Nous suivre

Euro 2020

Euro 2020 : Le Pays de Galles enfonce la Turquie, peur sur Bakou

Jordane Mougenot-Pelletier

Publié

le

Euro 2020 – Le Pays de Galles enfonce la Turquie, peur sur Bakou
Photo UEFA

EURO 2020 – Avant l’Italie et la Suisse ce soir, Turquie et Pays de Galles se sont affrontés pour le compte de la deuxième journée du Groupe A. Ce sont les Gallois qui l’emportent 2 à 0.

Touffeur de Bakou

Le match de cet après-midi entre la Turquie et le Pays de Galles a été aussi disputé et physique que techniquement enrichissant. Si les deux équipes ont chacune eu des temps forts, le temps azerbaïdjanais n’y est pas pour rien. La touffeur de Bakou a usé les organismes. Il n’en demeure pas moins que Turcs et Gallois n’ont pas ménagé leurs efforts. Ni quand il s’agissait de distribuer taquets et coups d’épaules. Ni quand il s’agissait de multiplier courses et passes longues.

En la matière, le but d’Aaron Ramsey à la 43ème minute est un modèle du genre. Excentré à droite au milieu du terrain, Gareth Bale distille une passe longue d’une précision impressionnante à son coéquipier. Son contrôle le met alors dans les meilleures dispositions pour tromper Ugurcan Cakir. But. Au cours de cette première période, les Turcs n’ont pas manqué d’occasions. Le danger venait surtout du côté droit de l’attaque turque, mais sans effet sur le score.

Turquie-Pays de Galles, mêmes joueurs jouent encore

En seconde période, le schéma s’est reproduit à l’identique. La Turquie et le Pays de galles alternaient les temps forts. Avec les entrées de Demiral et Yazici à la place de Yokuslu et Tufan, on sentait les Turcs plus véhéments. Les Gallois profitaient de chaque relâchement turc pour faire assaut de leur but. Gareth Bale s’est même procuré une occasion de break parfaite. Fauché comme un lapin en plein vol dans le coin inférieur gauche de la surface, Bale bénéficiait d’un pénalty. Raté, il a envoyé le ballon entre les perches du Millenium Stadium.

Dans les tribunes de Bakou pourtant, les Turcs n’étaient pas à la fête. Venus en nombre, les supporters des rouge et blanc s’inquiétaient de ne pas voir le score évoluer. Pire, leur roi Burak Yilmaz ratait des occasions seul au point de pénalty. Pendant ce temps-là, Aaron Ramsey, Ben Davies et Kieffer Moore délivraient parmi leurs meilleures prestations avec le poireau gallois.

À la toute fin de match, alors que les Turcs ne cessaient de pousser et que les esprits s’échauffaient, les Gallois ont marqué le deuxième but du match. Sur un coup de filou de Gareth Bale, Connor Roberts a glissé une balle entre toutes les jambes.

Finalement, ce résultat pourrait bien signer la fin des espoirs de la Turquie d’aller plus loin dans cet Euro 2020. Avec un 0 pointé avant l’Italie-Suisse de ce soir, il faudra un alignement d’étoiles très favorable pour espérer encore.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une