – 2021
UAE TEAM EMIRATES A.C. Ardila → EPM
M. Bjerg → Hagens Berman-Axeon
A. Covi → Colpack
J. Dombrowski → EF Education First
D. Formolo → Bora-Hansgrohe
B. McNulty → Rally
M. Richeze → Deceuninck – Quick-Step
S. Consonni → Cofidis
D. Martin → Israel Cycling Team
S. Petilli → Wanty Gobert

R. Costa →
1 an – 2020
M. Marcato →
1 an – 2020
A. Riabushenko →
1 an – 2020
S
.E. Bystrom → 2 ans – 2021

A. Kristoff → 2 ans – 2021
T. Pogacar
4 ans – 2023


COFIDIS
S. Consonni → UAE Team Emirates
N. Haas → Katusha
G. Martin → Wanty Gobert
F. Sabatini → Deceuninck – Quick-Step
A. Viviani → Arvedi

E. Viviani → Deceuninck – Quick-Step
E. Finé → VC Villefranche Beaujolais

Stagiaires :
P. Leyder → EC Saint-Étienne Loire

H. Hofstetter → Israel Cycling
J. Simon → Total Direct Énergie
B. Van Lerberghe → Deceuninck – Quick-Step
L.A. Maté → 1 an – 2020
P.L. Périchon →
1 an – 2020
S. Rossetto → 1 an – 2020
N. Berhane → 2 ans – 2021
Je. Herrada→
2 ans – 2021
Jo. Herrada →
2 ans – 2021
K. Vanbilsen → 2 ans – 2021
TOTAL DIRECT ÉNERGIE
L. Manzin → Vital Concept
J. Simon → Cofidis
D. Van Gestel → Sport Vlaanderen-Baloise

Stagiaires :
E. Bernard → Vendée U
V. Ferron → Vendée U
C. Orceau → Vendée U
Y. Gene → Retraite
P. Quemeneur → Retraite
L. Calmejane → 2 ans – 2021
D. Gaudin → 2 ans – 2021
A. Petit → 2 ans – 2021
ARKEA-SAMSIC
W. Anacona → Movistar
D. Quintana →
Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
N. Quintana →
Movistar
D. Rosa →
Ineos
C. Swift →
Madison Genesis

Stagiaires :
A. Doleatto → Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme
Z. Jerman → EC Saint-Étienne Loire
F. Lecamus-Lambert → Pays de Dinan
M. Daniel → Retraite
A. Moinard →
Retraite
R. Wagner → Retraite
VITAL CONCEPT – B&B HOTELS
 

M. Chevalier → VC Pays de Loudéac

 

L. Manzin → Total Direct Énergie
B. Coquard → 2 ans – 2021
DELKO MARSEILLE
PROVENCE KTM
P. Barbier → Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole
J. Jules →
Wallonie-Bruxelles
D. Rajovic
→ Adria Mobil

Stagiaires :
S. Carr → AVC Aix-en-Provence
A. Delettre → VC Villefranche Beaujolais
M. Guichard → Team Pro Immo Nicolas Roux
I. Filosi → Bardiani-CSF
J. El Fares → 1 an – 2020
D. Fernandez → 1 an – 2020
E. Siskevicius → 1 an – 2020

Dicodusport


Lire la suite

Coupe du monde de rugby à XV 2019

Coupe du monde 2019 : qui est le joueur le plus petit ? Le plus lourd ? Le plus âgé ?

Avatar

Publié

le

Par

Getty Images

Ce sont 630 joueurs qui ont été convoqués par l’ensemble des 20 nations qui disputeront la Coupe du monde de rugby 2019, au Japon. Revue d’effectif(s).

Parmi ces 630 nommés, quelques joueurs se démarquent, selon leur taille, leur poids ou leur âge. C’est le cas de Rory Arnold, le deuxième ligne australien, qui rejoindra le Stade Toulousain après le Mondial nippon. Le frère de Richie, déjà membre du club haut-garonnais, mesure 2,08 m, rien que ça. Le bougre peut atteindre les 4 mètres lorsqu’il est porté en touche, les bras tendus. À l’inverse, le demi de mêlée namibien Damian Stevens, joueur des Boland Cavaliers et surtout, des Natal Sharks, en Afrique du Sud, cumule les « distinctions », avec la palme du joueur le plus petit (1m64) et celle du plus léger (68 kg). Pas de quoi effrayer celui qui disputera une deuxième Coupe du monde.

À l’opposé de Damian Stevens sur la balance, le Racingmen Ben Tameifuna. Le pilier des Tonga pèse, à son poids de forme, 140 kg. Celui qui aurait pu porter le maillot des All Blacks, doté d’une technique certaine balle en main, croisera le chemin du XV de France dans la poule C (le dimanche 6 octobre à 9h45).

Ben Tameifuna, le bulldozer des Tonga – PhotoSport

Sergio Parisse, l’éternel

Côté âge, le Néo-Zélandais d’origine, Luke Thompson, disputera sa quatrième Coupe du monde avec le Japon, à l’âge de 38 ans. L’homme aux 66 sélections sous le maillot des Brave Blossoms joue actuellement pour la franchise des Sunwolves, en Super Rugby. Une nouvelle fois, le joueur le plus jeune est géorgien : le talonneur Vano Karkadze aura 19 ans, 2 mois et 29 jours lorsque la Géorgie affrontera le Pays de Galles, ce lundi 23 septembre (12h15). Le Briviste ne battra pas son compatriote Vasil Lobzhanidze (18 ans, 10 mois et 22 jours) lors du Mondial 2015.

Enfin, Sergio Parisse (Italie) sera bel et bien le joueur le plus capé des 630 joueurs présents au Japon, avec 140 sélections au compteur, devançant le capitaine du Pays de Galles Alun-Wyn Jones (128 sélections) et le Néo-Zélandais Kieran Read (122).

Dicodusport


Lire la suite

Basket-ball

NBA : Les Golden State Warriors présentent 6 nouveaux maillots

dicodusport

Publié

le

Getty Images

NBA – Les Golden State Warriors ont présenté pas un, pas deux, pas trois, pas quatre, non, pas cinq non, mais bien six nouveaux maillots pour la nouvelle saison.

L’avantage pour les Warriors, c’est qu’au milieu des 6 maillots, il y en a forcément un qui plaira aux supporters.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Paracyclisme : le Belge Maxime Hordies remporte la médaille d’or en H1

dicodusport

Publié

le

Pixabay / Mzter

Paracyclisme – Les championnats du monde de paracyclisme ont pris fin dimanche à Emmen aux Pays-Bas. Deux Belges ont accédé au podium. De leurs côtés, les athlètes américains sont repartis avec six médailles.

Maxime Hordies, champion du monde en H1

Le handbiker belge Maxime Hordies s’est imposé au sprint face à son concurrent italien Fabrizio Cornegliani en catégorie H1. Le Belge de 23 ans a ainsi remporté son premier titre mondial et a permis à son pays de décrocher sa quatrième médaille lors des Mondiaux d’Emmen. Son compatriote Jean-François Deberg a terminé second de la course sur route en classe H3, décrochant ainsi l’argent, juste derrière l’Allemand Vico Merklein.

6 médailles pour les athlètes américains

Si le Breton Alexandre Leauté avait réussi à décrocher la première place en classe MC2, le jour précédent, aucun Français n’a réussi à rejoindre le podium dimanche. David Geslot s’est classé sixième de la course T1 et Florian Jouanny est arrivé septième de la course en classe MH2. De leurs côtés, les Américains ont enchaîné les récompenses, avec pas moins de six médailles remportées. Byle Ryan a décroché l’or en MT2, David Thomas et Travis Gaertner l’argent et le bronze en MH4. William Groulx remporte le bronze en MH2, Alicia Dana l’argent en WH3 et Oksana Masters l’argent en WH5.

Vélos à mains, des performances toujours améliorées

Les petites améliorations techniques des équipements permettent souvent de faire la différence, dans un sport ou la victoire se joue souvent à quelques secondes. Les avancées high-tech sont de grands atouts pour les athlètes, selon le site laspheretech.fr. Elles leur permettent, en effet, d’être plus performants et efficaces.

Selon une étude menée par l’Université technologique d’Eindhoven, l’Université de Liège et l’Université Nationale d’Irlande, les paracyclistes pourraient également profiter des améliorations de la résistance aérodynamique des vélos à mains. Une position optimale sur un vélo à main pourrait ainsi permettre aux paracyclistes de gagner quelques secondes au chrono finale.

Dicodusport


Lire la suite

Coupe du monde de rugby à XV 2019

Coupe du monde 2019 : l’Afrique du Sud peut y croire

dicodusport

Publié

le

Springboks Twitter

Chaque jour, retrouvez nos présentations des 20 nations qui vont participer à la Coupe du monde de rugby 2019, au Japon. Place à l’Afrique du Sud, 4ème nation au classement World Rugby.

C’est un fait, les Springboks sont en forme. Vainqueur du Rugby Championship pour la première sous ce nom, l’Afrique du Sud aborde le Mondial avec des ambitions de titre légitimes. Dans une poule B dans laquelle elle se frottera dès samedi aux All Blacks pour le choc de la phase de poules, les Boks peuvent, au pire, prendre la deuxième place qualificative, devant l’Italie, le Canada et la Namibie. Une chose est sûre, les coéquipiers de Cheslin Kolbe ont de quoi faire peur.

Historique en Coupe du monde

1987 : Absente
1991 : Absente
1995 : Vainqueur
1999 : Troisième
2003 : Quart de finaliste
2007 : Vainqueur
2011 : Quart de finaliste
2015 : Troisième

Les cinq derniers matchs de l’Afrique du Sud

6 septembre 2019
🇯🇵 Japon 7 – 41 Afrique du Sud  🇿🇦

17 août 2019
🇿🇦 Afrique du Sud 24 – 18 Argentine 🇦🇷

10 août 2019
🇦🇷 Argentine 13 – 46 Afrique du Sud 🇿🇦

27 juillet 2019
🇳🇿 Nouvelle-Zélande 16 – 16 Afrique du Sud 🇿🇦

20 mars 2019
🇿🇦 Afrique du Sud 35 – 17 Australie 🇦🇺

Cheslin Kolbe, la fusée des Springboks – SA Rugby

La liste des 31 joueurs sélectionnés

Avants :
Frans Malherbe, Vincent Koch, Steven Kitshoff, Trevor Nyakane, Tendai Mtawarira, Malcom Marx, Schalk Britz, Bongi Nbonambi, Lood de Jager, Eben Etzebeth, Franco Mostert, RG Synman, Kwagga Smith, Duane Vermeulen, Siya Kolisi (cap), Pieter-Steph Du Toit, François Louw

Arrières :
Faf de Klerk, Herschel Jantjies, Cobus Reinach, Handre Pollard, Elton Jantjies, Lukhanyo Am, Francois Steyn, Jesse Kriel, Damian De Allende, Cheslin Kolbe, Warrick Gelant, S’bu Nkosi, Willie Le Roux, Makazole Mapimpi

Le calendrier de l’Afrique du Sud au Japon (poule B)

Samedi 21 septembre, à 11h45 sur TF1
🇳🇿 Nouvelle-Zélande – Afrique du Sud 🇿🇦

Samedi 28 septembre, à 11h45 sur TF1
🇿🇦 Afrique du Sud – Namibie 🇳🇦

Vendredi 4 octobre, à 11h45 sur TF1 puis TMC
🇿🇦 Afrique du Sud – Italie 🇮🇹

Samedi 12 octobre, à 12h15 sur TF1
🇿🇦 Afrique du Sud – Canada 🇨🇦

Dicodusport

 


Lire la suite

Fil Info

CyclismeIl y a 4 heures

Cyclisme – Transferts 2019/2020 : le tableau du mercato

Cyclisme 2019/2020 - Retrouvez tous les transferts du mercato des équipes World Tour, mais aussi des équipes françaises en Continental...

Coupe du monde de rugby à XV 2019Il y a 6 heures

Coupe du monde 2019 : qui est le joueur le plus petit ? Le plus lourd ? Le plus âgé ?

Ce sont 630 joueurs qui ont été convoqués par l'ensemble des 20 nations qui disputeront la Coupe du monde de...

Basket-ballIl y a 7 heures

NBA : Les Golden State Warriors présentent 6 nouveaux maillots

NBA - Les Golden State Warriors ont présenté pas un, pas deux, pas trois, pas quatre, non, pas cinq non,...

CyclismeIl y a 7 heures

Paracyclisme : le Belge Maxime Hordies remporte la médaille d’or en H1

Paracyclisme - Les championnats du monde de paracyclisme ont pris fin dimanche à Emmen aux Pays-Bas. Deux Belges ont accédé...

Coupe du monde de rugby à XV 2019Il y a 8 heures

Coupe du monde 2019 : l’Afrique du Sud peut y croire

Chaque jour, retrouvez nos présentations des 20 nations qui vont participer à la Coupe du monde de rugby 2019, au...

FootballIl y a 8 heures

La France progresse au classement FIFA

Le nouveau classement FIFA est tombé ce jeudi. Si la Belgique garde la tête, la France se rapproche en dépassant...

Coupe du monde de rugby à XV 2019Il y a 9 heures

Nos favoris pour la Coupe du monde de rugby 2019

La Coupe du monde de rugby 2019 débute ce vendredi, au Japon. Dicodusport vous dévoile ses trois grands favoris de...

Coupe du monde de rugby à XV 2019Il y a 12 heures

Coupe du monde 2019 : le Pays de Galles, un outsider à prendre au sérieux

Chaque jour, retrouvez nos présentations des 20 nations qui vont participer à la Coupe du monde de rugby 2019, au...

FootballIl y a 14 heures

Coup d’envoi pour la Ligue Europa version 2019-2020

Après la Ligue des Champions, place aujourd’hui à la reprise de la Ligue Europa. Une édition qui s’annonce une nouvelle...

Mondiaux d'athlétisme 2019Il y a 15 heures

Mondiaux d’athlétisme : focus sur le 100 m et 110 m haies

A quelques semaines des Mondiaux d'athlétisme à Doha, Dicodusport vous propose un focus sur les athlètes à suivre pour chaque...

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés