Nous suivre

Actualités

Eliminatoires CAN 2019 : les qualifiés et les derniers tickets à distribuer

Avatar

Publié

le

Ce week-end se déroulait l’avant-dernière journée des qualification pour la CAN 2019. Qui sont les nouveaux pays qualifiés et ceux qui peuvent encore espérer ? Tour d’horizon.

Mauritanie : grande première !

La Mauritanie s’est imposée 2-1 face au Botswana qui ne joue plus rien et a donc validé sa participation à la première Coupe d’Afrique des nations de son histoire. Dans le même temps, l’Angola a fait plier le Burkina Faso, troisième de la dernière CAN qui n’a plus son destin en mains. En effet les Étalons devront d’abord s’imposer par trois buts d’écart face à la Mauritanie et espérer une contre-performance de l’Angola au Botswana.

Dans un match animé qui a vu Salah offrir aux siens la victoire à la 90e minute, l’Égypte s’est imposé 3-2 face à la Tunisie. Les Pharaons reprennent ainsi la tête du groupe J à la Tunisie. A moins d’un faux pas face au Niger en mars prochain, l’Égypte ne devrait pas se faire chiper la première place.

Après avoir raté le coche lors de la dernière fenêtre de qualifications en concédant le nul face aux Comores, le Maroc a cette fois-ci pris la tête du groupe B. Les Marocains se sont imposés à domicile face au Cameroun grâce à un doublé de Ziyech. Les Marocains ont pris leur revanche du match aller (défaite 1-0) et signent la première victoire officielle du Maroc face au Cameroun. Le Maroc se qualifie donc pour la CAN avec le Cameroun et à moins d’un accident de parcours en mars face au Malawi, il devrait conserver la tête du groupe.

En s’imposant nettement 5-2 face au Soudan du Sud vendredi, le Burundi avait mis la pression sur ses deux autres adversaires du groupe C. Samedi, le Mali a validé son ticket et la première place du groupe en s’imposant 1-0 au Gabon. Pour espérer voir le Cameroun, les Gabonais devront s’imposer face au Burundi, actuel 2e, lors de la dernière journée.

L’Algérie a étrillé le Togo 4-1. Mahrez (doublé), Atal et Bounedjah ont réduit à néant les espoirs togolais. Grosse affiche en mars prochain entre les voisins Togolais et Béninois qui joueront leur qualification. Le Togo est dans l’obligation de gagner pour se qualifier, tout autre résultat qualifierait le Bénin.

En faisant match nul en Afrique du Sud, le Nigeria s’est qualifié pour la phase finale. La rencontre entre l’Afrique du Sud et la Libye déterminera le second pays qualifié.

Derby congolais : tous perdants !

C’était l’une des affiches de cette journée et elle a abouti sur un match nul (1-1). Kabongo avait ouvert le score pour la RDC avant que Bifouma lui réponde 7 minutes plus tard. Après la pause, le match a été interrompu plus d’une heure en raison des conditions météorologiques. Malgré des offensives des deux côtés, aucune équipe n’est parvenue à prendre l’avantage. Résultat des courses la RDC et le Congo pointent à la 3e et 4e place mais peuvent toujours se qualifier. Dans le même temps, le Zimbabwe ratait sa qualification et relançait son adversaire du jour en s’inclinant 1-0 face au Liberia. La dernière journée sera donc décisive pour les quatre équipes du groupe. Le Zimbabwe recevra le Congo tandis que la RDC accueillera le Liberia.

Le match nul entre la Guinée et la Côte d’Ivoire a qualifié les deux équipes dans le groupe H.

L’Ouganda s’est imposé 1-0 face au Cap Vert et participera donc à la CAN 2019. Les trois autres équipes du groupe peuvent également se qualifier. La Tanzanie accueillera l’Ouganda et le Cap Vert Lesotho.

Autres groupes

Groupe F

Comme lors de la dernière fenêtre de qualifications, la Sierra Leone étant suspendue par la FIFA, son match face au Kenya a été annulé. Dans un courrier envoyé aux deux pays, la Confédération Africaine de Football a déclaré que le « le statut du groupe sera communiqué ultérieurement, une fois que l’organe compétent aura pris une décision finale à cet égard ».

