Nous suivre

F1 2021

F1 – Grand Prix de Turquie 2021 : Horaires, programme TV et enjeux

Publié

le

F1 - Grand Prix de Turquie 2021 : Horaires, programme TV et enjeux
Photo Icon Sport

FORMULE 1 –  Le Grand Prix de Turquie 2021 de Formule 1 va se dérouler ce week-end sur l’autodrome Istanbul Park. Après le surprenant Grand Prix de Russie, qui de Max Verstappen ou Lewis Hamilton sera en tête du championnat à l’issue de cette course ? Histoire, enjeux, records, météo, chiffres clés… Soyez incollables avant la 16ème manche du Championnat du monde de Formule 1 2021. 

Histoire du Grand Prix de Turquie

Le Grand Prix de Turquie a été inscrit de 2005 à 2011 au calendrier du championnat du monde de F1. Disputée sur l’autodrome d’Istanbul Park, la manche est revenue au championnat du monde en 2020. En raison de la pandémie, le circuit avait dépanné pour accueillir une manche, et il fera de même cette année.

L’Istanbul Park a déjà vu cinq gagnants de Formule 1. En effet, Felipe Massa l’a gagné trois fois (2006, 2007, 2008) avec sa Ferrari et Lewis Hamilton l’a remporté à deux reprises (2010 et 2020) avec McLaren et Mercedes. Puis, Kimi Räikkönen a gagné ici en 2005, Jenson Button en 2009 et Sebastian Vettel en 2011.

La dernière édition en date avait vu Lance Stroll prendre la pole position avec sa Racing Point. C’était sa première en carrière et la seule à ce jour. La course avait démarré sous la pluie et avait été marquée par deux nombreux rebondissements. En effet, la piste avait été resurfacée et été, par conséquent, extrêmement glissante. Finalement, Lewis Hamilton l’avait emporté et en avait profité pour décrocher son 7ème titre de champion du monde. Sergio Perez et sa Racing Point ainsi que Sebastian Vettel et sa Ferrari l’avait accompagné sur le podium.

Les spécificités du circuit

L’autodrome d’Istanbul Park est un circuit quelque peu similaire à celui de Spa Francorchamps en Belgique ou Interlagos au Brésil. Sa piste est assez large et possède des dégagements en asphalte et graviers. Celui-ci est long de 5,338 km et comporte 14 virages. La course se déroulera sur 58 tours, soit environ 309 km. Le circuit possède aussi deux zones de DRS.

Circuit Istanbul Park F1

Circuit Istanbul Park F1

Pour ce week-end, l’équipementier pneumatique Pirelli a penché pour un choix moins conservateur dans la stratégie pneumatique qu’en 2020. Par conséquent, il a décidé d’opter pour la gamme de pneus intermédiaire : C2-C3-C4.

Côté météo, les prévisions sur le circuit s’annoncent peu clémentes, comme parfois au Grand Prix de Turquie. En effet, de la pluie est attendue pour le samedi et le dimanche. Les prévisions actuelles estiment entre 60% et 70% les chances de pluie sur ces deux jours-là. Un temps sec mais nuageux est attendu pour vendredi. La température devrait osciller entre 16 et 22 degrés.

Les records

Juan-Pablo Montoya détient le record du tour en 1:24.770, qui est son meilleur tour en course lors de l’édition 2005.

Horaires et programme TV du Grand Prix de Turquie 2021

Vendredi 8 octobre 2021

10h30 – 11h30 : Essais libres 1 (Canal + Sport)
14h00 – 15h00 : Essais libres 2 (Canal + Sport)

Samedi 9 octobre 2021

11h00 – 12h00 : Essais libres 3 (Canal + Sport)
14h00 – 15h00 : Qualifications (Canal +)

Dimanche 10 octobre 2021

13h00: La Grille (Canal +)
14h00 : La course (Canal +)
16h00 : Formula One, le débrief (Canal +)

Les enjeux

Ce rendez-vous est la 16ème manche du Championnat du monde, composé de 22 courses. Le Britannique Lewis Hamilton a repris la tête du championnat pilote pour seulement deux points au Néerlandais Max Verstappen (246,5 contre 244,5 points). Le duel entre les deux hommes fait rage et est très loin d’être terminé.

Leurs coéquipiers respectifs, Sergio Perez (Red Bull) et Valtteri Bottas (Mercedes), restent un peu en marge avec des dernières performances mitigées. Avec respectivement 120 et 151 points au classement, ils pourront néanmoins possiblement se mêler à la lutte pour gagner la course du week-end. Le Mexicain et le Finlandais jonglent entre malchance, performances décevantes et coups d’éclat. Ils devront cependant se montrer présents pour aider leur coéquipier et leur écurie.

Qu’en est-il des Ferrari ? Les voitures rouges, pilotées par Charles Leclerc et Carlos Sainz, ont montré un rythme impressionnant et font preuve d’une régularité notable. Le Monégasque a même raté la victoire de peu à Silverstone et a déjà décroché deux poles positions cette saison. Son nouveau moteur va-t-il faire de miracles ? La Scuderia se bat toujours pour la 3ème place du championnat constructeurs face à son adversaire principal, McLaren. L’écurie britannique a réalisé un magnifique doublé en Italie et peut compter sur un Lando Norris très constant et impressionnant. En effet, il est quatrième du championnat pilotes avec 139 points. Il compte également déjà 4 podiums à son actif et est passé tout près de la victoire en Russie. Son coéquipier Daniel Ricciardo revient régulièrement dans le Top 10 et a remporté le Grand Prix d’Italie en montrant une solidité impressionnante.

Le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) est également en forme : il finit régulièrement dans le Top 10 et même souvent dans le Top 6. Malheureusement, il reste sur deux week-ends très difficiles. De son côté, Esteban Ocon (Alpine) a magistralement gagné le Grand Prix de Hongrie. Après plusieurs courses difficiles, le Normand a bénéficié de circonstances extraordinaires pour prendre l’avantage et le garder jusqu’à la fin de la course sur le Hungaroring. Il se retrouve lui aussi régulièrement dans le Top 10.

Aussi, la lutte des constructeurs fait toujours rage puisque Mercedes (397,5 points) a repris un sérieux avantage sur Red Bull (364,5 points) en tête du championnat. Derrière, McLaren et Ferrari se disputent férocement la 3ème place en comptant respectivement 234 et 216,5 points. L’écurie britannique a accumulé de nombreux points après son doublé en Italie.

De plus, le milieu de tableau est toujours très serré puisque Alpine (103 points), Alpha Tauri (84 points) et Aston Martin (59 points) se disputent la 5ème place. Enfin, Williams a remporté de précieux points lors de quatre des cinq derniers Grand Prix, qui leur permettent de mettre une option sur la 8ème place avec 23 points. Derrière, Alfa Romeo en compte 7 et Haas n’en a toujours pas inscrit. En termes d’enjeux, ce Grand Prix de Turquie promet d’être passionnant.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une