Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : la France a un statut à assumer

Julien Correia

Publié

le

Photo FFF / Visuel Dicodusport

EURO 2020 – La rédaction de Dicodusport vous propose en préparation de l’Euro 2020, une présentation de chaque sélection engagée. Place aujourd’hui à la France. Champions du monde en titre, les hommes de Didier Deschamps se placent parmi les grands favoris de l’épreuve. 

Une histoire de la France

20 ans après leur premier titre mondial, les Bleus avaient réussi à « ramener la coupe à la maison » en 2018. Un titre mondial conquis aux dépens de la Croatie sur le score de 4 buts à 2. Lors de cet Euro qui se profile, l’objectif sera de rééditer une autre performance historique. A savoir réaliser un doublé Coupe du monde – Euro. En 2000, les joueurs de Roger Lemerre avaient en effet réussi cet exploit. Lors de ce championnat d’Europe qui se déroulait aux Pays-Bas et en Belgique, les Tricolores devaient se confronter au Danemark, à la République Tchèque et aux Pays-Bas. Face aux Danois, les coéquipiers de Didier Deschamps réalisaient un début de tournoi idéal.

Une première victoire sur le score de 3 buts à 0 grâce à des réalisations de Blanc, Henry et Wiltord. Ensuite, face aux Tchèques, bourreaux des Bleus en 1996, l’adversité allait être plus coriace. Mais avec des buts de Thierry Henry et Youri Djorkaeff, les Français vainqueurs 2 buts à 1, s’ouvraient les portes des quarts. Pour le dernier match de poules et avec une équipe largement remaniée, la France s’inclinait 3 buts à 2 face aux Pays-Bas. Une défaite synonyme de 2ème place qui allait proposer l‘Espagne comme adversaire au tour suivant. Une rencontre qui sans nul doute donna le ton pour la suite de la compétition. Après une première mi-temps de haute volée où les deux équipes se rendaient coups pour coups, le score était de 2 buts à 1 en faveur des Bleus à la pause. Des buts signés Zidane (32e), Mendieta (38e) et Djorkaeff (43e). Dans les arrêts de jeux de la rencontre Raúl se présentait face à Fabien Barthez pour un penalty. Le Madrilène le rata et les Tricolores rejoignaient le dernier carré.

Au tour suivant, c’est encore un scénario digne d’Hitchcock qui nous était proposé. Une victoire grâce à un penalty en or de Zizou à 3 minutes d’une séance de tirs aux buts face au Portugal. Si ce penalty sifflé a été sujet à polémique, les Français allaient bien retrouver l’Italie pour leur seconde finale d’Euro après celle de 1984. Dans un match âpre et pour le moins fermé, ce sont les Italiens qui prenaient l’avantage grâce à un but de Delvecchio à la 56e minute. La suite ? On la connaît tous ou presque. Filants vers le titre, les hommes de Dino Zoff étaient déjà prêts à ouvrir le champagne. Mais c’était sans compter sur le but de Wiltord dans les ultimes secondes du match. Puis grâce à un nouveau but en or à la 102e minute de David Trezeguet, la France se propulsa sur le toit de l’Europe. Pour écrire l’une des plus belles pages de son histoire.

Le parcours en qualifications de la France pour l’Euro 2020

Placée dans le groupe H, la France semblait avoir à nouveau eu la réussite qui accompagne Didier Deschamps. Avec la Moldavie, l’Islande, l’Albanie, Andorre et la Turquie comme adversaires, la tâche s’annonçait abordable. Si les Bleus ont parfaitement réussi leur mission en terminant premiers de groupe, une défaite lors de la 3ème journée face aux Turcs les avait tout de même mis sous pression. D’ailleurs, c’est à nouveau face à cette même nation que la France concéda un match nul sur le score de 1-1 partout. Avec 8 victoires en 8 matchs face aux autres adversaires, la France terminera deux points devant la Turquie qui pourrait être un outsider à surveiller de près lors de ce championnat d’Europe.

Les joueurs à suivre

On entend parler que de lui ou presque depuis l’annonce de la liste de Didier Deschamps. Il s’agit bien entendu de Karim Benzema qui a fait un retour inattendu après plus de 5 ans d’absence. Si le Madrilène sera à suivre, il ne faudra bien entendu pas occulter d’autres joueurs qui font la force de ce collectif. Ses compères d’attaque Kylian Mbappé, qui aura à cœur de franchir la barre des 50 buts toutes compétions confondues cette saison, et Antoine Griezmann, font bien entendu saliver de nombreux observateurs.

Mais un peu plus bas, un autre joueur indispensable sera prépondérant pour les Bleus. Il s’agit bien entendu de N’Golo Kanté récent vainqueur de la Ligue des Champions avec Chelsea. Si Pogba a été l’auteur d’une saison en demi-teinte du côté de United, il sera sans doute une nouvelle fois un élément moteur du système mis en place par Deschamps. Enfin, derrière, la charnière centrale Kimpembe-Varane, qui a les faveurs du sélectionneur depuis quelques semaines, devra se montrer solide face à une adversité qui s’annonce redoutable dès les poules.

France - Pays de Galles : les notes des Bleus

Les Bleus favoris – Photo Icon Sport

Le pronostic de la rédaction

Le groupe F, celui de la mort. Voilà ce qui attend les Bleus. Pour cet Euro, le tirage (une fois n’est pas coutume) ne s’est pas montré clément. Face à l‘Allemagne, le Portugal et la Hongrie, la France aura fort à faire. Si les coéquipiers d‘Hugo Lloris font figures de favoris de la compétition, ils devront s’extirper de cette poule. Où pour rappel, Allemands et Hongrois évolueront à domicile et avec du public. Si cette phase se passe sans encombre pour les Bleus, alors tout sera permis. Et bien entendu, la quête d’un 3ème titre européen, envisageable. Avec un effectif de cette qualité, il est légitime de nourrir de grands objectifs. Mais attention, souvent avec une étiquette de favoris sur le dos, les Bleus ont pu décevoir. Mais ce n’était pas le cas en 2000. En espérant donc que l’histoire de répète.

Le calendrier de la France

Mardi 15 juin à 21h (M6) : France – Allemagne
Samedi 19 juin à 15h (TF1) :  Hongrie – France
Mercredi 23 juin à 21h (TF1) : Portugal – France


Journaliste/rédacteur depuis janvier 2019 - Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une