Nous suivre

Football

Ebrima Darboe : le migrant gambien devenu footballeur à l’AS Roma

Jean Bodéré

Publié

le

Ebrima Darboe - Le migrant gambien devenu footballeur à l’AS Roma
Photo Icon Sport

Aujourd’hui, il est footballeur professionnel à l’AS Roma à 19 ans. Pour cela, Ebrima Darboe a quitté la Gambie à 14 ans et a connu les violences des trafiquants d’êtres humains ou encore la longue traversée de la Méditerranée.

À 19 ans, Ebrima Darboe a disputé ses premières minutes avec l’AS Roma le 2 mai dernier contre la Sampdoria. Une consécration pour celui, qui, à 14 ans a dû quitter son pays natal pour subvenir aux besoins de sa famille. Un long périple au cours duquel il découvrira le trafic d’êtres humains, les violences qui en découlent et la longue et périlleuse traversée de la Méditerranée. Le jeune miraculé est aujourd’hui parvenu à devenir l’une des pépites de la Roma qu’il a rejoint il y a trois ans.

Enfermé par des trafiquants d’êtres humains

Tout commence dans la région de Bakoteh, dans l’Ouest de la Gambie. Ebrima Darboe, 14 ans, vit alors avec sa mère, son frère et ses deux sœurs. Passionné de football, le petit Ebrima décide alors d’atteindre l’Europe et le statut de footballeur professionnel pour aider sa famille. Il prend cette (courageuse) décision alors que « la nourriture manquait et les problèmes s’accumulaient » déclare-t-il. À l’âge où les jeunes adolescents français étudient au collège, lui prend donc la route pour rejoindre le vieux continent. Au cours de son périple, il atteint la Libye, où il sera enfermé dans un camp contrôlé par des trafiquants d’êtres humains. Dans ce camp, il y subira torture, abus et bien d’autres violences autant physiques que psychologiques.

Malgré cela, Ebrima Darboe ne renonce pas et s’accroche. Il parvient à s’en échapper et prend la mer en direction de la Sicile. Après un très long et périlleux voyage à bord d’un bateau de fortune, le tout jeune Gambien débarque enfin en Europe. Il demande donc le droit à l’asile et est confié par la suite à une famille d’accueil à Rieti, dans le centre de l’Italie. Alors qu’il pèse 50 kg pour 1m80, il peut donc repartir de zéro et espérer mener une vie normale.

La Roma le détecte en division amateur

Pour ce faire, Ebrima recommence à jouer au foot. Et en division amateur avec le club de Young Rieti, le tout nouveau résident italien fait sensation. À tel point que l’AS Roma le repère et souhaite l’intégrer à son équipe de jeunes. Seulement tout n’a pas été simple pour le faire rejoindre le club de la capitale. En effet, son intégration à l’équipe était acceptée à condition que son statut de réfugié soit accordé. Pour ce faire, la FIFA elle-même va faire des pieds et des mains pour faire avancer le dossier et va faire d’un travailleur social son tuteur. Avec les jeunes de l’AS Rome, le milieu de terrain découvre notamment la Youth League (Ligue des Champions pour les jeunes).

Ebrima Darboe continue alors de progresser et d’impressionner les observateurs. Pour preuve, en 2019, son club lui propose de signer son premier contrat professionnel. Lié jusqu’en 2023 au club romain, le jeune adulte envoie alors une grande partie de ses revenus à sa famille, toujours en Gambie aujourd’hui. Malgré son contrat pro signé, il joue toujours cette saison en Primavera (avec les jeunes) où il affiche un bilan bien au-delà des attentes (18 matchs, 5 buts, 2 passes décisives).

Il a conquis Paulo Fonseca

Ses performances sont même remontées à l’oreille de Paulo Fonseca, coach de l’équipe première. Après plusieurs entraînements avec l’équipe une, le coach portugais a donc été conquis. À tel point qu’il décide de le faire rentrer lors du match opposant la Roma à la Sampdoria. Le joueur rentre à la 83ème minute mais ne peut empêcher son équipe de s’incliner face au club de Gênes (2-0). Et le coach ne semble plus réussir à s’en passer. Pour preuve, le joueur de 19 ans a pris part aux quatre dernières rencontres des Giallorossi dont deux titularisations. Ces dernières ont eu lieu lors des deux dernières rencontres, contre Crotone et l’Inter d’Antonio Conte.

Il a aussi eu l’occasion de participer à la demi-finale retour de Ligue Europa contre Manchester United (victoire 3-2 des Romains) où il a remplacé Smalling à la 30ème minute. Ebrima Darboe commence donc à rentrer dans la rotation de l’équipe première et a une réelle chance de prétendre à plus de temps de jeu la saison prochaine. En plus de cela, il ne devrait sûrement pas tarder à être appelé pour disputer prochainement des rencontres internationales avec la Gambie et pourrait sans aucun doute disputer la CAN au Cameroun en 2022. Alors qu’il a déclaré être en train de vivre « la consécration d’un rêve », il devrait faire partie des joueurs à suivre de très près la saison prochaine du côté de la Serie A.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une