Groupe K

Tous les qualifiés : Cameroun, Madagascar, Tunisie, Égypte, Sénégal, Maroc, Mali, Ouganda, Nigeria, Algérie, Mauritanie, Guinée et Côte d’Ivoire.

13 équipes sont déjà qualifiées et 11 tenteront de le faire en mars prochain.

Arlette


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Football – Côte d’Ivoire : Des problèmes à résoudre

Nico

Publié

le

Par

Issouf Sanogo / AFP

Les Éléphants de Côte d’Ivoire ont plané sur le football africain, notamment avec la génération dorée dont le leader était Didier Drogba son capitaine emblématique. A ses côtés étaient d’autres grands noms de la trempe de Kolo et Yaya Touré, Zokora Didier, Arouna Dindané, Kader Kéita, Copa Barry.

La particularité de cette génération est qu’elle était majoritairement composée de joueurs formés à l’académie Mimosifcom de l’ASEC mimosas et de quelques talents d’exception comme Didier Drogba. Elle a fait rêver les ivoiriens car talentueuse sur toutes les lignes, rassurante avec surtout un jeu chatoyant à la brésilienne. Elle faisait trembler ses adversaires, même avant les matchs. Malheureusement, cette belle génération est passée sans que la relève ne soit préparée. Conséquence, les regrets sont là. Aujourd’hui, nous avons certes une équipe nationale composée de quelques talents (Nicolas Pépé, Wilfried Zaha, Jean-Philippe Gbamin, Séko Fofana, Maxwell Cornet, Éric Bailly, etc.) mais elle est loin de faire rêver. Son expression collective laisse à désirer. A voir ses prestations, des failles sautent aux yeux contrairement à ces dernières offres de paris sportifs.

Le poste de gardien de buts

Durant la période de la génération dorée, les éléphants avaient deux gardiens de métier : Jean-Jacques Tizié et Copa Barry. Juste avant la retraite de Copa, il y a eu la trouvaille Gbohouo Sylvain qui a suscité de grands espoirs. Il était l’un des éléments clés du dispositif de Rigo Gervais avec le Séwé Sport de San-Pédro (club avec lequel il remporta le championnat ivoirien en 2012, 2013 et 2014 et atteignit la finale de la ligue des champions CAF). On se souvient encore de ses prestations XXL à la CAN 2015 dans les cages des éléphants. Après cet épisode, Gbohouo a perdu ses repaires avec l’équipe nationale. Il fait des sorties hasardeuses et devient de plus en plus inquiétant. C’est donc difficile de comprendre pourquoi jusque-là les sélectionneurs ne donnent pas la chance à un autre de faire ses preuves.

Le poste de latéral gauche

Depuis les départs de Boka Arthur et Tiéné Siaka dit Chico, aucun joueur n’a pu répondre positivement aux exigences du poste de latéral gauche. Un latéral (gauche ou droit) doit allier à la fois des qualités défensives et offensives. Aussi doit-il avoir une bonne qualité de centre. Tous les latéraux utilisés depuis quelques années ont montré leurs limites. Ils pourront néanmoins compter sur ces meilleurs avantages de bienvenue.

Le milieu de terrain

Un match se gagne à partir du milieu de terrain. Aucune équipe ne peut produire un jeu fluide sans un secteur médian qui joue pleinement son rôle. Le grand Barça de Guardiola déroulait son football grâce, en partie, aux génies Xavi Hernandez et Iniesta. On voit comment les blaugrana ont perdu leur identité de jeu depuis les départs de ces artistes du ballon rond.  On comprend pourquoi les éléphants ont une expression collective pitoyable. Il n’y plus de créateur au milieu de terrain. Ils sont majoritairement des milieux défensifs. Ils savent détruire le jeu des adversaires, mais incapables de construire le leur. Aucun n’a la facilité à alimenter les attaquants en ballons.

