Nous suivre

Football

Euro 2020 : Dans un match fou, l’Allemagne domine le Portugal

Antoine Ancien

Publié

le

Euro 2020 : Dans un match fou, l'Allemagne domine le Portugal
Photo Icon Sport

EURO 2020 – À l’Allianz Arena de Munich, l’Allemagne et le Portugal jouaient leur deuxième match de cette poule F. Suite au match nul de la France face à la Hongrie (1-1), les deux formations pouvaient réaliser une bonne opération. Dans un match spectaculaire et très prolifique en buts, des Allemands renversants ont pris le dessus sur des Portugais (2-4), tombés dans un piège. Le groupe F est complètement relancé, les deux équipes comptant 3 points chacune, une unité de moins que la France en tête.  

Comme au bon vieux temps, l’Allemagne retrouvait cet après-midi un adversaire qu’il avait terrassé il y a sept ans. C’était à la Coupe du monde au Brésil en 2014 face aux Portugais. Déjà à cette période, Joachim Löw entraînait la Mannschaft et déjà à ce moment-là, Cristiano Ronaldo était un grand. Mais ce match doit surtout rappeler la démonstration de force d’une équipe allemande qui avait passé quatre buts à la Seleção. Un triplé de Müller et une réalisation de Hummels, deux joueurs rappelés pour l’Euro 2020 mais bien présents dans le onze de départ aujourd’hui. En face, le Portugal n’était pas encore une grande équipe et Fernando Santos ne la dirigeait pas. Depuis, bien des choses ont changé en atteste le titre de champion d’Europe des Portugais en France en 2016. Sauf que l’Allemagne a remis le couvert et a de nouveau étrillé son adversaire du soir.

Le Portugal ouvre le score avant d’offrir deux buts aux Allemands

Les Allemands, comme lors de leur match d’ouverture face aux Français mettent du rythme. C’est eux qui ont la possession et qui se procurent la première occasion. Et sur un centre de Ginter, Gosens pousse le cuir au fond des filets (6’). Son but est refusé pour une position de hors-jeu de Gnabry sur l’action. La Nationalmannshaft continue de mettre la pression sur des Portugais, pas encore rentrés dans le match. Suite à une bonne récupération allemande, Havertz est servi et pousse Patricio à se détendre sur son tir (9’). Le pressing des hommes en blanc et noir empêche à la Seleção de développer son jeu. Les vagues se succèdent d’un seul côté mais sur un contre assassin, Bernardo Silva remonte le terrain et sur une transversale, trouve Diego Jota. Ce dernier remise pour Ronaldo qui ouvre le score (15’). Contre le cours du jeu, le Portugal mène 1-0. Gosens tente de répondre mais sa frappe finit dans les gants de Rui Patricio (18’). Et ce sont les joueurs de Fernando Santos qui sont près de doubler la mise. Sur un corner, la tête de Dias frôle le côté opposé du but de Neuer (22’).

Les Allemands semblent décidément sonnés mais vont égaliser. Le centre de Müller trouve Gosens qui reprend une volée que contre Dias contre son camp (35’). Et derrière, la folie s’empare des hommes de Löw qui inscrivent un second but. Mais de nouveau, c’est un CSC signé Guerreiro (38’). Joshua Kimmich, à la retombée d’un centre veut remettre le ballon en retrait mais le Portugais le dévie dans ses filets. Gosens, excellent depuis le début de partie s’essaye avec une nouvelle tentative bien repoussée (43’). Gnabry fera passer un dernier frisson à la défense portugaise (45 + 3’). 2-1 à la pause pour l’Allemagne.

Intense jusqu’au bout

Les Portugais sont au ballon à l’entame de ce second acte décisif. Premier changement de la partie, le remplacement de Silva en lieu et place du Lillois Renato Sanches. Totalement aux abois, la défense de la Seleção est prise de court sur un magnifique mouvement allemand. Le Bavarois Thomas Müller décale idéalement Gosens sur le côté gauche, avant que celui-ci ne centre au cordeau de manière parfaite pour Havertz qui conclut d’un plat du pied droit (51’).  Le coup franc de Ronaldo dans la foulée ne trouve pas le cadre de la cage allemande (54’). Et ce n’est pas fini ! Sur un nouveau centre de Kimmich, Gosens qui réalise un gros match catapulte d’une tête la balle dans le but d’un Rui Patricio abandonné par sa défense (60’). Ça fait 4-1 pour la Mannshaft.

Vous voulez la suite du spectacle ? Le Portugal le relance quand sur un coup franc, Ronaldo se mue en passeur décisif au second poteau pour Diego Jota, qui n’a plus qu’à glisser le ballon dans les filets de Neuer dépité (67’). Indécis et débridé, il paraît insensé de parier un kopeck sur le résultat final. L’Allemagne reçoit un énième avertissement quand, à la réception d’un corner, Renato Sanches envoie un missile qui s’écrase sur le poteau (79’). A l’inverse, Goretzka profite d’une perte de balle adverse pour s’avancer et déclencher une frappe, mais c’est juste au-dessus de la transversale (82’).

Le Portugal se montre menaçant jusqu’au coup de sifflet final. Rüdiger est contraint à repousser un ballon dangereux dans sa surface suite à un corner adverse (88’). Mais on en restera là. L’Allemagne se repositionne deuxième grâce à ce succès (4-2), et tentera de conforter son rang face aux Hongrois mercredi prochain. Le Portugal disputera un match décisif et sous tension face à la France le même jour, à la même heure.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une