Nous suivre

Football

Euro Espoirs U21 2021 : Les Bleuets débutent par une défaite face au Danemark

Julien Correia

Publié

le

Euro Espoirs U21 2021 : Les Bleuets débutent par une défaite face au Danemark
Photo Icon Sport

EURO ESPOIRS 2021 – Opposée au Danemark, l’équipe de France espoirs est entrée en lice dans cette première phase de l’Euro. Et le moins que l’on puisse dire est que cette entrée aura été des plus compliquées, avec une défaite (0-1).

« Je me méfie de ces histoires de noms ronflants. Le degré de vigilance doit être exactement le même parce qu’on a des adversaires costauds, dangereux, qui vont nous poser des problèmes. » Ces mots étaient ceux de Sylvain Ripoll avant d’affronter les Danois. Alors que les Bleuets se présentaient en favoris, forts d’une génération prometteuse, le sélectionneur avait tenu à mettre tout le monde en garde. Et sa méfiance s’est malheureusement vérifiée ce soir.

Un poteau et le néant

Avec un onze de départ des plus séduisants malgré les forfaits d‘Aouar et Diaby, les tricolores avaient pourtant de forts arguments à faire valoir. Emmenés notamment par Faivre, Edouard et Gouiri sur le front de l’attaque, ils allaient cependant connaître toutes les peines du monde à se montrer dangereux en 1ère période. Malgré une possession de balle de plus de 66%, cette dernière ne se traduisait pas en terme d’occasion. Face à un bloc danois des plus solides, seul Amine Gouiri allait nous procurer un maigre frisson à la 39e minute. Lancé par Faivre son centre tir allait trouver la transversale. Bien maigre après 45 minutes vraiment insipides. Face à des Danois invaincus depuis 2 ans et totalisant 26 points sur 30 lors des qualifications, la tâche s’avérait encore plus compliquée que prévue.

Un premier match à oublier

Et malheureusement, la seconde période allait être du même registre. Sans imagination, ne réussissant à combiner, les hommes de Ripoll ne seront jamais véritablement parvenus à inquiéter leurs adversaires du soir. Si un joueur comme Kamara aura su se montrer précieux notamment par son activité, nombreux sont ceux qui auront déçu ce soir. Et le triple changement effectué par Ripoll peu après l’heure de jeu n’aura pas changé la donne. En effet ni Kolo Muani, Ikoné ou Tchouaméni n’auront apporté davantage. Il aura fallu attendre la 74e minute de ce match plus que fermé pour voir la première frappe cadrée de la rencontre ! Une frappe sans danger cependant par l’intermédiaire de Gouiri. Tout semblait indiquer que l’on se dirigeait vers un match nul et vierge sans relief. Mais 5 minutes plus tard, le résultat allait encore être plus décevant. Suite à une mésentente entre Badiashile et Lafont, Dreyer ne se faisait pas prier pour battre le portier nantais.

Le score n’allait plus évoluer, et aux Bleuets de s’incliner. Ces derniers s’inclinent donc contre une équipe du Danemark solide et bien organisée. L’équipe de France espoirs a déçu ce soir et si rien n’est perdu, la rencontre de dimanche face à la Russie sera déjà décisive pour la suite de la compétition. Les Russes quant à eux se sont en effet imposés sur le score de 4 buts à 1 face à l’Islande. Dimanche, ce ne sont pas des noms qui feront gagner la rencontre…

Julien Correia


Tombé dans le monde du ballon rond étant petit, j’aurais pu devenir pro sans ces foutus ligaments croisés. Défilant sur les champs (mais pas Elysées) en 98, j’ai été bercé par les exploits de Mister George, piqué par la technique du Snake, grandi avec Captain Rai et Ronnie, mûri avec Pauleta et Edi. Mais Ibracadabra, je suis désormais reconverti en runner/traileur. Moins rapide que Bolt et moins endurant que Jornet, c’est donc plume à la main que je partage les exploits de ces athlètes !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?