Le poste d’attaquant de pointe

Il n’y a plus de grand attaquant de pointe au sein des éléphants de Côte d’Ivoire. Le vide créé par le départ de Didier Drogba n’a jusque-là pas été comblé. Bony Wilfried, Doumbia Séydou, Gohi Bi Cyriac et Sio Giovanni n’ont pu répondre aux attentes des supporters. Jonathan Kodjia qui est l’actuel titulaire du poste se caractérise de plus en plus par une maladresse dont lui seul a le secret. La CAN 2019 en est une parfaite illustration.

Vu ces problèmes de la sélection, le nouveau staff technique doit rapidement se mettre au travail pour y apporter des solutions adéquates.

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XV

Top 14 – Pro D2 : La LNR annonce les grandes dates de la saison 2020-2021

Nico

Publié

le

Par

Dicodusport

RUGBY – Après l’avoir dans un premier temps repoussé, la Fédération Française de Rugby a finalement validé le calendrier de la Ligue Nationale de Rugby pour la saison 2020-2021 de Top 14 et Pro D2. 

La première journée de Top 14 et Pro D2 aura lieu du 3 au 5 septembre. La finale de Pro D2 se déroulera le dimanche 6 juin tandis que celle de Top 14 se disputera le samedi 26 juin. Pour le moment, les dates des matchs du XV de France pour la tournée d’automne ne figurent pas sur le calendrier.

Le calendrier complet

Top 14 – Pro D2 : les grandes dates de la saison 2020-2021 – LNR

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XV

[Vidéo] En 2018, les Bleuets devenaient champions du monde à domicile

Nico

Publié

le

Par

Icon Sport

RUGBY – En juin 2018, l’équipe de France U20 devenait championne du monde à domicile, en dominant l’Angleterre en finale, sur le score de 33 à 25. 

À Béziers, devant leur public, les Bleuets emmenés par Romain Ntamack, Louis Carbonel et Jordan Joseph venaient à bout des Anglais, au terme d’une fantastique finale. En demi-finale, les Français avaient dominé les Baby Blacks (7-16). Un an plus tard, les U20 tricolores remettaient le couvert en Argentine. Une vraie génération dorée.

Dicodusport


Lire la suite

Formule 1

Officiel : Fernando Alonso de retour chez Renault en 2021

Avatar

Publié

le

Par

The Canadian Press

FORMULE 1 – C’est désormais officiel. Après les rumeurs insistantes de ces derniers jours, l’Espagnol Fernando Alonso effectuera bel et bien son retour en F1 chez Renault la saison prochaine, aux côtés d’Esteban Ocon. Le Taureau des Asturies avait mis entre parenthèses sa carrière en Formule 1 il y a deux ans.

Il est de retour au bercail. Fernando Alonso va retrouver la Formule 1, chez Renault, l’écurie pour laquelle il a remporté deux titres de champion du monde des pilotes en 2005 et 2006. Suite à un départ très contrasté chez McLaren Mercedes en 2007, Nando avait effectué une deuxième passage mitigé chez Renault F1 (2008 et 2009).

Depuis sa « retraite » et son départ de chez McLaren fin 2018, le natif d’Oviedo multiplie les expériences automobiles, en Indycar (Andretti), mais aussi en courses d’endurance et en rally-raid avec Toyota. Alonso a d’ailleurs remporté les 24 heures du Mans à deux reprises avec le constructeur nippon, en 2018 et 2019, avant de participer au Dakar cette année, achevé à la 13ème place.



Un contrat longue durée

Fernando Alonso, qui aura 39 ans fin juillet, s’est engagé pour un contrat de longue durée, soit plus de deux ans. Le pilote aux 312 départs et 32 victoires en F1 remplacera l’Australien Daniel Ricciardo qui sera au volant d’une McLaren la saison prochaine. Ce retour de l’Espagnol sonne comme un immense défi pour Esteban Ocon, arrivé chez Renault en 2020. Le Français va en effet avoir du pain sur la planche, dans l’optique de s’imposer comme le pilote numéro au sein de l’écurie au losange.

La réaction de Fernando Alonso

Renault est ma famille, mes plus beaux souvenirs de Formule 1 avec mes deux titres de champion du monde, mais je regarde maintenant vers l’avenir. C’est une grande source de fierté et c’est avec une immense émotion que je reviens dans l’équipe. – Twitter Renault F1 Team

Dicodusport


Lire la suite

Snowboard

Mort d’Alex Pullin, double champion du monde de snowboardcross

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

SNOWBOARD – Alex Pullin, double champion du monde de snowboard cross, est décédé en pleine mer au large de l’Australie à l’âge de 32 ans, selon les informations de l’AFP.

Drame en pleine mer au large des côtes australiennes. Double champion du monde de snowboardcross en 2011 et 2013, Alex Pullin, 32 ans, a trouvé la mort alors qu’il pêchait au harpon. Son corps a été retrouvé au large la Gold Coast, précisent les médias locaux. Porte-drapeau de la délégation australienne aux JO d’hiver de Sotchi en 2014, Pullin avait pris la 6ème place lors des Jeux de Pyeongchang, en 2018.

L’hommage de Ian Chesterman, chef de mission de l’Australie pour les JO d’hiver de Vancouver, Sotchi et Pyeongchang

C’est un jour extrêmement triste pour nous tous. « Chumpy » était un champion tout court, en plus d’être un champion sportif. Il avait un grand charisme qui lui permettait d’être un leader naturel. Alex était toujours prêt à donner de son temps pour développer les sports d’hiver dans ce pays. Il était tellement passionné par ce qu’il faisait. Son enthousiasme était contagieux et son impact sur le sport olympique ne peut pas être ignoré. – Propos rapportés par l’AFP

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

FootballIl y a 41 minutes

Football – Côte d’Ivoire : Des problèmes à résoudre

Les éléphants de Côte d’Ivoire ont plané sur le football africain, notamment avec la génération dorée dont le leader était...

Rugby à XVIl y a 56 minutes

Top 14 – Pro D2 : La LNR annonce les grandes dates de la saison 2020-2021

RUGBY - Après l'avoir dans un premier temps repoussé, la Fédération Française de Rugby a finalement validé le calendrier de...

Rugby à XVIl y a 2 heures

[Vidéo] En 2018, les Bleuets devenaient champions du monde à domicile

RUGBY - En juin 2018, l'équipe de France U20 devenait championne du monde à domicile, en dominant l'Angleterre en finale,...

Formule 1Il y a 3 heures

Officiel : Fernando Alonso de retour chez Renault en 2021

FORMULE 1 - C'est désormais officiel. L'Espagnol Fernando Alonso effectuera son retour en F1 chez Renault la saison prochaine. Le...

SnowboardIl y a 5 heures

Mort d’Alex Pullin, double champion du monde de snowboardcross

SNOWBOARD - Alex Pullin, double champion du monde de snowboard cross, est décédé en pleine mer au large de l'Australie...

Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe Fourcade, Desthieux, Fillon Maillet, Jacquelin, l'Individuel d'Östersund des Bleus à la loupe
BiathlonIl y a 6 heures

[Vidéo] En 2019, les Bleus réalisaient un quadruplé historique sur l’individuel d’Ostersund

BIATHLON - Grâce à la chaîne Youtube du média Biathlon Live, revivez le quadruplé historique des Français sur l'Individuel d'Ostersund...

Rugby à XVIl y a 7 heures

La LNR pourrait attaquer World Rugby devant la commission européenne

RUGBY - Selon les dernières informations de Midi Olympique, la LNR et les clubs professionnels pourraient attaquer World Rugby, en...

FootballIl y a 20 heures

Football – Liga : notre pronostic pour FC Barcelone – Espanyol Barcelone

LIGA - Le FC Barcelone continue sa chasse du Real Madrid avec un derby face à l'Espanyol. Notre pronostic pour...

CyclismeIl y a 21 heures

Tour de France : Il y a 19 ans, Christophe Moreau remportait le prologue de Dunkerque

TOUR DE FRANCE – Durant une bonne partie du mois de juillet, on vous propose de jeter un œil dans...

FootballIl y a 21 heures

Football – Serie A : notre pronostic pour AS Rome – Parme

Serie A - Parme se déplace sur la pelouse de l'AS Rome pour le compte de la 31ème journée du...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés