Nous suivre

Rugby à XV

Demies Top 14 : La Rochelle écarte l’UBB et rejoint Toulouse en finale

Flo Ostermann

Publié le

Demies Top 14 La Rochelle écarte l'UBB et rejoint Toulouse en finale
Photo Icon Sport

DEMI-FINALES TOP 14 2022-2023 – Auteur d’une grande première période, La Rochelle a dominé l’Union Bordeaux-Bègles en demi-finales de Top 14 ce samedi (24-13). Les Maritimes affronteront le Stade Toulousain samedi prochain (21h), en finale.

Stade Rochelais – UBB, c’était l’affiche de la seconde demi-finale du Top 14 2022-2023 ce samedi, à San Sebastian (Espagne). Les Maritimes, doubles champions d’Europe en titre, s’avançaient dans la peau de favoris. En face, les Girondins, vainqueurs du LOU à Gerland en barrages (25-32), pouvaient espérer un exploit. Mais comme le Stade Toulousain vendredi lors de la première demi-finale (victoire face 41-14 face au Racing 92), La Rochelle a vite tué tout suspense.

La Rochelle assomme l’UBB

Car les Maritimes mettent la main sur le match dès l’entame de la rencontre. Plus puissants, plus justes, les Rochelais inscrivent trois essais au cours d’un premier acte dominé de la tête et des épaules. Dillyn Leyds en bout de ligne (9′), Pierre Bourgarit en force (21′) et Paul Boudehent après un ballon porté parfaitement négocié (38′) permettent aux doubles champions d’Europe de virer en tête à la pause, Hastoy transformant à chaque fois (21-3).



En face, l’UBB a ouvert le score sur pénalité (Jalibert 4′). Et puis plus grand-chose ou presque, tant La Rochelle a dominé les débats. La faute à une pression de tous les instants de la part des Jaune et Noir, rendant les Bordelo-Béglais impuissants. Néanmoins, l’envie de bien faire est là pour l’UBB.



Le Stade Rochelais en maîtrise

Et cette envie de bien faire se traduit dès l’entame du second acte. Matthieu Jalibert passe d’abord une pénalité (21-6, 44′), avant la révolte girondine. Sur une action parfaitement menée et un maul dynamique, Bordeaux-Bègles termine dans l’en-but rochelais. Personne ne semble avoir aplati. Mais à la vidéo, l’arbitre de la rencontre, Adrien Marbot, estime que Paul Boudehent a effondré le maul avant la ligne d’essai. Double sanction, essai de pénalité et carton jaune à l’encontre du troisième ligne des Maritimes. L’UBB revient à huit longueurs (21-13, 49′).

Mais la suite de cette deuxième période est terrible pour les Bordelo-Béglais. Ces derniers sont vaillants, mais butent inlassablement sur la défense rochelaise, avec un constat d’impuissance évident. Antoine Hastoy permet finalement à La Rochelle de souffler dans le money time, sur pénalité (24-13, 71′). L’UBB tentera bien d’emballer la fin de partie pour un possible remontada. En vain. Les Rochelais s’imposent 24-13. Grâce à une première période plus qu’aboutie, avant de plier sans rompre lors de la seconde mi-temps.

Pas de regrets à avoir pour des Girondins, qui n’ont pas à rougir ce samedi. Rendez-vous la semaine prochaine pour la finale tant attendue, entre Toulouse et La Rochelle.

À lire aussi

 

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *