Nous suivre

Football

Football féminin : La deuxième division restructurée, création d’une D3

Publié le

Football féminin La deuxième division restructurée, création d'une D3
Photo Icon Sport

FOOTBALL FÉMININ – L’Assemblée Générale de la Fédération Française de Football, qui s’est tenue à Nice ce samedi 18 juin, a débouché sur un changement important dans le football féminin. Une restructuration est désormais actée avec une poule unique de D2, et la création d’une D3.

Lancée depuis des mois, la nouvelle réforme sur le haut niveau féminin avait été validée par le comité exécutif de la FFF le 22 mars dernier. Elle vient désormais d’être approuvée par l’Assemblée Générale de la fédération. Cette nouvelle pyramide des clubs et des divisions des plus hauts échelons du football féminin français était attendue depuis des mois. Si le débat était sur la table depuis quelques années, il a été relancé par l’épidémie de Covid-19 au printemps 2020. C’est par l’initiative d’une pétition en avril 2020, à l’initiative du club d’Évreux, que le mouvement s’est manifesté. Le club normand souhaitait la création d’une Division 3 féminine en France. Une nouvelle division qui viendrait donc s’insérer entre la Division 2 et la Régionale 1.

Cette idée, qui vient après la désorganisation des compétitions provoquée pendant la pandémie, répond à la nécessité de créer un nouvel échelon. Un nouveau championnat qui va permettre de créer de nouveaux paliers intermédiaires, et de faire en sorte d’avoir des compétitions plus homogènes, et surtout plus élitistes pour accéder aux échelons supérieurs. Un objectif clair et décrit par la FFF, cette réforme a ainsi pour but de « dégager une élite au-delà de la D1 Arkéma et de renforcer la structuration des clubs ».

Un seul groupe en D2

Si auparavant, la Division 2 française était composée de deux poules de 12 équipes, désormais, à partir de la saison 2023/2024, cela ne sera plus qu’une seule poule élitiste de 12 clubs, comme en D1 Arkéma. Il y aura donc au total douze descentes à partir de la saison prochaine (six dans chaque groupe), et douze montées seront à prévoir depuis la Régionale 1. Ces 24 équipes se réuniront dans une nouvelle division appelée D3, qui sera composée de 24 équipes séparées en 2 poules, sous la même configuration que la D2 actuelle. Cette troisième division sera notamment accessible aux équipes réserves des clubs de D1 et « possédant un Centre de Formation agréé ».

Un suivi européen

À partir de la saison 2023/2024, les deux premiers de la D2 monteront en D1, tandis que les deux derniers de D2 descendront en D3, alors que dans l’autre sens, le premier de chaque poule de D3 se qualifiera pour la D2. L’ancienne phase d’accession de la Régionale 1 à la D2, se déroulera désormais de la R1 à la D3. La création de cette nouvelle division, survient après la volonté des nombreux actrices et acteurs du terrain mais aussi des dirigeants, dont notamment la commission du football féminin de haut niveau, créée en décembre dernier et actuellement présidée par Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais.

Une volonté donc de s’aligner sur nos voisins européens qui ont déjà adopté ce format de poule unique en deuxième division, puisqu’en 2018, ce sont l’Italie et l’Allemagne qui sont passées à 14 équipes en D2. En Angleterre, cela a été établi en 2014, tandis qu’en Espagne, cela sera mis en place la saison prochaine, avec une D2 à 16 équipes.


Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une