Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : Écosse, la gloire de leurs pères

Jordane Mougenot-Pelletier

Publié

le

Euro 2020 : Écosse, la gloire de leurs pères
Photo Scotland National Team / Visuel Dicodusport

EURO 2020 – La rédaction de Dicodusport vous propose en préparation de l’Euro 2020, une présentation de chaque sélection engagée. Place aujourd’hui à l’Écosse, qui cherchera à redorer un blason depuis bien longtemps terne.

Une histoire de l’Écosse

Pour retrouver trace de l’Écosse en phase finale d’une compétition internationale, il faut remonter à 1998. Qualifiés pour la Coupe du monde en France, les Écossais avaient eu l’honneur d’ouvrir la compétition en compagnie du Brésil. L’équipe de Craig Bown avait perdu la rencontre sur un coup du sort : Tom Boyd avait marqué contre son camp, le but décisif du 2-1. L’aventure s’était terminée en eau de haggis pour les Calédoniens. Ils n’avaient réussi à arracher qu’un maigre point contre la Norvège. Ils avaient également pris une leçon de football contre le Maroc et s’étaient inclinés 3-0.

Depuis, pas de trace de l’Écosse en compétition internationale. Par deux fois le royaume nord-britannique a cédé en barrages. En 2000, c’était contre l’Angleterre et en 2004, contre les Pays-Bas. Depuis, on avait perdu leur trace.

Le parcours en éliminatoires de l’Écosse pour l’Euro 2020

Le groupe I des éliminatoires pour l’Euro 2020 n’était pas un cadeau pour l’Écosse. Contre la Belgique et la Russie, on ne voyait pas comment les hommes de Steve Clarke pouvaient s’en sortir. Surtout que leur campagne avait fort mal commencé. Ils se sont inclinés au Kazakhstan 3-0, seule victoire obtenue à domicile pour les Kazakhs. En finissant logiquement troisième et après des victoires convaincantes contre Chypre, Saint-Marin et le Kazakhstan au retour, ce sont les barrages qui vont permettre le salut écossais.

Leur bonne prestation en Ligue des Nations rend l’équipe éligible à deux tours de playoffs pour se qualifier. Après avoir écarté Israël au tirs aux but, l’Écosse a disposé de valeureux Serbes, toujours aux tirs aux but.

Les joueurs de l’Écosse à suivre

Le style de jeu des hommes de Steve Clarke est typique : simple et direct. Il leur faudra compter sur un Scott McTominay efficace au milieu de terrain pour gratter les ballons et les remonter aussi vite que possible dans la surface adverse.

Il sera chargé, notamment avec John McGinn d’Aston Villa, d’alimenter les attaquants James Forrest et Kevin Nisbet. Pensionnaires de Scottish Premiership au Celtic et Hibernian, ils devront faire parler leur sens du but. Devant, Che Adams et Lyndon Dykes, qui jouent en Angleterre, pourraient aussi être des options offensives.

Euro 2020 - La liste de l'Écosse

Lyndon Dykes – Photo Scotland National



Notre pronostic

Fighting spirit et jeu direct suffiront-ils à l’Écosse ? Pour se sortir d’un groupe aussi difficile, pas sûr. Dans le groupe D, ils auront en effet fort à faire face à l’Angleterre, la Croatie et la République Tchèque. La quatrième place leur semble promise, reste à eux de nous faire mentir.

Le calendrier de l’Écosse à l’Euro

Lundi 14 juin (15h, beIN SPORTS) : Écosse – République Tchèque
Vendredi 18 juin (21h, TF1) : Angleterre – Écosse
Mardi 22 juin (21h, beIN SPORTS) : Croatie – Écosse


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une