Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : La Suisse domine nettement la Turquie et devra patienter

Vincent Soubabère

Publié

le

Euro 2020 : La Suisse domine nettement la Turquie et devra patienter
Photo Icon Sport

EURO 2020 – La Turquie va donc quitter la compétition avec 0 point. Ce soir, les hommes de Gunes ont montré du mieux offensivement. Cependant, les grosses lacunes défensives se sont de nouveau fait sentir. La Suisse en a profité pour inscrire trois buts et porter son total à quatre points. La Nati sera dans la course pour être parmi les meilleurs troisièmes. Shaqiri a marqué un doublé, Seferovic et Kahveci ont également fait trembler les filets (3-1).

Une ouverture du score contre le cours du jeu

La Turquie commence bien le match, cherchant certainement à se rattraper suite aux deux premiers matchs catastrophiques. Ils mettent la pression sur la Suisse. Cengiz Under s’amuse avec la défense avant de centrer pour Yilmaz qui remet de la poitrine pour Ayhan. Ce dernier effectue une volée limpide, Sommer se détend bien pour la détourner (4e). Sur la première incursion de son équipe dans la surface turque, Seferovic reçoit le ballon à vingt mètres du but. Il se retourne et tire entre les jambes de Demiral. Sa frappe, très précise, se loge au ras du poteau. La Suisse ouvre le score (4e). Les joueurs de Gunes réagissent, Muldur contrôle le ballon de la poitrine avant de tenter une demi-volée. Sa frappe est cadrée mais repoussée par Sommer (16e).

La Nati évolue surtout en contre et cela fonctionne bien. Shaqiri, laissé seul aux vingt mètres, nettoie la lucarne de Çakir (2-0, 26e). Trois minutes plus tard, il est lancé en profondeur et se présente face au goal. Le portier turc gagne son duel et maintient la Turquie dans le match (29e). Sur une nouvelle action construite, Multur envoie une grosse frappe aux trente mètres. Sommer effectue une nouvelle parade de grande classe (33e). Cette fois-ci, c’est la Turquie qui contre. Multur réalise un festival, éliminant trois joueurs avant de tenter sa chance. Sommer détourne encore et toujours (43e). La Suisse mène 2-0 à la mi-temps et peut espérer accrocher la seconde place de son groupe puisque le Pays de Galles perd 1-0. 

La Nati gère sa seconde période

Les Suisses reviennent sur le terrain avec l’intention de mettre le pied sur le ballon. Un premier mouvement intéressant aboutit. Shaqiri, à l’initiative, donne en profondeur pour Zuber. Ce dernier, excentré, écrase trop sa frappe (49e). La Turquie réagit, Cengiz Under centre pour Yilmaz mais la tête du Lillois passe largement au-dessus (50e). La Nati reprend vite la maîtrise du ballon et montre sa supériorité en ce début de période. Cependant, Çakir gagne ses duels contre Embolo (52e) et Seferovic (60e). De l’autre côté du terrain, Kahveci se joue de Rodriguez et enroule une frappe à 25 mètres du but. La Turquie revient dans le match (62e).

Sur l’action suivante, Shaqiri reprend un bon centre de Zuber qui signe sa troisième passe décisive pour conclure de près (68e). Le joueur de Liverpool tue les espoirs turcs. La Turquie ne s’exprime que trop peu avec des actions collectives, la plupart de ses occasions étant issues d’exploits individuels. C’est de nouveau le cas sur la prochaine tentative, Cengiz Under accélérant au milieu de terrain avant de tenter sa chance. Sa frappe passe au-dessus (79e). Sur un ultime corner, Muldur décale Kokcu qui tente sa chance, mais Sommer s’impose (90e). La Suisse s’impose 3-1 et pourrait bien terminer parmi les meilleurs troisièmes.

Les notes du match

Suisse

Yann Sommer 8
Ricardo Rodríguez 5
Nico Elvedi 5
Manuel Akanji 6
Silvan Widmer 4
Granit Xhaka 6.5
Remo Freuler 7.5
Steven Zuber 8.5
Xherdan Shaqiri 8.5
Haris Seferovic 7.5
Breel Embolo 5

Turquie

Ugurcan Çakir 7
Mehmet Zeki Çelik 4
Çaglar Söyüncü 3
Merih Demiral 2.5
Mert Müldür 7
Kaan Ayhan 5
Cengiz Ünder 6
Irfan Can Kahveci 6.5
Ozan Tufan 4
Hakan Çalhanoğlu 4
Burak Yilmaz 2.5

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une