Nous suivre

Basket-ball

Équipe de France de Basket : les « Frenchies » doivent porter les Bleus

Romain Delanis

Publié

le

À l’approche de la Coupe du monde du 31 août au 15 septembre prochain en Chine, l’Équipe de France de Basket entame sa préparation avec pas moins de 5 joueurs qui ont évolué en NBA la saison passée. Une aubaine pour un effectif déjà talentueux.

Entre expérience et leadership

L’atout principal des Bleus pour le prochain mondial se trouve dans la raquette. Avoir le plus redouté des pivots NBA en défense représente un véritable luxe pour la bande de Vincent Collet. Rudy Gobert (Utah Jazz, 2,15m) a été élu cette saison aux États-Unis meilleur défenseur de la Ligue. Le pivot français l’a clamé il y a peu, son objectif en Chine est la médaille d’or et rien d’autre. Alors qu’il travaille actuellement son shoot à 3 points, « The Stifle Tower » comme il est surnommé en NBA pourrait marcher sur la Coupe du monde, avec la détermination qu’on lui connaît.

Autour du géant français, on retrouve ceux qui incarnent l’après génération « Parker-Diaw- Pietrus ». Le nouveau capitaine de cette équipe de France, Nicolas Batum (Charlotte Hornets) aura à cœur d’être plus régulier après une saison délicate en NBA dans sa franchise. Avec 132 sélections, il est le leader naturel d’une équipe de France ambitieuse, avec en ligne de mire les JO 2020 à Tokyo. Une qualification qui serait un « exploit » selon le capitaine tricolore.

Avec Evan Fournier (Orlando Magic), la France possède une arme au shoot intéressante. Auteur d’une bonne saison en NBA, Fournier semble à 100% lancé vers la campagne mondiale en Chine : « C’est clairement une équipe qui ne se connait pas encore. Le but c’est de construire quelque chose pas de forcer les tirs pour gagner le match. Ça ne fait pas plaisir de perdre c’est sûr, mais on est là pour travailler pour être prêt pour la Coupe du Monde »

Evan Fournier ici face à la Turquie lors du premier match de préparation, perdu par les Bleus – Julien Bacot / FFBB

Pour finir, nous retrouvons Franck Ntilikina (New York Knicks), l’ancien prodige de Strasbourg aujourd’hui en difficulté à New-York. Le meneur arrive revanchard et avec l’envie de jouer en Equipe de France, tout comme Timothé Luwawu-Cabarrot (Chicago Bulls). Le Cannois, sélectionné par Vincent Collet, est en équipe de France pour gagner sa place avec toute son expérience acquise dans le meilleur championnat de Basket au monde.

À noter aussi que Vincent Poirier, présent dans la liste des Bleus, s’est engagé cet été pour les Boston Celtics et jouera donc en NBA la saison prochaine.

Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une